Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 février 2017

ENQUÊTE PUBLIQUE CONCERNANT LA DANGEROSITE DU CITE " MECANIC SUD INDUSTRIE ".

téléchargement (2).jpg


"Mecanic Sud Industrie" est une entreprise sidérurgique implantée au " Capiscol ". Elle fabrique diverses pièces métalliques. rien d'inquiétant jusqu'ici.
Mais ces pièces sont ensuite plongées dans divers bains chimiques et peintes au pistolet ou enduites de métaux lourds notamment recouvertes d'une couche de chrome ou de nickel.

L'entreprise MSI utilise en tout une cinquantaine de produits dangereux qualifiés par elle-même de "corrosifs, nocifs, dangereux pour l'environnement, toxiques, cancérogènes, repro-toxiques" etc...

Les poussières et gaz toxiques des ateliers sont dispersés dans l'atmosphère par 12 émissaires situés en toiture et les effluents liquides eux aussi dangereux (métaux lourds et toxiques divers) viennent d'être admis dans le réseau d'égout par convention passée entre l'entreprise, l'agglo et la Lyonnaise des eaux. Oui, vous avez bien lu!
Un bon exemple de ces pollutions industrielles du réseau d'égout autorisées par l'agglo. On comprend pourquoi les boues sont polluées notamment par des métaux lourds et pourquoi il est risqué de les épandre ensuite sur les sols cultivés.

L'entreprise MSI, désireuse de s'agrandir et de muscler ses procédés industriels, soumet actuellement ce projet à une enquête publique qui s'achèvera le 08 mars. Le dossier d'enquête publique est consultable en mairie de Villeneuve et à Béziers dans la caserne Saint Jacques.
Ne manquez pas d'aller le consulter et d'écrire ce que vous pensez du laxisme de l'agglo.
En pièce jointe vous trouverez la lettre que je viens d'adresser à l'entreprise pour lui demander des infos absentes du dossier d'enquête publique.

téléchargement (3).jpg



18 février 2017

RECYCLAGE : METHODE Jean-Paul GALONNIER

Maintes fois, le mauvais état du City-stade a fait l'objet d'articles sur mon blog et sur celui de Villeneuve-lès-Béziers 2020.
On ne comptait pas les accrocs dans la moquette, tant ils étaient nombreux ni même les " traoucas " dans les filets des en buts où même une baleine ne se serait pas laissée prendre.
Plusieurs années de laisser aller, l'entretien de cette infrastructure étant relégué aux calendes grecques.

Nos " chers " élus, voulant certainement justifier leurs augmentations, ont décidé qu'un lifting s'imposait.
Tels des chirurgiens esthétiques, ils ont fait un gommage de la peau morte du sol du City-stade.
Toujours en veine d'idées nouvelles, ils ont recyclé cette aire de jeu en Dojo nouvelle génération, qu'ils se sont empressés d'essayer.

tatami.jpg


Inconscients de la dangerosité pour des enfants de jouer sur du goudron plein de saletés, ils n'ont pas remplacé la moquette. Dans ces conditions nul ne s'étonnerait de voir proliférer une épidémie d'impétigo.
Nos deux sumo-gonflables et gonflés ont trouvé la parade. On notera qu'ils n'ont pas pris la précaution de mettre un casque, craignant l'effet caisse de résonance.
Jusqu'où iront-ils dans leur manque de clairvoyance...?

13 février 2017

L'OPPOSITION A JP GALONNIER A LA PAROLE!

001.jpg

005.jpg

006.jpg

JE TIENS A RAJOUTER D'AUTRES ELEMENTS CONCERNANT LE FONCTIONNEMENT DE LA MAJORITE QUE JE TROUVE DEPLORABLE ET DESTRUCTEUR VIS A VIS DU PERSONNEL!

Durant le 1er mandat de l'équipe Galonnienne, Patrick SOL, 1er adjoint délégué au personnel, n'a pas du fait d'être Délégué syndical de la CGT, suffisamment défendu et soutenu les agents municipaux au sein de divers services municipaux, allant même à entrer en conflit ouvert avec certains d'entre eux!
Ceci dit, je pense qu'il n'est pas un bourreaux mais plutôt la main de son maître, exécuteur des basses oeuvres et employés qui ne s'agenouillent pas sur son passage! Patrick SOL ne laissera pas l'impression d'un homme prônant la défense de la veuve et de l'orphelin, si l'on puis dire, ni même des employés des Collectivités Territoriales alors qu'il est lui-même fonctionnaire chez ERDF!

Il est aujourd'hui et ce depuis avril 2014 délégué aux Finances, son comportement est pour le moins discutable vu que le chef de file de l'opposition " constructive " se vante d'élaborer le budget 2017 à sa place! Comment peut-on à ce point subir cette offense?
Cautionnerait-il cette intrusion dans les affaires de la majorité? De là à le penser il n'y a qu'un pas!!!



JP AMARGER / Michel GARCIA - BERAIL

11 février 2017

RETRAIT DE DELEGATION A UNE ELUE DE LA MAJORITE GALONNIENNE!

001.jpg

JP Galonnier est vraiment la caricature d'un Jarolesky, Mao Tsedung, voire " el Comandante Fidel Castro "! Pour un " Gaulliste de Gauche " comme il aime à ce qualifier, il l'a fout mal comme on dit chez nous!

Si vous tombez dans le manque d'appréciation ou du manque d'intérêt que vous procurez au Démiurge vous êtes à coup sûr écarté de son équipe littéralement à sa botte! Ce qui se traduit systématiquement par un retrait de délégation et le versement de l'indemnité qui en découle.

Personnellement j'en fus sa première victime, après avoir fait une campagne de terrain durant plus de deux ans pour notre élection de mars 2008, amenant dans mon sillage mes amis, ma famille et mes sympathisants!
Le conseil municipal m'avait octroyé 6 délégations dont une municipale ( Communication ) et cinq extra-municipales dont l'Agglo, le Scot, le Smeta, le syndicat Mixte de Béziers-La mer et le syndicat Mixte de Béziers-Villeneuve-lès-Béziers, plus une suppléance au SITOM. Vaste tache s'il en est! Missions que je menais à bien avec détermination pour défendre les intérêts des villeneuvoises et villeneuvois!

Pour un vote autre que JP Galonnier aurait préféré pour marquer son opposition à l'Agglo, celui-ci me retira les dites délégations énoncées plus haut lors d'un lynchage organisé lors d'un conseil municipal exceptionnel! Il avait appelé la population à y assister pour mieux m'humilier et paraître tel César dans les arènes de Rome inclinant son pouce pour me sacrifier devant ses adorateurs devenus pour beaucoup ses détracteurs aujourd'hui!

S'en suivit lors d'un conseil municipal en 2012 du retrait de délégation de sa propre belle-fille suite à son divorce d'avec sa mère, invitant en fin de séance les personnes présentes au verre de l'amitié afin de fêter la naissance de son petit-fils. Le moment fut mal choisi, pour le moins que l'on puisse dire, j'en garde encore un triste souvenir, comment pouvait-il l'humilier de la sorte, elle qui l'estimait comme un père jusque là? L'humiliation fait partie de son répertoire répressif!

Le 20 décembre 2016 JP Galonnier adresse un courrier avec AR à Mme Roque, conseillère de la majorité, lui signifiant qu'il lui retire sa délégation et le versement de l'indemnité de fonction prévue.
Raison : Considérant la nécessité de réorganiser les délégations de fonction consenties aux adjoints et aux conseillers dans l'intérêt de la bonne marche de l'administration communale...
Reproche Galonniesque à sa colistière, elle n'assume pas ses fonctions et a donné procuration au Dr JP Marc lors d'une absence pour cause d'hospitalisations répétées. Ci-joint la lettre officielle adressée à Mme ROQUE :

001.jpg


Réponse de Mme Roque :

002.jpg


L'équipe Galonnienne se compose de 20 membres, l'opposition constructive 4 membres et Villeneuve @ avenir 3 membres.

A qui le tour???


Michel G A R C I A - B E R A I L001.jpg

05 février 2017

TGV : LES CARTES SONT REDISTRIBUEES

Depuis les Etats généraux du rail qui ont eu lieu fin 2016, la vision du devenir de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan a été remise à plat par la Région Occitanie et sa Présidente Carole Delga.
Ce projet fait l'objet d'une nouvelle réflexion, plus élargie que la précédente, notamment en terme de faisabilité technique et financière mais aussi d'impact sur le territoire et de retombées économiques.
La Présidente de la nouvelle région, Carole Delga a exprimé la volonté régionale dans l'article du MidiLibre ci dessous:

001.jpg


Une première phase de travaux serait effectuée de Montpellier à Villeneuve avec un raccordement de la ligne nouvelle sur la ligne actuelle à hauteur des Ets Pernod, impactant l'habitat de part et d'autre de la voie sncf jusqu'à la rue des Gloriettes. En revanche comme je le pressentais et l'avais exprimé en séance du conseil municipal du 3 novembre 2016: la gare de Villeneuve est abandonnée. En effet, mon intervention visait à alerter les élus sur l'incongruité de l'achat de l'ancien Intersport par le maire sans l'avis du conseil municipal. 500 000 € pour une ruine qui risquait d'être détruite par le train, c'est faramineux.
Voici mon intervention du conseil du 3 novembre 2016

036.jpg


De ce fait, dans la seconde phase du dossier, pour la partie de Villeneuve à Perpignan, le tracé le long de l'autoroute s'en trouvera une fois de plus modifié.
En effet dans le PIG (Projet d'intérêt Général) de 2000, le tracé longeait au plus près l'autoroute, comme cela avait toujours été depuis 1989.
Lorsqu'il a été question de la gare A75 sur Villeneuve, le tracé s'est éloigné de l'autoroute impactant gravement le bâti villeneuvois.
Dans la mesure où la gare est annulée, il est naturel que le tracé revienne à son point initial, celui du PIG de 2000.

Tout cela, de ma modeste place de conseiller d'opposition, coupé des informations par l'omerta Galonniesque, je l'avais pressenti.
C'est pourquoi j'avais écris au maire lui demandant que le conseil municipal prenne une délibération, proposition rejetée du fait du prince, le Maire décidant seul des questions à mettre à l'ordre du jour du conseil. Une fois de plus, Jean-Paul GALONNIER démontrait, par son attitude qu'il se désintéressait du devenir de Villeneuve et de ses habitants et qu'il n'avait aucune connaissance d'un dossier pourtant crucial.
Ci dessous la question que j'ai écrite et la réponse du maire:

Question écrite.jpg

Question écrite ( suite ).jpg



Cela fait 28 ans que le dossier d'une ligne nouvelle Sncf est en cours, cela fait 28 ans que l'on tient le bec dans l'eau des Villeneuvois et des propriétaires concernés par le passage de cette voie ferrée. Depuis que le dossier a été réactivé, seul Jean-Paul GALONNIER était aux commandes de la commune. Qu'a-t-il fait? RIEN. Alors qu'il est le maire de la commune la plus impactée par le tracé de cette ligne nouvelle, il ne siège pas au Comité de Pilotage où sont validées les grandes orientations du dossier qui sont ensuite validées par décision ministérielle.
Plutôt que "d'inaugurer les chrysanthèmes", son rôle est de défendre l'intérêt général de ses contribuables.



Michel G A R C I A - B E R A I L