Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


23 octobre 2014

MISE EN CONFORMITE DES RESEAUX D'EAUX - ASSAINISSEMENT RUE LEON LAGARDE

002.jpg

Les travaux de mise en conformité des réseaux d'eau-assainissement ont débuté en début de semaine et devraient durer jusqu'à fin décembre 2014.
Ces travaux mis en chantier sur notre commune, après ceux du boulevard Frédéric Mistral et du boulevard Pierre Béréguevoy, sont financés intégralement par la Communauté d'Agglo Béziers Méditerranée.

J'entend déjà que la commune, contrairement à ce qu'il se dit concernant ses finances, réalise malgré tout des travaux importants, il n'en est rien. Peu de réalisations ont été initiées par la municipalité.

C'est là que l'on se rend compte que l'Intercommunalité a son importance, permettant aux communes d'entreprendre des travaux conséquents sans altérer l'état de ses finances. Quand je pense que le Maire s'est systématiquement opposé à l'Agglo en prévision de sa réélection de mars 2014, il devrait pourtant se réjouir de l'action de la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée.

Il faut reconnaître que sans l'Agglo nous ne pourrions réaliser autant de travaux indispensables à la restauration des différents réseaux et de notre voirie communale.


Michel G A R C I A - B E R A I L

18 octobre 2014

BILAN DES 6 PREMIERS MOIS DU NOUVEAU MANDAT DE L'EQUIPE GALONNIER

Nous avons pu voir ces derniers temps les bilans de certaines communes communiqués sur les pages du Midi Libre local.
Avons-nous vu celui de Villeneuve? Nous n'en aurons pas même une esquisse et c'est bien dommage.
Qu'a-t-il était fait durant ces six premiers mois de gestions de cette nouvelle équipe? Eh bien " Que Dalle " figurez-vous et vous vous en rendez compte d'ailleurs.

Le boulevard Frédéric Mistral, d'après le Maire lors d'une réunion dans la salle de l'Hôtel Consulaire, devait être terminé, tous travaux confondus, depuis le mois de mars. Nous sommes surpris par le peu d'empressement de la part des élus d'achever ce chantier qui jusqu'à présent a été financé uniquement par l'Agglo. Qu'attendons-nous pour poursuivre, d'autres subventions de l'Agglo bien sûr, nous dit-on! En fait, la commune ne déboursera rien, ou presque, pour cette réalisation de réhabilitation des boulevards périphériques.

Comme la mairie ne met pas la main à la poche nous allons encore circuler sur une chaussée digne d'un pays en voie de développement pendant quelque temps. " Patience et longueur de temps font ......! " A ce rythme-là ils pourront, encore cette année, prévoir pour la troisième fois, voire la quatrième fois consécutive les mêmes projets divulgués depuis lors! Passerelle sur le canal, Place des Anciennes Ecoles, Place de la Poste, Ets Pernod, etc, etc...! La rengaine quoi! Peu de gens les croient maintenant et je les comprends bien!
Déjà sur le programme électoral 2008 de la liste Galonnier, il était prévu l'aménagement d'une salle polyvalente modulable et une piscine à proximité des Ets Pernod, un gymnase et un boulodrome couvert à proximité des écoles primaires

Il était aussi prévu l'aménagement des " Vernets " ( entre la ZAC du Pôle Méditerranée et le Canal du Midi ) afin de recueillir les eaux de ruissellement dans un plan d'eau agrémenté d'une zone de loisir et d'un parcours de santé. Rien de tout cela n'a été fait depuis 2008! Maintenant il est question de l'aménagement du port sur ce même site, véritable " Arlésienne " à Villeneuve-lès-Béziers depuis 2001! Tout au plus y verrons-nous un parc de stationnement pour bateaux en rade ne pouvant plus naviguer par leurs propres moyens.


Michel G A R C I A - B E R A I L

15 octobre 2014

AUGMENTATION DE LA TAXE FONCIERE

La taxe sur les propriétés bâties a nettement augmenté entre 2008 et 2013, selon une étude publiée mardi. Avec, cependant, de fortes différences d'une ville à une autre. Etat des lieux.

La taxe foncière a nettement augmenté ces dernières années.

Les impôts locaux en forte hausse. La taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté en moyenne de 21,26% en France entre 2008 et 2013, selon une étude de l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), publiée mardi. L'ardoise a augmenté un peu partout, mais avec de grandes disparités entre les villes.

Cette forte hausse sur cinq ans est en partie due à l'augmentation des taux d'impositions départementaux (+24,49%) et communaux (+18,42%) mais aussi à la progression de la valeur locative sur laquelle est calculé l'impôt. Entre 2008 et 2013, la majoration a été de 9,65%.

Au niveau de la part départementale, entre 2008 et 2013, ce sont les contribuables parisiens qui ont enregistré la plus forte hausse avec une augmentation de 232%. Au petit taux régional appliqué en 2008 (1,27%) est venu s'ajouter en 2009 un taux départemental de 3%, passé à 5,13% en 2013. Le taux régional a lui totalement disparu partout en France en 2011.

Amiens, Le Havre et Grenoble taxent le plus
Le taux global de la taxe foncière de la capitale s'établit en revanche à 13,5% en 2013, soit un des plus faibles des cinquante plus grandes villes de France.

Amiens (55,87%), Le Havre (54,36%) et Grenoble (54%) occupent les trois premières places du classement des villes au plus haut taux de taxe foncière (département et bloc communal). Lyon (28,26%) et Aix-en-Provence (30,97%) figurent en 45e et 43e position. Marseille (39,83%) se classe 30e, et Toulouse occupe la 19e place (44,72%). Nice (35,54%) est 39e sur 50.

En 2013, la moyenne des taux cumulés de la taxe foncière était de 36,76%.

Les taux d'imposition sont calculés sur la valeur locative des immeubles. L'étude rappelle "que ceux-ci sont déterminés au niveau local en fonction des caractéristiques des immeubles et notamment de leur situation géographique", ce qui explique les grandes disparités entre les communes.


L'Expansion.com et AFP

13 octobre 2014

INVENTAIRE SUR LA POLICE MUNICIPALE

INVENTAIRE LE PLUS COMPLET

Ce site a reçu une mise à jour en profondeur en mai 2014.

Il existe en France trois forces de l'ordre institutionnelles :

- La Police Nationale (Effectif de 145.000 fonctionnaires)

- La Gendarmerie Nationale (Effectif de 98.200 militaires et civils)

- Les Polices Municipales

Ce site recense de la manière la plus exhaustive possible les services de police municipale de métropole et d'outre-mer.
Il n'existe pas en effet à ce jour, d'outils centralisés permettant de lister TOUS les services existants.

Ce site compile près de 3.500 collectivités possédant une police municipale ou un garde-champêtre ; il est conçu pour ces professionnels.
Il peut-être un outil précieux pour :

-connaître les collectivités disposant d'un service de PM dans une région ou un département,
-chercher une mutation dans une zone géographique de son choix,
-comprendre l'évolution de sécurité territoriale et se situer dans la "mosaïque" des services

Quelques chiffres de la "sécurité territoriale" en 2012 :


-19.925 policiers municipaux (4.000 en 1984) dans 3.852 services de police municipales (1.700 en 1980)

-5.330 agents de surveillance de la voie publique ( ASVP )

-870 gardes-champêtres

-10 % des communes possèdent un service de police municipale

-80 % des communes équipés comptent moins de 5 agents ( 10 à Villeneuve )

-60 % des services travaillent en zone de police d'Etat

-40 % sont armés d'au moins une arme des catégories autorisées

-90 % sont des agents de catégorie C (grades d'exécution)

-9 % sont des agents de catégorie B (grades d'encadrement)

1 % sont des agents de catégorie A (grade de direction)


Il y aurait également près de 400 centres de supervision urbain (vidéoprotection)



PALMARES (pour la France métropolitaine)

Palmarès :

Les 3 régions les plus denses en effectifs sont :

-La Provence-Alpes-Côtes-d'Azur

-L'Ile-de-France

-Le Languedoc-Roussillon

Les 3 régions les moins denses en effectifs sont :

-La Corse

-Le Limousin

-La Franche-Comté

La région dont le taux d'armement est le plus important :

-PACA avec 78 % de taux d'armement des agents

Le service de police municipale ayant le plus important effectif est situé à :

-Marseille, avec 440 policiers en 2013

La commune dont l'effectif est le plus important par rapport au nombre d'habitants :

-Le Mont-Saint-Michel (50) : 2 agents de police et 1 garde-champêtre pour... 46 habitants permanents !

La première création de police municipale intercommunale est :

-La communauté de communes de Roissy-Porte-de-France (95)
Créée le 1er octobre 2002, elle comporte aujourd'hui 46 agents exerçant sur 13 communes.

Les départements ne possédant aucune police municipale sont :

-La Creuse

-La Seine (de par son statut particulier de ville-capitale )


Les chiffres cités sont de sources officielles et communicables ; ils proviennent essentiellement du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), des Préfectures de Départements et de revues professionnelles territoriales.

Chiffres officiels 2012 (sources : bilan d'activités de la DGA, pôle police du CNFPT & Ministère de l'Intérieur).




11 octobre 2014

INVALIDATION DE L'ELECTION DU MAIRE D'ABBEVILLE

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg


J'avais déposé un recours en annulation de l'élection municipale le 02/04/2014 pour plusieurs raisons autrement plus importantes que celle pour laquelle le Tribunal Administratif d'Amiens vient d'annuler ce scrutin du premier tour.
-Signatures différentes entre les deux tours concernant plusieurs électeurs.
-Rajout sur les listes électorales d'une électrice au second tour.
-Procurations récupérées auprès de plusieurs personnes âgées par l'adjoint vice-président délégué au CCAS.
-Tracts diffamatoires signés par le " Pezolh " ( équipe Galonnier ).
-Tracts distribués le samedi 29 mars, donc après la clôture de la campagne officielle.
-Appel à voter pour la liste Galonnier par une colistière le dimanche 23 mars 2014 sur les réseaux sociaux.
Avec treize voix supplémentaires le résultat aurait été inversé mais le Rapporteur Public en a décidé autrement. A Amiens, un jugement différent de celui de Montpellier, j'ai un doute sur la justice des Tribunaux Administratifs qui semblent évaluer les choses comme bon leur semble, selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de cour vous rendrons blancs ou noirs!
Je tiens à dire que nous avons fait une campagne propre, honnête, en suivant les règles du jeu. La liste Galonnier ne pourrait en dire autant.

Pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, plus la faible différence des résultats, avec 25 petites voix d'avance pour la liste du maire sortant, nous avions, mon équipe et moi décidé de porter une contestation au Tribunal Administratif de Montpellier.
Vous connaissez la suite malheureusement, les abstentionnistes regrettant aujourd'hui de ne pas s'être déplacés pensant que la victoire de la liste Idéal-Villeneuve Avenir était acquise vu le résultat du premier tour.
Le TA repoussa d'un revers de main tous les arguments mis en avant dans ce recours, alors qu'à Amiens pour simplement une unique raison, il annule le résultat du vote sans même se pencher sur les autres.


Michel G A R C I A - B E R A I L