Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


23 décembre 2014

RASSUREZ-VOUS LE MAIRE VA TRES TRES BIEN, PARAÎT-IL AUX DERNIERES NOUVELLES, IL POURSUIT SES ( GRANDES ) VACANCES !


NOUS AVONS TOUS CONSTATE L'ABSENCE DU MAIRE DEPUIS PLUSIEURS MOIS.

Villeneuvoises, Villeneuvois, rassurez-vous, le Maire va on ne peut mieux aujourd'hui m'a-t-on dit: " de source sûre "si l'on se fie à la rumeur !
D'ailleurs, il partirait, assure ma source d'infos, en vacance et ne serait pas en mesure d'annoncer ses voeux à la population durant le mois de janvier prochain. Sa rentrée officielle se situant début février, en pleine possession de ces moyens intellectuels j'espère car nous en aurons un réel besoin, vu que le DOB ( Débat d'Orientation budgétaire ) est à présenter au conseil municipal avant le vote du budget principal deux mois plus tard obligatoirement. Le budget devra impérativement être présenté et mis au vote avant fin mars 2015, il y a du boulot en perspective !

Les villeneuvoises et villeneuvois savent tous aujourd'hui les problèmes de gestion à la commune, à la Maison de retraite et autres, que rencontrent la municipalité ( Maire et adjoints ) depuis leur premier mandat. J'ai, par le passé, dénoncé les excès d'emprunts, les dépenses inconsidérées, les abus financiers et les largesses, les nombreuses embauches de complaisance( près de vingt ) qui ont considérablement fait exploser les dépenses de personnel, collaborateur et directeur de l'EHPAD inclus ( près d'un millions d'euros/an )! Villeneuve étant une ville riche, pourquoi restreindre les dépenses qui nous font plaisir se disent-ils.

Pour revenir à ce cher Maire qui, pour échapper aux problèmes de toutes sortes rencontrés depuis quelques mois: montée de l'insécurité, mécontentement des résidents du centre ancien, victoire à l'arraché grâce aux tracts du " Pezolh " et aux dizaines et dizaines de promesses qu'il ne pourra tenir, a préféré se retirer sur la pointe des pieds et laisser passer l'orage. Un de ces adjoints allant même jusqu'à répondre à une personne qui l'interrogeait au sujet de son retour, je cite :" avec le bordel qu'il y a, il vaut mieux qu'il ne revienne pas "!

Une petite anecdote à rappeler concernant le comportement de J P Galonnier lors des voeux de Raymond Couderc à Zinga-Zanga le 9 janvier 2011 ( voir sur ce blog page 24 ).

09 janvier 2011

Voeux de Raymond COUDERC à Zinga-Zanga

Sur la scène de Zinga-Zanga lors de la cérémonie des voeux à la population, le Conseil Municipal, le Conseil des Anciens et les vice-Présidents de la CABM apparaissent au levé de rideau, assis bien rangés, seul le Maire et l'animateur sont debout. En regardant le premier rang réservé aux vice-Présidents, une réalité saute aux yeux, en effet, neuf d'entre eux rayonnent fiers d'assister à ces veux traditionnels. Trois manquent à l'appel, toujours les mêmes, les Maires du Sud, la bande des trois, les Pieds nickelés de l'Agglo qui depuis leur élection n'ont cessé de tout mettre en oeuvre pour exister à travers leur opposition non constructive à la CABM. Frédéric LACAS vexés par le choix démocratique de la piscine attribuée à Sauvian, ainsi que Guy COMBES et J.P GALONNIER par solidarité ont décidé de boycotter cette cérémonie marqué par la disparition de Françoise COUDERC. Leur comportement apparaît comme une sorte de dictature n'acceptant pas le résultat des urnes, contestant même le principe démocratique de l'attribution de la future piscine du Sud.
L'un d'eux me fit remarquer la présence de J.P GALONNIER dans la salle, une béquille l'aidant dans sa mobilité quelque peu réduite, cela pourrait paraître comme un acte courageux ou ressembler à une plaisanterie excusant le fait de ne pas être monté sur scène comme ont fait ses neuf collègues de l'Agglo, une espèce de solidarité envers les deux autres Maires du Sud en quelque sorte. L'ayant aperçu le lendemain matin, 10 janvier, à plusieurs reprises se déplaçant aisément, cela me surprend,son abnégation quand à sa présence à Zinga-Zanga le soir même m'étonne et m'interpelle quelque peu ! La fameuse béquille étant l'argument empêchant celui-ci de monter sur scène, les quelques marches étant insurmontables pour l'homme à la béquille fantôme!



Michel G A R C I A

22 décembre 2014

BONNES FÊTES DE FIN D'ANNEE

Que ces fêtes de fin d'année soient placées sous le signe de la famille et du bonheur d'avoir autour de nous tous ceux que nous aimons


JOYEUX NOËL

noel boules.jpg

21 décembre 2014

CRECHES DE NOËL: A QUI PROFITE LA DESTRUCTION DES TRADITIONS?



LA CRECHE EST UNE TRADITION QUE PARTAGENT BON NOMBRE DE FRANCAIS, PARMI LESQUELS DES NON-CROYANTS, SOUHAITANT JUSTE PERPETUER UNE TRADITION.


L’athée que je suis ne se reconnaît absolument pas dans les supplications hystériques des quelques militants robespierristes réclamant la suppression de tout symbole religieux (surtout s’il appartient au culte chrétien) de l’espace public. Élevé dans la non-croyance depuis ma naissance, j’ai toujours perçu la fête de Noël comme appartenant à quelque chose d’encore plus transcendantal que le fait religieux, c’est-à-dire, la tradition. Que l’on soit athée, agnostique, juif, musulman, protestant ou catholique, la tradition nous rassemble autour d’un héritage tissé par des centaines de siècles d’évolution d’une culture européenne faite de cultes païens qui se substitueront progressivement au christianisme, et dont l’expansion dans l’Hexagone coïncide symboliquement avec l’acte fondateur de notre roman national : le baptême de Clovis au crépuscule du Ve siècle.

Nul besoin particulier d’être de religion chrétienne pour fêter dignement Noël. La crèche est une tradition que partagent bon nombre de Français, parmi lesquels des non-croyants souhaitant juste perpétuer une tradition qui fait par ailleurs souvent la joie des plus jeunes, comme lorsque vient le moment d’installer le sapin. Ceux qui vomissent cet héritage souhaitent probablement la substitution de ces traditions millénaires à la religion du fric et de la consommation, afin que Noël ne soit réellement plus qu’un rassemblement des familles dans les supermarchés. Et puis alors, après le travail du dimanche, pourquoi ne pas supprimer les jours fériés tels que le jeudi de l’Ascension ou le lundi de Pâques, comme le suggérait récemment l’inénarrable Pierre Bergé ? Ces imbéciles de Français préfèrent planquer des œufs dans leur jardin plutôt que d’aller travailler un jour de plus (pour gagner plus) ou alors profiter de l’ouverture des grandes surfaces !

Cet épisode des crèches nous prouve que le laïcisme anti-chrétien est bel et bien une excroissance du gauchisme le plus stupide et le plus contradictoire, persuadé que la tradition et la loi du marché vont de pair, alors qu’en détruisant la première, il prépare le terrain pour la seconde. Heureusement, la plupart des Français ne sont pas dupes et ont manifesté leur désaccord dans un sondage du journal Ouest France, en étant à 71 % favorables au maintien des crèches dans les lieux publics. Pour combien de temps encore ?


Boulevard VOLTAIRE

La crèche installée dans le hall de la Mairie de Béziers, malgré l'interdiction des autorités, réunie plusieurs centaines de signatures sur son cahier de pétitions mis à disposition des visiteurs. Différentes communautés s'opposent à l'interdiction de cette tradition ancestrale ne comprenant pas le sens de cette décision.


Michel G A R C I A - B E R A I

18 décembre 2014

CONSEIL MUNICIPAL : QUESTION N° 8

001.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

16 décembre 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 22 DECEMBRE 2014

004.jpg