Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


28 octobre 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 04 NOVEMBRE 2014

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

013.jpg


MAIRIE - Michel G A R C I A - B E R A I L

26 octobre 2014

ELECTIONS MUNICIPALES ANNULEES A AJACCIO.

Laurent Marcangeli, jeune député UMP de Corse-du-Sud, avait remporté la mairie d'Ajaccio face à Simon Renucci. Ce jeudi, son élection a été annulée par le tribunal administratif de Bastia qui invoque des "manoeuvres frauduleuses" dans l'établissement des procurations, selon un communiqué.

Le tribunal a également relevé qu'un "nombre significatif d'émargements était irrégulier", est-il précisé dans ce texte.

A Villeneuve-lès-Béziers, même cas de figure et pourtant il n'y a pas eu le même verdict, bizarre non?
Tout doit dépendre du Rapporteur Public si on se réfère à ces différentes décisions de justice puisque les mêmes cas précis ne produisent pas les mêmes effets. Corporatismes ou appartenance aux mêmes partis politiques, je me pose des questions!


Michel G A R C I A - B E R A I L








23 octobre 2014

MISE EN CONFORMITE DES RESEAUX D'EAUX - ASSAINISSEMENT RUE LEON LAGARDE

002.jpg

Les travaux de mise en conformité des réseaux d'eau-assainissement ont débuté en début de semaine et devraient durer jusqu'à fin décembre 2014.
Ces travaux mis en chantier sur notre commune, après ceux du boulevard Frédéric Mistral et du boulevard Pierre Béréguevoy, sont financés intégralement par la Communauté d'Agglo Béziers Méditerranée.

J'entend déjà que la commune, contrairement à ce qu'il se dit concernant ses finances, réalise malgré tout des travaux importants, il n'en est rien. Peu de réalisations ont été initiées par la municipalité.

C'est là que l'on se rend compte que l'Intercommunalité a son importance, permettant aux communes d'entreprendre des travaux conséquents sans altérer l'état de ses finances. Quand je pense que le Maire s'est systématiquement opposé à l'Agglo en prévision de sa réélection de mars 2014, il devrait pourtant se réjouir de l'action de la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée.

Il faut reconnaître que sans l'Agglo nous ne pourrions réaliser autant de travaux indispensables à la restauration des différents réseaux et de notre voirie communale.


Michel G A R C I A - B E R A I L

18 octobre 2014

BILAN DES 6 PREMIERS MOIS DU NOUVEAU MANDAT DE L'EQUIPE GALONNIER

Nous avons pu voir ces derniers temps les bilans de certaines communes communiqués sur les pages du Midi Libre local.
Avons-nous vu celui de Villeneuve? Nous n'en aurons pas même une esquisse et c'est bien dommage.
Qu'a-t-il était fait durant ces six premiers mois de gestions de cette nouvelle équipe? Eh bien " Que Dalle " figurez-vous et vous vous en rendez compte d'ailleurs.

Le boulevard Frédéric Mistral, d'après le Maire lors d'une réunion dans la salle de l'Hôtel Consulaire, devait être terminé, tous travaux confondus, depuis le mois de mars. Nous sommes surpris par le peu d'empressement de la part des élus d'achever ce chantier qui jusqu'à présent a été financé uniquement par l'Agglo. Qu'attendons-nous pour poursuivre, d'autres subventions de l'Agglo bien sûr, nous dit-on! En fait, la commune ne déboursera rien, ou presque, pour cette réalisation de réhabilitation des boulevards périphériques.

Comme la mairie ne met pas la main à la poche nous allons encore circuler sur une chaussée digne d'un pays en voie de développement pendant quelque temps. " Patience et longueur de temps font ......! " A ce rythme-là ils pourront, encore cette année, prévoir pour la troisième fois, voire la quatrième fois consécutive les mêmes projets divulgués depuis lors! Passerelle sur le canal, Place des Anciennes Ecoles, Place de la Poste, Ets Pernod, etc, etc...! La rengaine quoi! Peu de gens les croient maintenant et je les comprends bien!
Déjà sur le programme électoral 2008 de la liste Galonnier, il était prévu l'aménagement d'une salle polyvalente modulable et une piscine à proximité des Ets Pernod, un gymnase et un boulodrome couvert à proximité des écoles primaires

Il était aussi prévu l'aménagement des " Vernets " ( entre la ZAC du Pôle Méditerranée et le Canal du Midi ) afin de recueillir les eaux de ruissellement dans un plan d'eau agrémenté d'une zone de loisir et d'un parcours de santé. Rien de tout cela n'a été fait depuis 2008! Maintenant il est question de l'aménagement du port sur ce même site, véritable " Arlésienne " à Villeneuve-lès-Béziers depuis 2001! Tout au plus y verrons-nous un parc de stationnement pour bateaux en rade ne pouvant plus naviguer par leurs propres moyens.


Michel G A R C I A - B E R A I L

15 octobre 2014

AUGMENTATION DE LA TAXE FONCIERE

La taxe sur les propriétés bâties a nettement augmenté entre 2008 et 2013, selon une étude publiée mardi. Avec, cependant, de fortes différences d'une ville à une autre. Etat des lieux.

La taxe foncière a nettement augmenté ces dernières années.

Les impôts locaux en forte hausse. La taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté en moyenne de 21,26% en France entre 2008 et 2013, selon une étude de l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), publiée mardi. L'ardoise a augmenté un peu partout, mais avec de grandes disparités entre les villes.

Cette forte hausse sur cinq ans est en partie due à l'augmentation des taux d'impositions départementaux (+24,49%) et communaux (+18,42%) mais aussi à la progression de la valeur locative sur laquelle est calculé l'impôt. Entre 2008 et 2013, la majoration a été de 9,65%.

Au niveau de la part départementale, entre 2008 et 2013, ce sont les contribuables parisiens qui ont enregistré la plus forte hausse avec une augmentation de 232%. Au petit taux régional appliqué en 2008 (1,27%) est venu s'ajouter en 2009 un taux départemental de 3%, passé à 5,13% en 2013. Le taux régional a lui totalement disparu partout en France en 2011.

Amiens, Le Havre et Grenoble taxent le plus
Le taux global de la taxe foncière de la capitale s'établit en revanche à 13,5% en 2013, soit un des plus faibles des cinquante plus grandes villes de France.

Amiens (55,87%), Le Havre (54,36%) et Grenoble (54%) occupent les trois premières places du classement des villes au plus haut taux de taxe foncière (département et bloc communal). Lyon (28,26%) et Aix-en-Provence (30,97%) figurent en 45e et 43e position. Marseille (39,83%) se classe 30e, et Toulouse occupe la 19e place (44,72%). Nice (35,54%) est 39e sur 50.

En 2013, la moyenne des taux cumulés de la taxe foncière était de 36,76%.

Les taux d'imposition sont calculés sur la valeur locative des immeubles. L'étude rappelle "que ceux-ci sont déterminés au niveau local en fonction des caractéristiques des immeubles et notamment de leur situation géographique", ce qui explique les grandes disparités entre les communes.


L'Expansion.com et AFP