Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 juillet 2018

REFUS DU COMPTEUR LINKY DANS PLUSIEURS COMMUNES MAIS PAS A VILLENEUVE-LES-BEZIERS POURTANT UNE DELIBERATION AVAIT ETE VOTEE A UNE LARGE MAJORITE !







À Courcelles-les-Lens, les habitants pourront refuser le compteur Linky
Au dernier conseil municipal, les élus se sont accordés pour laisser le choix à l’usager d’accepter ou refuser l’installation du compteur Linky.

petition-img-38085-fr.png



L’installation des compteurs Linky chez les particuliers est souvent synonyme de controverses. Une motion a été votée à ce sujet au dernier conseil municipal.L’installation des compteurs Linky chez les particuliers est souvent synonyme de controverses. Une motion a été votée à ce sujet au dernier conseil municipal. - VDNPQR

Depuis fin 2016, Enedis (ex-ErDF) implante son nouveau compteur électrique « intelligent ». Mais si la pose est imposée par les pouvoirs publics, elle entraîne questions, inquiétudes et débats. À Courcelles-les-Lens, les élus d’opposition avaient déjà mis la problématique sur le tapis, montrant du doigt la durée de vie de l’appareil, le respect de la vie privée, les ondes générées. Autre argument de taille : les compteurs d’électricité appartiennent à la collectivité et non à Enedis, la commune est donc responsable des dommages sanitaires pouvant découler.


Une réunion publique organisée le 15 juin a permis aux Courcellois d’en comprendre un peu plus sur ces fameux compteurs. Beaucoup d’entre eux ont déclaré vouloir refuser son installation et le respect de leur choix. Depuis, le maire Bernard Cardon ne se dit « pas hostile à la pose d’un tel compteur » et ne compte pas interdire à la population qui le désire d’avoir un compteur Linky : « Chacun aura le libre choix d’accepter ou refuser Linky. Néanmoins, je soutiendrai ceux qui le refusent. Il appartiendra à chacun d’assumer les conséquences de son refus. Je demande donc à Enedis de respecter le droit de ces usagers ». La motion a été votée à l’unanimité.


À LIRE SUR LAVOIXDUNORD.FR

09 juillet 2018

" LA VIEILLE GROSSE DONDON " SE REBIFFE !

PARU AUJOURD'HUI, 09 juillet 2018 SUR MIDILIBRE:

001.jpg


Pour sa défense, Jean-Paul GALONNIER, répondant au journaliste de Radio France Bleu Hérault a déclaré qu'il n'était pas l'auteur de la lettre anonyme reçue par l'ancienne Directrice Générale des Services de Villeneuve.

Celle-ci serait un faux puisqu'il ne reconnait pas son écriture et dénonce un complot organisé par une bande de "branquignolles" !
" Il existe bien des faux Picasso " ajoute-t-il pour contester le rapport de l'expert graphologue qui le met en cause.
La lettre sarcastique avait été envoyée depuis Baraqueville, commune où la DGS de Villeneuve avait fait une demande d'embauche. Peu de gens étaient au courant de cette démarche, Jean-Paul GALONNIER et son équipe, quand à eux, l'étaient forcément !

Si lors du conseil municipal nous avions eu le rapport de l'expert graphologue dans la note explicative, d'autres élus d'opposition : J-P MARC, Victor-Marie ROGE et Nora BENTALEB-DURAND, par procuration, ainsi que certains élus de la majorité auraient peut-être voté contre l'octroi de la protection fonctionnelle au maire. La plainte au civil ayant été déposée contre Jean-Paul GALONNIER, personne privée et non contre le maire contrairement à ce que Patrick SOL s'est évertué à prouver, le résultat du vote aurait été tout autre.


M I D I L I B R E / Michel G A R C I A - B E R A I L


06 juillet 2018

L'AFFAIRE PREND DE L'AMPLEUR...

VU SUR LE JOURNAL NATIONAL " LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE ", RUBRIQUE: 24 HEURES EN REGION page 19 ce vendredi 6 juillet 2018.
Le corbeau la traite de "vieille grosse dondon"
Mardi 3 juillet 2018 à 18:43
Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

Fin août 2015, Nathalie Berthuel-Arcival reçoit une carte postale anonyme sur laquelle est écrit "vieille grosse dondon". Ancienne directrice générale des services de Villeneuve-les-Béziers (Hérault), et en conflit avec la commune, elle accuse Jean-Paul Galonnier, par ailleurs maire de la commune.

Nathalie Berthuel-Arcival a reçu la carte postale fin août 2015

Ce n'est pas prêt de s'arranger à Villeneuve-les-Béziers entre le maire et une ex-collaboratrice. En l'occurrence l'ancienne directrice générale de services qui accuse Jean Paul Galonnier, de lui avoir envoyé une carte postale anonyme, il y a près de deux ans, dans laquelle il la traite de "vieille grosse dondon". Nathalie Berthuel-Arcival est en arrêt maladie depuis sept ans et en conflit avec la commune depuis autant de temps.


Fin août 2015, elle reçoit une enveloppe et tout de suite elle se méfie parce que l'écriture lui dit quelque chose. Elle met alors des gants en latex et prend soin d'extraire la carte postale qui s'y trouve avec une pince à épiler. Au dos de cette carte, un message : "Reviens vite !! Tu nous manques tellement !! Vieille grosse dondon". De l'autre côté, cinq photos de Baraqueville, un village aveyronnais où, comme par hasard, l'ancien directrice des services avait postulé.

Le corbeau serait le maire selon elle
Ni une ni deux, elle va porter plainte contre X à la gendarmerie pour discrimination sexiste mais cette plainte pénale est classée est sans suite. Elle n'en reste pas là et fait appel à un expert graphologue, agréé dit-elle, qui conclut que c'est bien Jean Paul Galonnier qui a écrit la carte postale. Nathalie Berthuel-Arcival engage une procédure civile contre lui et demande un peu plus de 20.000 euros.

Complot politique répond le maire
Pas question de payer un seul centime affirme avec assurance le maire qui dit faire confiance à la justice pour le laver de tout soupçon. Il existe bien des faux Picasso alors pourquoi pas imiter son écriture à lui? demande-t-il. Aucun doute selon lui, c'est un "complot politique" que l'ont doit à des "branquignoles". Et il se plait à rappeler que son ex-collaboratrice en est à sa onzième procédure, dont une pour harcèlement, et que la commune a gagné les huit premières. Ce que conteste Nathalie Berthuel-Arcival.

Au dernier conseil municipal en date du 25 juin, il a fait voter une délibération qui lui octroie la protection fonctionnelle du maire. En clair, la commune lui payera ses frais d'avocat. En revanche, s'il devait être déclaré coupable, il devra rembourser ces frais à la commune.




Mots-clés : Hérault maire polémique
Par :

2 aujourd-hui en france 6 juillet 2018002.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

05 juillet 2018

LES FILMS A L'AFFICHE...


le-mystere-picasso-affiche.jpg


le complot.jpg


menace.jpg

30 juin 2018

ACCABLANT ET INADMISSIBLE !

Le correspondant local du Midilibre a fait paraître aujourd'hui 30 juin 2018 un compte rendu du conseil municipal du 25 juin 2018, compte rendu qui appelle quatre précisions rectifiant les erreurs commises par l'auteur de l'article.

002.jpg


Il est utile de préciser que la lettre est une lettre ANONYME, ce qui en fait une circonstance aggravante.
Il est également utile de préciser qu'il ressort des débats et notamment de l'intervention instructive de Monsieur Régis GARCIN que la plainte aurait été déposée non pas contre le maire mais contre Jean-Paul GALONNIER personne privée. La commune ne serait donc pas concernée.
Le terme sarcastique n'a jamais utilisé au cours de ce conseil pour qualifier les termes employés. En revenche ont été employés par divers intervenants les termes suivants : accablant, violent, méchant, inadmissible.
Dernière précision, la protection fonctionnelle n"a pas été votée à l'unanimité puisque trois élus d'opposition ont voté contre : Régis GARCIN, Sylvie BENOIT-BOBY et Michel GARCIA-BERAIL.

Lire le compte-rendu en cliquant sur le lien ci-dessous:
compte rendu conseil municipal VLB 25 juin 2018 (2).pdf


Michel G A R C I A - B E R A I L