Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 mai 2010

police de nuit

Le drame de Villiers-sur-Marne a durement marqué les policiers municipaux en manque de reconnaissance surtout sur la question de l' armement. Certains maires refusant de leur accorder malgré la décision prise par le ministre de l' intérieur d' utiliser les taser ( pistolets à décharge électrique ). Devant une telle augmentation de la délinquance et faits divers grâves certaines communes ont décidé de se mutualiser pour augmenter leurs éffectifs et moyens.
Je suis d' accord avec ces maires qui ont créé des polices intercommunales dépendantes de la communauté de communes à Gaillargues ( Gard ) depuis cinq ans , cela implique un total accord entre tous les maires évidemment et va dans l' intérêt de tous. Les agents armés ont pour terrain d' action plusieurs communes sept jours sur sept et ce toute l' année , elle a été créée spécifiquement pour opérer la nuit.
Les communes ont conservé leur police munipale opérant dans la journée comme partout ailleurs réglant la circulation , faisant respecter les arrêtés du maire et luttant contre la petite délinquance récurrente.
A Villeneuve le Maire et ses Adjoints ont prévu l' installation de caméras de surveillance pour limiter les petits délits, incivilités et dégradations diverses.
Le montant de l' investissement est de 190 000€ et ne résoudra pas contrairement à ce que l' on pourrait croire le problème de délinquance locale.Les enregistrements ne seront visionnés qu' occasionnellement suite à d' éventuels évenements connus et révélés et s' avèreront inexploitables. Les délinquants connaissant les emplacements des dites caméras ont la parade , en l' occurence la cagoule ou d' autres moyens pour dissimuler leur visage.
La vidéo-surveillance n' est efficace que si elle est reliée à un poste de contrôle en relation directe avec la police qui de ce fait peut intervenir et interpeler les contrevenants. Cette installation de caméras n' est qu' un moyen de moindre efficacité rassurant les personnes agées seules et sans défense , on s' apercevra à court terme que cette mesure dérisoire ne peut résoudre un problème aussi grave que la délinquance , l' insécurité et le mal être qui règne à Villeneuve depuis quelque temps.
La création et la mise en place de la police de nuit de la communauté de communes Rhone-Vistre-Vidourle est un choix politique qui coûte 400 000 € par an et n' est possible que par la bonne entente entre les dix maires concernés. Cette somme est moindre pour une population de 23 000 h comparée au 190000€ qui vont etre investis pour quelques caméras inefficaces à court terme dans notre commune.
On pourrait envisager une police intercommunale de nuit réunissant les communes de Villeneuve , Cers , Portiragnes , Sérignan et Sauvian ( 20 000 h ) ce qui représenterait un investissement communal de 80 000 € par an pour un effectif de dix policiers avec à la clef une toute autre efficacité que celle des caméras de surveillance.

15:21 Publié dans sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.