Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 août 2010

BAIGNADE INTERDITE !


La baignade est interdite dans le Canal du Midi à cause d'un microbe qui s'est développé dans l'eau avec la présence de ragondins et contre lequel les éclusiers sont obligatoirement vaccinés ( informations recueillies sur le site de Voies Navigables de France ). Les études réalisées , diagnostiquent une mauvaise qualité bactériologique , eaux turbides avec une forte présence de matières fécales et voile d'hydrocarbures en surface. Une multitude de rejets , de nature et de chronicité variées , contribue significativement à l'altération de la qualité des eaux de baignade du Canal du Midi. Le Canal communique en plusieurs points avec le réseau hydrographique et l'expose à des sources de pollution. Il existe 3 modes de pollution :
- les pollutions au fil de l'eau :
- rejets d'eaux usées brutes des embarcations , l'insuffisance des équipements sanitaires de collecte d'eaux usées des bateaux stationnés et le brassage important des eaux qui induit des turbidités particulièrement élevées.
- la pollution par lessivage des cales :
-le lessivage des cales peut représenter une source de pollution non négligeable , qui est difficilement décelable et quantifiable , les risques de pollution les plus importants sont liés aux rejets vinicoles de caves démunies de filières de dépollution. Ces cales sont susceptibles de drainer des eaux usées domestiques déversées par des réseaux d'assainissement ( poste de relèvement comme celui citué à l'écluse du pont Canal de Villeneuve ) lors de surcharges hydroliques.
- les pollutions par voie de rejets directs au Canal :
-les rejets à caractère domestique :
on distingue 2 types de rejets : les eaux usées en agglomération , non collectées par le réseau d'assainissement , ces effluents sont directement rejetées au Canal ou bien transitent par le réseau pluvial et les disfonctionnements nombreux du réseau d'assainissement. Deux secteurs de rejets notables constituant une urgence est inventorié : le bassin d'orage de Béziers-zone industrielle et le déversoir d'orage d'Agde-écluse ronde. D'autres rejets identifiés correspondent aux maisons d'écluses V.N.F , qui en général ne disposent d'aucun mode d'assainissement.
- les rejets industriels :
deux foyers sont connus : la cave coopérative de Cers et l'aire de lavage agricole privée située à Portiragnes , ces eaux usées se déversent directement dans le Canal. D'autres rejets d'hydrocarbures dans les ports et des rejets de lavage contenants des substances toxiques ( dépot SNCF de Béziers ) sont à signaler. Cette étude a été réalisée par la DIREN Languedoc-Roussillon , le Conseil Général de l'Hérault , l'agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse et le Conseil supérieur de la pêche , délégation N° 8 .

VU/MG

Les commentaires sont fermés.