Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 décembre 2010

Condamnation pour injures publiques au tribunal correctionnel

Le Maire a seul la police de l'assemblée mais Galonnier l'a semble-t-il oublié lors de la dernière séance du Conseil Municipal du 15 décembre, c'est inadmissible ! La vie politique n'a pas besoin d'insultes publiques, le débat politique n'est pas un déballage d'insultes publiques mais une façon de comparer les idées des uns et des autres. Des oppositions sont tout à fait normales dans la vie politique au sein d'une démocratie, faire semblant de ne pas entendre les arguments des autres est une sorte d'outrance et ne pas écouter l'autre est une insulte comportementale !
Dans la vie politique il y a des principes : le respect des personnes, mais aussi le respect des fonctions, choisir l'insulte comme seul moyen de s'opposer copiant les extrêmes plus habitués à de tels dérapages reste inacceptable pour la vie démocratique locale. Les débats peuvent être vifs, mais ne doivent pas tomber aussi bas, surtout de la part d'un Maire qui doit à tout prix préserver son sang froid coûte que coûte et quoiqu'il arrive au sein de cette assemblée, ne dégradant pas ainsi l'image du Premier Magistrat.
Espérons qu'à l'avenir Galonnier tempèrera son comportement indigne à mon égard prouvant ainsi qu'il regrette ses propos, prouvant qu'il reste un démocrate et conçoit qu'il y a des femmes et des hommes politiques qui n'ont pas les mêmes idées et points de vue que lui dans notre commune.
Le Maire de la commune de " Le Plessis-Robinson " a été condamné pour bien moins que cela à une amende de 3 000 €, 1 500 € de frais de justice et 1 000 € de dommages et intérêts pour avoir traiter un élu d'opposition de " petit monsieur de la politique ". Bien le bonjour du " petit homme en noir " !

VU/M.G

Commentaires

Cher Monsieur vous faites tout un plat d'une petite insulte alors que votre président adulé à lui meme à plusieurs reprises insultés des pauvres citoyens! Et alors il n'y a pas eu de plainte au tribunal!
Arretez vos simagrées, le mot con est aujourd'hui ancré dans la langue française.

Écrit par : Jean Naimar | 18 décembre 2010

il faut deposer une plainte! ce comportement est inadmissible pour un maire.
il faut également demander des excuses publiques!

Écrit par : zoro | 18 décembre 2010

M. Naimar, nôtre cher Président comme vous dites, alors qu'un personnage irrespectueux refusait de lui serrer la main tendue lors d'une visite à la foire agricole, lui dit, je cite : " tu me salirais la main, Nicolas SARKOSY répliqua alors, je cite à nouveau : " oui c'est çà, casse toi pauvre con ! ". Ce quidam, ne l'a-t-il pas cherché ? Je peut assurer qu'il ne m'est jamais venu à l'esprit une telle bassesse, indigne d'un être humain pour un peu qu'il soit civilisé. Quel comportement ignoble, cet animal, que dis-je ce vermisseau devrait être fier de serrer une main présidentielle.

Écrit par : Michel Garcia | 18 décembre 2010

Ah bon fier de serrer une main présidentielle oui mais uniquement celle d'un président qui respecte ses engagements et ne dévalorise pas notre pays à l'étranger.

Écrit par : JJ30700 | 29 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.