Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 décembre 2010

Extrait du registre des délibérations du Conseil Municipal

L'an deux mil dix du mois de juin, le Conseil Municipal de la commune de Villeneuve- lès- Béziers dûment convoqué, s'est réuni à l'Hôtel Consulaire, sous la présidence de Monsieur GALONNIER, Maire.
Date de convocation : 7 juin 2010
Présents: GALONNIER Jean-Paul, SOL Patrick, SOTO Ariane, MARTINEZ Christian, LAPEYRE Marilyne, MONSONIS Alain, BLANC Colette, CROS Eléna, MARTY Arnaud, NARDINI Emmanuelle, GARCIA Michel, LOYRIAC Jean-Loup, BARTHELEMY Audrey, CAMPUS René, CUENCA Roselyne, COLINET Philippe, ROUX Stéphane, LENTINI Martine, ASTIER Colette, GRANIER André.
Absents ayant donné pouvoir :RIZZI Francis à SOL Patrick, RABASSA Marie-Josée à LOYRIAC Jean-Loup, BLANC Sophie à GALONNIER Jean-Paul
Absents : RANC Anne-Marie, GUITARD Jean-Pierre, COSO Edmond, SOLANS Michelle
_________________________________________
Délibération 2010-45 Motion de soutiens à Monsieur le Maire
Ces derniers jours, des inscriptions injurieuses à l'encontre de M. le Maire ont proliféré dans les rues ou sur des bâtiments.
Si, des écrits apportant des commentaires sur la gestion de la municipalité en place sont l'expression d'une opposition ou apportent un éclairage nouveau, il est inadmissible de ne pas réagir face aux insultes.
M. GALONNIER, est respectable à double titre : en sa qualité de personne et en sa qualité de 1er Magistrat de la commune.
Il est donc demandé au Conseil Municipal de soutenir par une délibération le Maire de la commune offensé par les écrits commis par des lâches individus qui opèrent la nuit et n'ont pas le courage de leurs actes.
Après avoir délibéré, le Conseil Municipal décide à " l'unanimité "
- de soutenir Monsieur le Maire dans ces actions de prévention de la délinquance et déplore vivement les inscriptions injurieuses à son encontre qui ont été apposées tant dans le village que dans le village voisin de Sérignan
Certifié conforme par le Maire et signé de sa main.
Cette délibération prouve bien le respect que j'ai de la fonction du Maire et de son Conseil Municipal et que malheureusement n'est semble-t-il pas réciproque. Je souhaites ardemment qu'à l'avenir en réponse à des questions embarrassantes, il y soit répondu sans aucune espèce d'agressivité et encore moins d'injures publiques, trois années pleines nous séparent de la future échéance municipale. L'aggravation des rapports entre majorité et opposition ne servirait en rien la vie démocratique d'une petite commune qui aspire plus au calme qu'à des conflits d'intérêts particuliers et partisans.

VU/M.G

Les commentaires sont fermés.