Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 décembre 2010

Sécurité et libertés individuelles

Suite aux évènements de Grenoble qui ont fait l'actualité, le Président et son gouvernement souhaitent qu'au delà des divergences, nous nous rassemblions. La vidéo-surveillance, la vidéo-protection, on en a besoin. Il n'y a pas les caméras de gauche et les caméras de droite. Il y a le fait que les délinquants petits ou grands craignent par dessus tout d'être pris dans les images parce que se sont des preuves judiciaires. Et par ailleurs, c'est la meilleure façon de protéger la police et la gendarmerie de toute polémique.
Le Président souhaite d'ailleurs qu'on tente une expérience en dotant un certain nombre de véhicules de police et de gendarmerie, de nuit, de caméras embarquées. Il faudra, si possible être plus efficaces, 60 000 caméras seront installées d'ici 2012. Il laissera ceux qui le veulent crier à l'atteinte aux libertés individuelles. Il pense que la liberté individuelle est gravement atteinte lorsque les voyous font régner la terreur devant des immeubles d'habitation.
La loi anti-bandes adoptée par le Parlement en mars dernier prévoit une peine d'un an de prison pour qui appartient à une bande violente. Le Président veut aussi développer les " polices d'Agglomérations ". C'est le cas depuis l'an dernier en région parisienne. Depuis 2002 le gouvernement est en première ligne dans la lutte contre l'insécurité. Le nombre de crime et délits a diminué de 17,54%. Parallèlement, le " taux d'élucidation ", qui reflète l'efficacité des forces de l'ordre, a augmenté d'un tiers. En 2001, on trouvait 25% des coupables, en 2010 ils trouvent 38% des coupables. Le ministère de l'intérieur s'est fixé un objectif de 40%. Depuis le 7 septembre dernier, les peines plancher qui fonctionnent bien seront désormais étendues à toutes les formes de violences aggravées, c'est à dire aux violences sur toutes personnes dépositaires d'une autorité publique. Chacun des parlementaires sera mis face à ses responsabilités, le gouvernement débattra sur une peine incompressible de trente ans. Ils devront tous, faire abstraction de leurs appartenances partisanes pour voter ces textes, non pas en fonction du ministre qui les présente mais de l'utilité de ce texte.
Les policiers sont attentifs, les gendarmes espèrent et la population aspire à juste raison à plus de sécurité pour leurs biens et leur personne.
Je voudrais rappeler que notre Député Elie ABOUD a subventionné à hauteur de 48 000€ l'installation des 11 caméras de surveillance situées en différents lieux de la commune de Villeneuve-lès-Béziers. En effet après avoir organisé une réunion concernant la montée des infractions de toute sorte et des incivilités, en présence du sous-Préfet, du Maire , d'Adjoints et la chef de la police municipale, celui-ci confirma sa volonté d'aider financièrement notre commune pour une installation conséquente de caméras de surveillance


VU/M.G/ M.I.L

15:21 Publié dans sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.