Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 décembre 2010

BONNE ANNEE, MEILLEURS VOEUX !

Villeneuve Environnement souhaite une bonne et heureuse année 2011 à toutes celles et ceux qui tout au long de l'année visitent nôtre blog, qui intéresse de plus en plus d'internautes. Son Président, Michel GARCIA vous souhaite une excellente santé et plein de bonheur pour cette année que j'espère prospère et prometteuse.

Vous avez visité 19 983 fois ce blog depuis mars 2010, ce qui évidemment me satisfait et confirme l'intérêt que portent les villeneuvoises et villeneuvois a l'information et la communication, et me conforte dans cette démarche.


VU / M.G

30 décembre 2010

Incompréhension

Encore une question que je me pose et me repose par manque de réponse significative de la part de cette majorité, qui semble tout mettre en oeuvre pour masquer certaines décisions administratives.
Quels sont les critères d'obtention des permis de construire dans nôtre commune ? Comment expliquer qu'un permis de construire est accepté sur une parcelle, et qu'un autre ne l'est pas pour le même type de construction, sur un terrain de surface identique ? Comment des travaux ouvert sur la berge du Canal du Midi coté restaurant " La Crémade " qui jusqu'ici a réalisé des ouvertures conséquentes, n'a pas mentionné sur le panneau de chantier la nature des travaux, la destination, la surface des planchers, le N° du permis de construire, le nom du maitre d'oeuvre et le nom de l'entrepreneur ou sa raison sociale. C'est beaucoup de manquement à la règlementation en la matière. Mes fréquentes visites me font remarquer que l'on y travaille avec peu d'assiduité vu l'importance des travaux de rénovation, ce qui accentue ma curiosité. Après l'envoi d'un courrier adressé au Maire depuis un quinzaine de jours, me permettant de consulter le dossier en question, je suis toujours sans réponse à ce jour et attends encore son accord. Le marchand de légumes qu'ils veulent faire fermer, voulant faire des travaux, on lui répliqua que le site était préservé et que donc il ne le pouvait pas. Coté restaurant on autorise la rénovation, mais pas de l'autre ! Me cacherait-on quelques éléments compromettants ? J'ose espérer que ce manque de réponse du Maire est dû plus à un manque de temps qu'à de la mauvaise volonté de sa part, fin d'année difficile et surchargée je suppose !


VU / M.G

29 décembre 2010

Véhicules municipaux de VLB au " K " bar de Béziers

Mais que vont faire les véhicules municipaux sur les allées Paul Riquet, déjà l'année dernière je les avais vu débarquer du matériel au bar le " K ". J'avais voulu savoir pourquoi nos agents municipaux se rendaient à cette adresse, je n'ai toujours pas reçu la moindre réponse, cela me parait curieux pour tout dire. Alors je repose encore la même question en espérant que cette fois on y réponde.

28 décembre 2010

Collecte des ordures ménagères transférée à la CABEME dés janvier 2012

Le ramassage des ordures ménagères de la ville de Béziers et des douze autres communes seront prises en charge par la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée ( CABEME ). Le Président Raymond COUDERC, avait proposé cet été à l'ensemble des vice-Présidents, ce projet qui aurait été inéluctable, cette compétence étant imposée aux EPCI avant janvier 2012. Ne voulant pas forcer les Maires des autres communes de l'Agglo , celui-ci leur demanda, qui, le suivait dans cette démarche, cinq d'entre eux ne le suivirent pas, ne connaissant pas suffisamment le sujet. Or, maintenant que l'on leur a bien expliqué, il semblerait que les points d'ignorance ont été levés pour ceux qui avaient du mal à suivre jusque là et ils seraient sur le point de signer pour ce projet afin qu'il soit effectif pour janvier 2012. Ce transfert de compétence va permettre a à la CABEME d'augmenter la DGF ( Dotation Globale de Fonctionnement ) perçue par l'Etat. Pour le Maire de Sérignan, certaines communes craignent une hausse trop rapide de la taxe des ordures ménagères. En mutualisant nos moyens, le Sitom du littoral y sera gagnant, c'est une opportunité à ne pas négliger. Travailler la collecte des ordures ménagères avec l'Agglo reste une excellente solution. Une réunion du bureau aura lieu la semaine prochaine pour affiner un peu plus le dossier du transfert de la compétence " Collecte et traitement des ordures ménagères ". Mais enfin pourrait-on dire, tout le monde est d'accord pour signer le transfert de compétence de la collecte des ordures ménagères vers l'Agglo, à la bonne heure ! Quand ce dossier avait été préparé, il n'était pas assez travaillé disent en coeur la bande des Trois et aujourd'hui leurs incertitudes et incompréhension sont en voie d'être levées. Avec ce transfert, c'est 1,7M€ de fonds publics qui seront reversés par l'Etat à la CABEME . Quand on intègre des services aussi importants que la collecte et le traitement des déchets, il y a une augmentation automatique des dotations de l'Etat. Le contribuable ne sera pas lésé. La cession du centre de traitement des déchets de la ville de Béziers vers l'Agglo sera indolore. La facture ne sera certainement pas multiplié par deux contrairement à ce que disent les Maires de Villeneuve, Sérignan et Valras, qui n'en savent strictement rien. On aura tous remarqué l'augmentation de 15€ sur la dernière facture de la CTOM par foyer fiscal et l'avenant de 4 000€ payé par la commune pour faire face à un manque évident de financement du SITOM. VU / M.G

27 décembre 2010

Génération écologie

L'écologie politique, celle qui est au service de la cité et du public depuis 1990 à sa création par Brice LALONDE , J-Louis BORLO et Yves PIETRASANTA fut appelée GENERATION-ECOLOGIE. N'ayant pas trouvé de possibilité d'action et l'efficacité qui étaient alors les nôtres au niveau national, il faut donc revenir à nos fondamentaux. Il est temps, en effet, de mettre un terme aux balbutiements écologiques, oscillant toujours entre la balkanisation et la lutte des égos. Il est temps de nous ressourcer en accompagnant la motivation, qui ne souhaite qu'à être militante, d'une grande partie de nos concitoyens.
Retrouvons l'action écologique, plutôt que les discours. Qui a le courage, aujourd'hui, de faire les propositions refondatrices tant fiscales qu'économiques? Quels sont les " Politiques "qui amènent nos gouvernants à laisser notre biodiversité se dégrader vers une disparition des espèces? Qui, par exemple, s'élève aujourd'hui contre les dirigeants d'un pays, qui, au mépris de nos entreprises, modifient chaque six mois notre politique industrielle ( comme dans le domaine de l'énergie ), les engagements de Kioto, sans crier gare, au service des groupes de pression.
Pour trouver cette éthique vertueuse et restructurer nos réseaux, il faudra retrouver avec les jeunes, soucieux de l'avenir mais aussi de justice, les clés de notre devenir. Nous continuerons, avec nos amis qui ont gardé le flambeau de GENERATION-ECOLOGIE jusqu'ici, afin qu'elle garde son indépendance totale. Ne nous engouffrons pas dans dans une logique qui nous amènerait dans les mois qui viennent, à renier nos valeurs, républicaines et humanistes, celles de l'innovation, de la solidarité et du progrès social, pour cueillir quelques prébendes illusoires. Nous sommes convaincus que notre indépendance, dans une société qui se cherche, est la clé de notre développement.
Tavaillons sur le terrain avec les nombreux outils qui sont à notre disposition, nous cultiverons les grenelles territorialisés que nous mettrons en place à tous les niveaux. Nous deviendrons les moteurs de ce monde nouveau en aidant à tous ceux, pays ou citoyens qui restent, toujours plus sur le bord du chemin. Nous aurons beaucoup à faire ensemble avec concertation et courage durant les futures décennies, pour qu'enfin l'ECOLOGIE soit admise par tous grace à GENERATION ECOLOGIE.

VU / M.G / G.E