Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 mars 2011

Retrait d'indemnités !

On voudrait démotiver nos agents de la Police Municipale que l'on ne s'y prendrait pas autrement, en effet j'apprends qu'au prétexte qu'ils sont " mauvais ", il a été décidé en haut lieu du retrait d'indemnités de fonction des sus nommés. Cette indemnité d'environ 300€ par mois est attribuée dans le cadre spécifique lié à la fonction, comment peut-on décider de son retrait quelque soit le motif ?

Le retrait de cette IHTS ( indemnité horaire pour travaux supplémentaires )qui représente 20% du traitement des agents doit faire l'objet d'une délibération pour être effective. Que dirait nos édiles, directeur de cabinet ou tout autre agent si on leur réservait le même traitement ? Cette décision idiote ne fera qu'attiser les mauvais rapports entre employeurs et agents de la police municipale aux dépends d'une sécurité publique exigée par les administrés.

Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée Nationale par Patrick BALKANY maire de Levallois-Perret, visant a intégrer les indemnités spéciales de fonction des policiers municipaux dans le calcul de leur pension de retraite. 80 Députés l'ont suivi dans cette démarche qui a le soutient moral de la majorité. Ces indemnités que le Maire peut décider d'attribuer à ces agents, représentent entre 20 et 30% du salaire des policiers municipaux selon leur grade. Il est dit-il nécessaire d'offrir à ces agents des conditions de retraite revalorisées, à la hauteur de leur engagement pour la sécurité de tous.

Certains Maires semblent plus reconnaissants envers leurs agents de police municipale, considérant leur implication dans une profession qui n'est pas facile et contraignante. M. Galonnier ferait mieux de reconsidérer cette décision stupide pour le moins que l'on puisse dire, sinon les résultats découleront en toute logique. " La carotte ou le bâton ", que faut-il choisir ? Là est la question !

Dernière minute, il semblerait qu'ils veuillent retirer le treizième mois aux quatre policiers municipaux, ce qui s'apparenterait à une sorte de double peine qui amplifierait une punition qui ne serait en rien justifiée. Le blâme serait plus approprié et suffisamment répréhensif pour une faute d'une moindre importance. Leurs revenus amputés de plus de 20% n'incitera pas à plus de rentabilité de la part de policiers frustrés et rendus haineux par ce genre de décision calamiteuse et irréfléchie. Ceci dit, ils aiment bien s'en prendre financièrement aux personnes qui ne font pas partie de leur cercle et qui ne leur font pas de courbettes! Comment feront ces familles de policiers pour joindre les deux bouts avec leurs budgets amputés de plus de 300€ ? Y ont-ils pensé ne serait-ce qu'un instant ? Je n'ose le croire tellement cela me semble irresponsable !

V U / M . G

29 mars 2011

Jusqu'où iront-ils dans leur barbarie ?

On a pu lire dans les colonnes du Midi-Libre du mardi 29 mars, les nombreuses exactions d'une population qui pour fêter une victoire ou râler après une défaite par rapport a un match de foot, dont tout le monde se fout. Ce match en question comptait pour la qualification à la CAN ( Coupe Africaine des Nations ) qui voyait s'affronter deux pays du Maghreb, en l'occurrence : l'Algérie et le Maroc qui n'ont trouvé de mieux que de " foutre le bordel a Béziers centre-ville ", bloquant le rond point de la Victoire ( derrière le Théâtre ) et ce malgré l'intervention de la police. A grand coup de klaxons allant du giratoire de Garibaldi en passant par les Allées puis devant l'Hôtel de ville ils exposaient leurs couleurs nationales aux portières de leurs puissantes berlines.

Ils sont coutumiers du fait, à chaque confrontation de leur équipe respective dans un quelconque tournoi de foot nous avons droit au même scénario fanatique et immodéré. Nous n'avons que faire de leur victoire ou défaite sportive qui ne concerne que cette frange de la population, ce comportement exaspère les citoyens lambdas,qui dans les élections futures exprimeront leur ras le bol.

Autre situation récurrente à la Devèze, l'attaque du nouveau commissariat à travers le vigile molesté par des délinquants qui n'admettent pas son installation au coeur de leur zone de non-droit les gênant dans leurs trafics coutumiers en tout genre. Ils ont littéralement désossé le véhicule du vigile maîtrisé par plusieurs pélucres encagoulés que la police venue en renfort éparpilla non sans difficultés. Les forces de police mobile finirent par les disperser définitivement. Après trois incendies volontaires du hall d'entrée qui furent éteints par les pompiers, voilà que l'on s'attaque à présent aux personnes.

Comme si cela ne suffisait pas, nous apprenons que le drapeau National a été substitué par le drapeau des fennecs algérien à l'Hôtel de Ville de FLORENSAC. Des amusements de jeunes, aux yeux de son maire qui minimise la portée du geste, lit-on dans les médias. C'est ainsi qu'il voit les choses ? C'est à désespérer ! Encore une fois on bafoue nôtre drapeau sans que cela ne semble émouvoir cet élu, PS de surcroit, qui dit-il va rencontrer les jeunes pour calmer les esprits, tortueux et dérangés dirai-je. Laissez moi douter d'une telle initiative, qu'il arrête son cinéma, c'est lamentable !!!!!!!!!

Marine LE PEN et le Front National n'ont pas fini de récolter les fruits après la réaction naturelle qu'éprouvent les électeurs de toutes sensibilités. Le PS aura beau clamer que l'UMP lepénise son aile droite, ce qui n'est en rien fondé, l'exaspération poussant à ce type de réaction fera déchanter le front Républicain angélique ,aveugle et calculateur.

V U / M . G

24 mars 2011

1er Anniversaire de " Villeneuve Environnement " !

Aujourd'hui 24 mars 2011, 1er anniversaire de la création de l'association " Villeneuve Environnement " qui voit principalement son adhésion augmenter. Au cours de ce printemps, plusieurs activités et randonnées seront organisées avec la participation de Béziers Environnement sur la commune de Villeneuve, notamment un parcours vélo avec à l'arrivée une grillade à Notre Dame de Consolation ( Sauvian ).

31 600 visites ont été enregistrées au compteur de ce blog régulièrement consulté aux vues des statistiques révélées par mon ordinateur. Pas mal pour un blog qui m'a-t-on dit ferait rire tout le monde m'incitant à poursuivre ma démarche de plus belle.

En tous cas, merci de me lire, cela m'incite à poursuivre dans l'information que je me doit de vous communiquer puisque la municipalité paraît avare à ce sujet. Par leur comportement ils semblent vouloir dire " dormez, soyez tranquilles nous veillons sur vous ne vous inquiétez de rien ".

V U / M . G

23 mars 2011

Violente agression à mon encontre sur la place publique devant plusieurs témoins ébahis !

Comme souvent en passant rue de la Marianne je m'arrête un instant pour bavarder et prendre connaissance des derniers évènements locaux. Tous les soirs vers 17h30, pas moins d'une dizaine de personnes ont pour habitude de se rassembler près du parvis de l'Hôtel de Ville. Dans ce genre de rassemblement on y parle de tout et de rien pourrait-on dire, du temps, de sujets multiples tel que sport, politique, du passé et de l'avenir.

Alors que la conversation allait bon train, arrive l'adjoint " Red-Bull ", qui comme d'habitude salue tout le monde en prenant bien soin de montrer son antipathie envers moi. A vrai dire cela ne me dérange absolument pas, puisqu'il a toujours, et ce depuis notre élection manifesté une sorte d'animosité à mon encontre, je n'ai vraiment jamais su pourquoi, mais par la suite c'est devenu réciproque. Aussitôt avoir fait le tour du groupe, il m'invectiva avec une violence inouïe, m'insultant copieusement et ce devant des témoins de la scène complètement ébahis par tant de haine. Celui-ci n'apprécia pas le fait que la veille, j'avais révélé que sa fille avait fait un stage à l'accueil de la Mairie durant quelques jours, en effet je dénonçais les abus de certains adjoints quand à l'embauche de leurs enfants ou proches.

Excité comme un taureau dans l'arène, il criait que mon blog faisait rire tout le monde, sauf lui si on se réfère à sa colère noire et que j'étais un en.....lé, un gros co....rd, me menaçant et m'invectivant, allant jusqu'à dire qu'il allait me faire péter le coeur( je suis cardiaque, on m'a remplacé la valve aortique en 2010). J'ai été tellement insulté que cela dépasse l'entendement, on ne peut imaginer le torrent d'insultes les unes plus énormes que les autres et ce devant des témoins abasourdis par tant de haine déversée.

Des propos diffamatoires, sans équivoque, répétés à maintes reprises que je pourrai attaquer en justice, car il faut à ce comportement mettre un terme tellement il est devenu ordurier et irrespectueux face à un élu du Conseil municipal et ce devant témoins que je citerai. Un tel comportement est incompatible avec leur fonction !

Mais qui sont réellement ces élus qui tour à tour se distinguent par le manque de respect évident qu'ils affichent, révélant leur véritable personnalité au fur et à mesure que le temps passe ne sachant pas rester dignes de leur mandat qui s'amenuise.

Après Galonnier, Marty, Blanc me traitant de con, Martinez, Monsonis grommelant sans cesse lorsque je m'exprime en Conseil municipal, voila que Rizzi s'y met aussi, confirmant ainsi l'état de délabrement intellectuel observé chez les édiles municipaux majoritaires usés semble-t-il par trois années d'inactivité à la tête de la commune. Quelle misère ! Qu'ils partent tous !!!!!!!!! Se reposer !

Repas des ainés.

Chaque année le nombre d'invités par le CCAS au repas des ainés ne cesse d'augmenter et c'est tant mieux. Cela ne va pas sans créer de problème au niveau de la sécurité, car pour cette salle des fêtes un nombre limité est imposé par rapport à sa superficie.

Ce qu'il faudrait dans un premier temps, c'est de n'accepter que les élus ayant 60 ans révolus et leurs conjoints, libérant ainsi 26 places, mon épouse et moi inclus, ce qui n'est pas négligeable.

Pour 2012 si on relevait la barrière d'âge à 61 ans, puis en 2013 à 62 ans ce problème récurant serait résolu en attendant que la future salle prévue aux Ets Pernod soit mise à disposition. Je ne vois pas d'autres moyens pour éviter la prise de risque liée au nombre de personnes attablées en cas d'incidents majeurs qui pourraient se produire ( incendie plus mouvement de foule par exemple ). Le Maire étant tenu pour responsable dans ce cas de figure précisément.

V U / M . G