Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 avril 2011

Incompétence municipale !

Comment juge-t-on les qualités des entreprises et des collectivités locales si ce n'est qu'aux valeurs et compétences de leurs dirigeants dans la gestion des affaires inhérentes ?

Notre municipalité ne trouve pas mieux que de sanctionner financièrement sa police municipale en invoquant des défaillances diverses, ce qui n'est pas vraiment la meilleure solution à mon avis, d'autres mesures auraient été mieux adaptées afin de pas dégrader les rapports entre agents et élus. Ont-ils pensé aux désagréments qu'engendre cette perte de revenus sur des salaires somme toute peu élevés comparés aux émoluments de certains ?

Qui défini le cap, les missions et les actions à mener selon les évènements ou la répression à mettre en place, ce ne sont pas les responsables eux même qu'il faudrait bannir quand les résultats ne suivent pas ? Qui d'autre qu'eux les envoi sur le terrain, qui fait appliquer une méthode de dissuasion et de prévention ou de répression selon le climat plus ou moins apaisé au sein de notre commune ? Quand on leur dit de verbaliser tel ou tel véhicule et pas d'autres alors qu'ils sont en infraction, que l'on retire certains PV à des proches et amis, comment peuvent-ils travailler sérieusement ? Les ordres donnés sont-ils bien clairs, précis et bien compris ?

On dit " le patron fait l'ouvrier et inversement ! " Quand un service ne fonctionne pas comme on est en droit de souhaiter, c'est le responsable que l'on doit sanctionner puisqu'il n'est pas en mesure de bien gérer sa délégation, dans le privé c'est ainsi, alors pourquoi pas dans les collectivités locales ! Les policiers municipaux sont aux ordres de leur chef, de l'adjoint à la sécurité et du chef suprême qui n'est autre que le 1er Magistrat.

En 2014 les électeurs sanctionneront ceux qui n'auront pas satisfait aux exigences des administrés par incompétence ou désinvolture tout au long de leur mandat électif.

V U / M . G

Commentaires

Non seulement il sanctionne financièrement la Police Municipale, mais il le fait en plus en jouant sur les avantages liés au statut d'agent territorial. Ainsi il leur supprime le 13 ème mois. C'est tout a fait illégal et les villeneuvois vont devoir payer, en plus des indemnités supprimées, les dépends et frais d'avocats près le Tribunal Administratif que les syndicats qui défendent les policiers ne manqueront pas de demander, sans oublier bien sûr, la déclaration publique en conseil municipal des attendus du jugement, la honte...

Écrit par : Christian Bon | 14 avril 2011

Comment voulez vous que le service de la Pm fonctionne correctement quand on connait les agissements de certains de ses agents, 2 anciens pour ne pas les citer. Les faits ont été dénoncés à maintes reprises auprès de la municipalité. Le maire n'a jamais rien fait. Et voilà que maintenant il se réveil et fait sa justice!!
Des agents non concernés paient financièrement les pots cassés. C'est certainement pour mieux financer les apéros tenus quotidiennement au 3ème étage de la mairie dont l'adjoint à la sécurité est le premier à bénéficier.
Quelle honte à toute ces incapables.

Écrit par : Robert | 15 avril 2011

Les commentaires sont fermés.