Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 juin 2011

QUORUM TOUT JUSTE ATTEINT AU CONSEIL MUNICIPAL du 27 juin !!!!!!!!!!!!

Lors du dernier Conseil municipal du 27 juin 2011, le quorum nécessaire à ce que les délibérations puissent avoir lieu comme l'exige la loi a eu du mal à être atteint. En effet, à l'ouverture de cette séance et après l'appel effectué par le maire à 19 heures, quinze élus répondaient présent, les autres ayant donné procuration ou étaient absents sans donner procuration, notamment ceux de l'opposition officielle. Quatorze étant la limite pour que le Conseil municipal puisse délibérer au risque de remettre à plus tard la convocation des conseillers pour une nouvelle séance. Une seizième élue arriva par la suite durant la séance.

Parmi les seize élus présents, 13 appartiennent à la majorité , deux représentent l'opposition de la liste RANC et moi même, il manque donc à ce moment là, onze conseillers sur vingt sept. Il est à noter que pas moins de trois adjoints manquent à l'appel, et non des moindres, le 1er adjoint, le troisième et la 5ième, du jamais vu jusqu'à présent, certains conseillers étant coutumiers du fait et ce depuis notre élection, mais là on peut vraiment se poser des questions sur l'homogénéité et la cohésion du groupe majoritaire qui comporte vingt élus, l'opposition comprenant six élus dont quatre de la liste RANC, deux de la liste SOLANS et moi même devenu dissident.

Sur les questions à l'ordre du jour, M le maire nous explique pourquoi lui et ses deux délégués communautaires ont voté contre le projet de schéma intercommunal qui propose de rattacher à la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée la Communauté de Communes des Pays de Thongue, contrairement aux quarante sept autres conseillers communautaires qui composent la CABM. Ils votent contre car dit-il les syndicats devenus obsolètes comme Béziers-Villeneuve-lès-Béziers et tant d'autres seront supprimés, mais là n'était pas la question. J'ai voté pour en réponse à la question qui était inscrite à l'ordre du jour.

Toutes les autres questions, 17 donc, ont été votées à l'unanimité. Aux questions diverses j'ai demandé ce que le groupe majoritaire comptait mettre en oeuvre pour atteindre 20% de logements sociaux imposés par la loi SRU avant 2015. Cette loi oblige les communes de plus de 3 500 habitants à construire et mettre à disposition pour les familles à faibles revenus 20% de logements sociaux sous peine d'amendes que nous avons du reste commencé à payer sous forme de retenue sur la DGF ( Dotation Générale de Fonctionnement ) versée aux communes par l'Etat.

V U /M G

Les commentaires sont fermés.