Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 juillet 2011

INSULTES RACISTES ( Suite )

A la lecture de mon dernier texte rapportant les insultes racistes faites à des automobilistes qui n'avaient pas respecté le bon sens de circulation au giratoire de la place Michel SOLANS, certaines personnes m'ont questionné à ce sujet. Ils n'imaginent pas un seul instant que cela puisse s'être produit et encore moins les propos qui furent émis ! Et pourtant c'est la triste réalité. Je pourrai fournir le cas échéant les témoignages de quatre personnes présentes ayant pris l'initiative de s'interposer et ainsi mettre fin à ce désordre.

On était à deux doigts d'une rixe, les deux personnes insultées, énervées par des injures violentes à leur encontre semblant vouloir en découdre avec le pleutre qui se garda bien de faire face à ses responsabilités sous couvert du nombre de personnes attablées.

La femme qui peut témoigner de la grande violence des injures proférées s'est dite indignée et choquée par tant de haine. Je n'ai fait que relater les faits confirmés par les autres témoignages qui convergent totalement.

V U / Michel GARCIA

15:27 Publié dans Curiosité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

cela n 'est pas trés glorieux de la part de ces personnes, elles auraient dut relever le numéro du véhicule qui était en infraction le signaler a la police pour faire dresser un procés verbal, mais en aucun cas prononcer des insultes racistes qui peuvent les amener devant les tribunaux. Grave, ce comportement qui nuit forcément à l'image de notre ville.

Écrit par : yves | 09 juillet 2011

ce n'est pas la première fois que des propos raciste sont tenue par les responsables du CCAS . M. martinez et notre charmant maire sont connue pour leurs penchant. A la vu des slogans inscrits régulièrement sur les murs de notre village ( galonnier en...é) on comprend mieux la sympathie des villeneuvois pour m galonnier.

Écrit par : laporte | 10 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.