Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 juillet 2011

Parking réservé !

Lors des nombreuses et différentes festivités de l'été, les commerçants du centre ville voient un parking privé s'établir le long de la place Michel SOLANS privant de ce fait la possibilité de stationner aux éventuels clients de passage. La superette, la boulangerie, la fleuriste et le bureau de tabac-presse ne profitent pas entièrement du surplus de clientèle qui, ne pouvant se garer à proximité, filent voir ailleurs ( Sérignan, Valras,...).

Les week-ends de l'été sont propices à l'augmentation du chiffre d'affaire des commerçants et tendent à améliorer leur bilan de l'année. L'hiver, ces commerces vivotent et n'attendent que la saison estivale pour renflouer leur compte bancaire peu brillant. Cette suppression de places de parking est très mal vécue durant les nombreuses festivités.

Pas moins de quinze jours sont ainsi comptabilisés, créant un manque à gagner pour ces commerces du centre ville entourant la place. Ces commerçants n'apprécient pas cette suppression lors de nombreux week-ends pour ces raisons.

D'autres solutions sont à mettre en oeuvre afin de ne pas condamner ces places de parking situées le long de la route des plages permettant aux estivants et autres automobilistes de faire quelques menues emplettes chez nos commerçants.

S'il s'agit de permettre aux orchestres de débarquer leur matériel, une autre solution existe ! Pourquoi ne pas bloquer la rue de la Marianne qui servirait de parking et dévier les véhicules par les rues Rouvier et Germaine Bouquet durant les horaires d'ouverture des commerces ? La Municipalité doit permettre aux commerçants de travailler plus durant l'été, période propice à la bonne santé de leurs entreprises.

Peu d'anciens commerçants parmi la municipalité et un grand nombre de fonctionnaires la composant pourrai expliquer le manque de lucidité de leur part sur ce sujet concernant les commerçants autour de la place Michel SOLANS.

Je n'écris pas ces lignes en tant que porte-parole des commerçants concernés malgré les doléances que j'ai pu entendre ici et là, je ne fais qu'amener une réflexion personnelle sur ce sujet de controverse.

V U / Michel GARCIA

Les commentaires sont fermés.