Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 août 2011

FORAINS EN COLERE !

Passant devant les auto-scooters lors de l'ouverture de la fête locale, j'ai saisi malgré moi une discussion entre forains plutôt enragée que passionnée ou professionnelle. Les protagonistes semblaient absolument d'accord sur leur jugement porté à l'encontre de la municipalité et notamment sur son maire, ce qui en suivant leurs propos confirmaient leur ire.

Il était question d'augmentation conséquente concernant l'installation de leurs stands sur les emplacements place Michel SOLANS comparés aux tarifs pratiqués les années précédentes.

Voulant intervenir, je me présentais alors afin de calmer les forains furieux à l'encontre du maire et de sa majorité. Ils eurent un comportement plus serein quand je leur eu expliqué que ces tarifs avaient été votés à l'unanimité en début de mandat lors d'un conseil municipal et que comme ils n'avaient pas été modifiés depuis, ils continuaient à s'appliquer jusqu'à une éventuelle délibération du Conseil.

Les forains m'expliquèrent que le chef de cabinet du maire comptait augmenter ces tarifs de 600%, passant d'une centaine d'euros à quelques 720€ qui à leurs yeux paraissaient exorbitants, et je les comprends car il n'est pas normal de changer les tarifs une fois installés sans avoir délibéré sur le sujet en conseil municipal.

Le porte parole des forains alla même jusqu'à menacer de bloquer le village, interdisant les accès tant que la municipalité ne ferait pas marche arrière revenant aux tarifs légaux. ( expérience vécue par la municipalité de Nîmes. )

Ce stratagème sembla porter ses fruits puisqu'ils demeurèrent tout au long de la fête. Samedi soir, avant le déluge, j'ai demandé si tout était rentré dans l'ordre et cela me fut confirmé, des accords ayant été passés entre les protagonistes, comme quoi " tout est bien qui finit bien ! "

On conseilla évidemment aux forains de ne surtout pas en parler à l'opposition ! Ils s'empressèrent alors de me le révéler !

V U / Michel GARCIA

Les commentaires sont fermés.