Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 octobre 2011

APRES LA PRIMAIRE PS, L'ADDITION !

Dans l'air ambiant, tout à la louange de la primaire socialiste, moderne processus démocratique, selon l'expression matraquée, on en vient presque à oublier l'essentiel : les propositions des participants au débat. La politique aussi est un spectacle. Mais la qualité de celui-ci ne saurait être décrétée à la seule vue des bons chiffres de l'Audimat et du comportement courtois des acteurs dont certains redoutaient qu'ils ne se transforment en gladiateurs.

Au-delà de l'image, donc, les discours ont trahi une grande propension à la naïveté et aux mensonges, un goût prononcé pour le flou artistique et la langue de bois, une appétence pour de vieilles lunes que l'on croyait enterrées avec le programme commun de la gauche. Les quelques appels au réalisme de Manuel VALLS en devenaient déplacés. On était presque gêné pour lui. Sur le nombre de sujets, on attendait une idée nouvelle, une méthode courageuse. Or le courage a souvent confiné à l'inconscience.

Les comptes de la France sont dans le rouge, les entreprises tirent le diable par la queue, le chomage perdure. Qu'à cela ne tienne, interdisons les licenciements boursiers, ils le sont depuis 1989 ! Sans doute Ségolène ROYAL plaide-t-elle pour l'autorisation administrative de licenciement abrogée en 1986 ! Avec le PS, le dirigisme est roi. Les jeunes médecins sont tenus de s'installer là où l'Etat leur en intime l'ordre. Les banques sont, sinon nationalisées, placées sous sa tutelle. L'hôpital et l'école vont mal ? Il convient d'embaucher . Avec quel argent ? En puisant dans les niches fiscales, source magique, dont on oublie de souligner que certaines sont indispensables à la croissance. Quand au retour à la retraite à soixante ans, il est maladroitement habillé pour montrer que les choses changeront sans changer ! Comme dit François HOLLANDE, il faut savoir être à la fois défensif et offensif. Cela rappelle l'immobilisme Jospinien.

Si demain, en cas de victoire socialiste, cette tournée générale est agrémenté des caprices écologistes et des oukases de MELENCHON, la France se réveillera avec la gueule de bois. Mais grâce à la primaire , nous sommes prévenus. C'est au moins ça.


V U / Yves T H R E A R D

23:09 Publié dans Finances | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

et si la france est si endétée c'est grace a qui a Sarkozy et ses cadeaux a ses copains capitalistes ce qui a permiq a notre pays d'etre endété de 1000 millions d'euros de suplément, et aussi grace a nos élus qui se gobergent sur le dos du pauvre tavailleur, a qui ils demandent des efforts pendants que eux s'augmentent allègrement.

Écrit par : yves | 15 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.