Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 novembre 2011

L'ART ET LA MANIERE DE DETOURNER LA VERITE !

Je ne me suis jamais pris pour le ministre des finances et de ce fait, je prends régulièrement des leçons sur les finances publiques. Je n'ai pas, moi, l'outrecuidance de péter plus haut que mon cul ! Moi j'ai dirigé une entreprise artisanale pendant 23 ans et je n'ai jamais eu de problème ni sur les budgets de mon entreprise ni de mon foyer. Je n'ai jamais été payé sur des actes, mais sur des réalisations concrètes. Contrairement à ce que certains élus diffusent dans le village, je n'ai jamais fait quincanelle. J'ai arrêté mon activité à la suite d'ennuis de santé, tout simplement. J'ai toujours géré " en bon père de famille " et même si notre maire estime que j'ai des lacunes dans le maniement de la langue de Molière, il ne pourra contester mes compétences en mathématiques.

Les chiffres parlent d'eux mêmes et je vous les donne tels qu'ils sont. La Dotation Globale de Fonctionnement ( DGF ) est la principale dotation de l'Etat aux communes et elle s'est élevée pour Villeneuve à :

* Pour l'année 2009 : 363 550 €

* Pour l'année 2010 : 383 487 €

* Pour l'année 2011 : 398 584 €

Nul n'est besoin d'avoir fait de longues études supérieures pour voir que cette dotation est en constante augmentation, que ce soit à Villeneuve ou à Sérignan !

Mon article s'étonnait des propos de JP Galonnier quant aux diminutions des Dotations de l'Etat pour Villeneuve alors que celles de notre voisine et ami Sérignan sont elles en hausse. Il n'a jamais été question de comparer les orientations budgétaires de Villeneuve avec l'analyse financière de Sérignan, c'était uniquement un exemple !

Les chiffres que je viens de donner démontrent qu'en matière de " CONTRADICTION ", même l'esprit le moins accoutumé à raisonner n'arrive pas à la cheville de notre génial blogueur de " Vivre Villeneuve Autrement ".

Pour les profanes, je donnerai la définition du mot " pusillanime " ( Personne manquant de courage, craignant les responsabilités ), insulte proférée à mon encontre par notre maire. J'ai eu le courage lorsque j'ai défendu ma position en faveur de la CABM dans le cadre du vote de la taxe additionnelle, ( comme 34 autres Conseillers communautaires ) alors même que j'étais seul contre tous les élus de notre majorité. Je dénonce régulièrement les agissements et autres abérations de la majorité municipale au risque d'être traduit en justice.

J'assiste seul face à la majorité des élus de l'équipe Galonnier aux Conseils municipaux au cours desquels je défend les intérêts villeneuvois quitte à me faire traiter de grand c.., de vieux c.., de tas de m...e, d'e....é et j'en passe et des meilleures par certains élus y compris le maire sous ses faux airs de type sympathique.

M. le maire , soit vous employez des mots dont vous ne comprenez pas la signification, soit vous consultez le dictionnaire des " antonymes " ( mots qui ont un sens contraire ). J'ai, Monsieur ce qu'il faut où il faut, ne vous inquiétez pas pour mon anatomie !


V. U. / Michel G A R C I A

Commentaires

Je ne connais rien à votre problème, mais voilà un discours franc et direct bien envoyé.

Écrit par : ANONYME | 25 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.