Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 novembre 2011

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 NOVEMBRE 20101 : COMPTE RENDU ( 2ème partie )

ORDRE DU JOUR


- 7 - AUGMENTATION DES TARIFS DE LA CANTINE


IL était proposé au Conseil municipal d'augmenter le prix de la cantine scolaire afin de gagner entre 3 000 et 6 000 € par an.

Remarques :

* Augmenter le prix des repas des enfants ( dont souvent les parents ont des revenus modestes voire très modestes ) en période de crise économique est une aberration. Pour certains de ces enfants, c'est le seul repas équilibré qu'ils prendront dans la journée. En augmenter le tarif s'est prendre le risque que ces enfants soient retirés de la cantine pour raisons financières.

* S'en prendre aux familles pour gagner 3 000 € alors qu'on se fait acheter par la mairie une Renault Scénic à presque 20 000 € pour sa représentation de maire ( la peugeot 206 ne devait pas faire assez chic ou il fallait la laisser à l'usage du Collaborateur de Cabinet du maire qui habite à 1 km ), c'est dépenser sans compter M. le Maire !

* Cette majorité me reprochera durant tout le mandat et pendant la campagne électorale ma prise de position sur la taxe additionnelle de la CABM ( ce qui m'a valu le retrait de toutes mes délégations ), mais ma position était motivé par les projets qui développeraient l'intercommunalité pour donner aux villeneuvois des prestations de qualité. De toutes façons, mon vote n'aurait pas changé la décision de la majorité à la CABM puisque la proposition est passée avec 35 voix pour et 14 contre. Par contre, les motivations de la majorité en matière de gestion de la commune me laissent perplexes, ils demandent aux gens de se serrer la ceinture ( notamment au personnel à qui ils sucrent une partie de leur salaire ) et le maire s'achète ce qui lui fait plaisir ou il embauche qui lui fait plaisir. Surprenant non, pour un donneur de leçons ?

Devant mon intervention sur ce blog ( dit en séance du conseil municipal par M. MONSONIS ) la question de l'augmentation des tarifs de la cantine scolaire a été enlevée à l'ordre du jour. Même si on a laissé croire à Mme LAPEYRE que c'était à son initiative. Peu importe, l'essentiel est que cette mesure inique ait été supprimée.

* Cela démontre une nouvelle fois que depuis plusieurs mois, les dossiers du conseil municipal ne sont pas suffisamment travaillés avant d'être présentés au vote. De nombreux points à l'ordre du jour ont été enlevés lors des séances en 2011. Qui conduit le camion ?


V. U. / Michel G A R C I A

Les commentaires sont fermés.