Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 janvier 2012

DEGRADATIONS AU POINT-INFO-TOURISME.

Encore un acte de délinquance sur la commune au chalet du Point-Info-Tourisme situé au bord du Canal du Midi. Une vitre a été cassée et le mobilier a été renversé sans que semble-t-il nul n'y ai pénétré et que des effets aient disparu. Deux châssis vitrés de même dimensions ne comportent pas de grilles de protection, ce qui ne protège en rien une intrusion si le vitrage est brisé. Le vitrage n'étant pas opaque et les fenêtres et la porte-fenêtre d'entrée n'étant pas protégées par des grilles de défense, le mobilier pourrait inciter les voleurs à commettre un vol avec effraction. Une table de bureau, deux ou trois chaises, un frigo table-top ainsi qu'un téléphone en feraient les frais si les voleurs passaient à l'action.

Les portes vitrées des locaux commerciaux situés au rez de chaussée des immeubles jouxtant la Mairie coté rue Rouvier, portent les stigmates de la connerie de jeunes dont on connait l'identité, sans que ça n'ai l'air de déranger notre édile! Pourtant le soir à la même heure, à la nuit tombée, une poignée d'entre eux squattent au même endroit, fumant des pétards, urinant dans les coins et se tripotant continuent leurs dégradations qui restent impunies, se moquant même de l'autorité ! Il faudrait installer une grille métallique scellée puisqu'un ridicule panneau de contre-plaqué posé dans la journée fut arraché le soir même !

L'aspect général du chalet exposé à la vue de centaines d'automobilistes et utilitaires de la piste cyclable laisse à penser qu'il est tombé en désuétude et laisse supposer qu'il est abandonné à son triste sort, le temps faisant son oeuvre inexorablement. Comment peut-on laisser se détériorer un tel outil de travail qui d'avril à octobre reçoit des touristes nombreux venus de tous horizons ? Comment les élus majoritaires qui gèrent nos affaires communales peuvent-ils passer en fermant les yeux ou en tournant leur tête, eux qui comme nous, passons devant plusieurs fois par jour sans que cela n'éveille en eux une once de responsabilité ou d'orgueil ?

Deux agents techniques qualifiés sachant tenir un pinceau et un rouleau, munis d'un escabeau, n'auraient aucune peine à le rafraîchir dans la journée, alors pourquoi attendre plus longtemps, agissez il est tellement délabré !


V. U. / Michel G A R C I A

Commentaires

C'est de pire en pire, il y a un laxisme total émergent de nos élus. Que fait l'élu chargé de la sécurité sur la commune ? il est vrai qu'il est moins dangereux de bloquer la route à un artisan qui va travailler que de réprimander des jeunes qui n'ont aucun respect de la collectivité et encore moins de notre police municipale. A quand le changement !!!

Écrit par : Dubut Gérard | 27 janvier 2012

Vu son état il est inapproprié de l'appeler "chalet" il vaudrait mieux l'utiliser comme abri pour les SDF, au moins il servirait à quelque chose!

Écrit par : combes | 02 février 2012

Les commentaires sont fermés.