Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 janvier 2012

PROJET D'EXTENSION DE LA STATION D'EPURATION .

" B " Comme bon état écologique des cours d'eau.

Aujourd'hui, la politique de l'eau s'élabore au niveau de l'Europe. En octobre 2000, l'Union Européenne s'est doté d'un véritable outil de pilotage : la Directive Cadre sur l'Eau ou DCE, transcrite en droit Français par la loi du 21 avril 2004.
La DCE insuffle une ambition nouvelle pour la politique de l'eau : " donner un coup d'arrêt à la dégradation des eaux et des milieux aquatiques et parvenir le plus rapidement possible au bon état des eaux de surface et des eaux souterraines ".
Depuis fin 2006, la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée a intégré les orientations de cette nouvelle réglementation dans son schéma directeur d'assainissement, lequel a conclu notamment à la nécessité d'augmenter la capacité de traitement de la station d'épuration de Béziers. Les obligations de résultats fixés par cette directive sont donc prises en compte dans le futur procédé de traitement des eaux usées.
l'extension de la " file eau " de la station d'épuration aura ainsi pour objectifs :
- d'améliorer la qualité du rejet des eaux usées traitées par la file eau, garantissant l'absence de nuisance pour les écosystèmes et les riverains,
- de mieux préserver la qualité du milieu récepteur, l'Orb.

" 2021 " 2021 comme échéance fixée par le schéma directeur d'aménagement et de gestion de l'eau.

Les objectifs de la Directive Cadre Européenne sur l'Eau s'imposent à tous les pays membres de l'Union Européenne. Ses Etats ( dont la France ) doivent notamment :
- prévenir toute dégradation supplémentaire des cours d'eau,
- promouvoir une utilisation durable de l'eau, fondé sur la protection à long terme des ressources en eau disponible,
-renforcer la protection de l'environnement aquatique notamment par des mesures spécifiques conçues pour réduire peu à peu les rejets,
- assurer la réduction progressive de la pollution des eaux souterraines et prévenir l'aggravation de leur altération.
Ces objectifs ont été transcrits par l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse au travers d'un schéma directeur d'aménagement et de gestion de l'eau. Entre autres dispositions sur ce vaste bassin, le schéma vise un bon état écologique de l'Orb en 2021. L'expression de la " file eau " de la station d'épuration de Béziers permettra d'atteindre dès 2014 les performances requises pour préserver la qualité des eaux de l'Orb.

L'Orb constitue le milieu récepteur du rejet de la station d'épuration de Béziers. Celle-ci reçoit la totalité des effluents de notre commune et prochainement ceux de Sauvian et Cers l'année prochaine. Pour déterminer les performances épuratoires du process et la qualité des eaux à rejeter, la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée et son bureau d'études et conseils basent la conception du projet d'extension de la " step " ( station d'épuration ) sur une analyse précise du milieu naturel et de l'état écologique actuels de l'Orb.A la mise en service de la station, selon les nouvelles réglementations, l'Orb fera l'objet d'un suivi plus poussé qu'aujourd'hui sur les caractéristiques de la qualité de son eau : indicateur physico-chimiques, biologiques et hydrologiques.


V. U. / C A B M / Michel G A R C I A

23:27 Publié dans CABEME | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.