Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 février 2012

LETTRE AU MAIRE ET A SA MAJORITE.

Lors de la séance du Conseil municipal du 16 février 2012 où peu de questions suscitèrent de l'intérêt, le final nous fit découvrir une fois de plus le véritable visage du Maire et de ses équipiers. Il prouva encore une fois que l'intérêt personnel primait sur l'intérêt général concernant le retrait de délégation de sa belle fille lui faisant payer les différents qui l'opposent à la mère de cette jeune conseillère. Comment pourrait-on interpréter une telle décision autrement qu'un règlement de compte familial ?

A la place de Sophie j'aurai fait parvenir une lettre à chaque conseiller et dès le début de séance du dernier Conseil municipal j' aurais lu l'intégralité du texte qui aurait été celui-ci :

" Jean Paul, depuis notre élection, alors que tu m'avais demandé d'être sur la liste " Vivre Villeneuve Autrement ", j'ai toujours respecté tes choix et décisions. J'ai toujours été partie intégrante de l'équipe et j'ai toujours suivi la ligne tracée par notre majorité sans aucune hésitation! J'ai voté les délibérations comme toute l'équipe de la majorité dont je me considère encore. Je n'ai jamais mélangé notre vie privée avec ma vie publique. Je t'ai toujours soutenu.

Mais pourtant quelque chose m'échappe, pour quel motif réel me retires-tu la délégation que tu avais tant souhaité pour moi au début de notre mandat?

Le manque d'assiduité est le prétexte que tu invoques pour me retirer ma délégation et l'indemnité qui en découle, mais je ne crois absolument pas à ta version. Je pencherais plutôt pour une mauvaise humeur passagère due à tes problèmes personnels! Il est désolant et exagéré d'en arriver là, J'ai relevé le nombre de fois où je me suis trouvée dans l'impossibilité d'assister aux séances du Conseil municipal et je peux dire que coté assiduité je n'ai rien à me reprocher et toi non plus d'ailleurs! D'autres conseillers sont régulièrement absents et le fait de donner procuration ne les dédouane pas de leurs obligations. Je ne pense pas que la délégation jeunesse soit en péril. Les employés qui mettent en application nos directives font très bien leur boulot. Tu ne m'as jamais donné de feuille de route précisant les domaines dans lesquels tu souhaitais que mon action porte. Ne m'en fais pas aujourd'hui le reproche!

J'estime ta décision extrême et imméritée. Car, pourquoi d'autres que moi ne subissent pas la même sanction sachant qu'ils s'investissent autant que moi...? Je trouve les raisons invoqués infondées!

Vous, les élus majoritaires, dissident ou opposants, reconnaissez que cette sanction est injustifiée puisque je n'ai nullement trahi ni blâmé notre majorité que j'ai toujours soutenue. Je vous demande de ne pas me considérer comme dissidente. Je suis au service des villeneuvoises et villeneuvois, au sein de la majorité municipale.

Si ta décision visait à écarter une fois de plus ceux qui t'ont soutenu et servi loyalement, si elle visait à me faire démissionner de ma fonction de conseillère municipale, elle a échouée. Je sais faire la part des choses. Tu sembles oublier ou ignorer que si tu perds quatre élus majoritaires, on retournerait aux urnes! Ton attitude fait prendre de grands risques à la majorité municipale!

Si ta décision est une vengeance déguisée adressée à ta femme, elle est d'une bassesse indigne! La vie privée doit toujours et en toutes circonstances rester privée!

J'allais oublier, la conseillère déléguée aux commerçants n'est connue d'aucun d'entre eux, c'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par un conseiller municipal devenu dissident suite aux retrait de ses quatre délégations, une municipale et trois extra municipales dont une communautaire. Autant dire qu'à cette conseillère le travail municipal lui court après!

Que dire aussi d'un autre conseiller de la majorité qui n'assiste même pas à la moitié des séances du Conseil, étant constamment en voyages d'affaires. D'autres encore annoncent clairement s'en foutre pourvu qu'ils perçoivent leur indemnité de fonction que la majorité d'entre eux sont loin d'assumer correctement! Que penser aussi de ces élus qui donnent procuration à la moindre occasion considérant que l'on peut faire sans eux du moment que l'opposition est absente quasiment à toutes les séances!

Merci de votre écoute ".

Voilà la lettre que j'aurais lue si j'avais été à la place de cette petite que ses " amis " ont dégoûté à jamais de la politique locale, à leur place je ne serais pas fier, quelle tristesse, quel dégoût! Je dirais même pour aller plus loin que c'est dégueulasse et que c'est à vomir, jamais on ne sera allé aussi loin, la connerie humaine est la seule approche que l'on puisse avoir de l'infini!

Aux questions diverses, Sophie BLANC interpella son parrain de maire lui reprochant son retrait de délégation, celui-ci ne trouva rien de mieux que de la renvoyer dans les cordes en proposant le verre de l'amitié à l'assistance pour fêter la naissance de son petit fils. Il fit encore preuve d'un cynisme et d'un manque de respect envers les conseillers, la privant de l'expression due en séance du Conseil municipal.


V. U. / Michel G A R C I A

Commentaires

Trois mots ; fierté, colère, déception.
Fierté : fière de ma fille qui a eu le courage de ne pas dire oui à tout. Contre tous, elle a osé dire ce qu'elle pensait alors que M. Le Maire arborait un sourire narquois tout le long de la séance, content de l'isolement dans lequel se trouvait ma fille, à se démener comme elle pouvait pour se faire entendre. Oui, je suis fière de toi Sophie qui a plus de courage que moi-même qui ai laissé faire pendant tellement de temps. Tu me redonnes foi en la jeunesse, et me rappelle des temps anciens où beaucoup de jeunes ont perdu la vie pour ceux qui laissaient faire. Aussi, pour cela je te dit MERCI. Merci, aussi, à l'élue qui est intervenue en ta faveur, je ne la nommerai pas, elle ne le voudrait pas.
La colère : contre l'élue dernièrement arrivée en piste, dont personne ne voulait, que l'on avait mis en fin de liste pour être sûr qu'elle ne "monte" jamais et qui se permet de donner des leçons et qui la dernière fois que je l'ai vue à côté de moi à table faisait un scandale par ce qu'elle était à la même table d'une autre élue qu'elle ne pouvait pas voir en peinture.
Colère contre l'hypocrisie de ces élus mainte fois démissionnaires en parole, se plaignant sans arrêt du comportement de leur maire, et qui se trahissent eux-mêmes, pourquoi ?
Déçue, car je pensais vraiment, vu l'injustice de la chose, car comme tu le dis Michel, c'est une vengeance personnelle de mon mari pour m'atteindre moi, que certains élus auraient pu intervenir.
Dans la nuit de vendredi à samedi, Sophie n'a pas dormi, et moi non plus. Je comprend ce qu'a du souffrir ma fille de ressentir cet isolement, cet abandon de tous ces gens qui l'on connue petite fille et avec qui l'on avait vécu tant de choses. Je n'ai plus de haine mais de la détermination, la haine est proche de l'amour la détermination, est proche de l'indifférence. S'attaquer à ma fille était la dernière chose à faire, et par solidarité pour elle je me déclare moi aussi dans l'opposition avant j'étais contre le maire, maintenant, je suis contre son conseil dans sa totalité.Et puisque tous les moyens sont bons, je rappellerai à certain que les paroles s'en vont mais que les écrits restent ... Il comprendra.

Écrit par : GALONNIER MARIE CLAIRE | 19 février 2012

J'ai toujours été, et ce dès mon plus jeune âge, contre l'injustice et le dénigrement! Se servir de quelqu'un, puis le jeter comme un kleenex usagé à la moindre contradiction me laisse pantois et me détermine à lutter contre ce genre de tyrannie. La mythomanie et la mégalomanie semblent régner au sein de cette municipalité qui cachait bien la réalité jusqu'à notre élection.

L'adjointe qui n'a pas apprécié cette décision, contestable et déplorable, a eu le courage, et je l'apprécie pour sa réaction car elle est elle même mère de jeunes filles du même âge que Sophie.

Elle n'a pas dormi de la nuit, dis-tu, moi même quand on m'a lynché lors d'un conseil municipal que je n'oublierai jamais, à la suite du quel le verre de l'amitié fut offert, j'avais perdu le sommeil quelque temps. Je comprend tout à fait cette réaction de désespoir et de dégoût occasionnée par tant d'injustice! Courage Sophie, la vie ne s'arrête pas là, tu l'auras ta revanche!

Au fait, n'avait-il pas dit qu'il gérerait en bon père de famille? Il nous prouve là son contraire, mais ça c'est coutumier chez lui, disant blanc aujourd'hui et noir demain! Il n'en est pas à sa première contradiction, c'est là sa qualité première, ne l'appelle-t-on pas Monsieur OUI-OUI?

Écrit par : Michel Garcia | 19 février 2012

Des déceptions j en ai eu beaucoup au décès de michel Solans.le comportement de certains élus amène à beaucoup réfléchir. Mais la vie est ainsi faite. Cela m'a amené à monter une liste contre mes soit disant amis et en plus j ai du par la force des choses appeler à voter pour la liste de GALONNIER . Ce choix je l assume mais aujourd'hui le comportement de notre 1er magistrat est insupportable et aux yeux de la population ne passe pas inaperçu. La sanction arrivera en temps et en heure. Patientez et que Sophie ne soit pas découragé.quant au comportement de cette majorité je n ai aucun qualificatif à lui accorder tant ils sont nuls

Écrit par : GARCIN | 20 février 2012

Je pense que je n'ai plus rien à rajouter sur le comportement inqualifiable de notre 1er magistrat, tout a été dit ou presque. Ce que je trouve inadmissible, suite au verre de l'amitié offert par Galonnier ( peut-être au frais du contribuable ) pour la naissance de son petit fils, c'est qu'aujourd'hui lundi à 18h00 soit 3 jours après la salle du Consulaire n'a toujours pas été nettoyée. Je trouve que c'est un manque de civisme envers les personnes qui voient en passant les verres et les bouteilles vides. Si c'était un particulier ou une association il y a longtemps que celà aurait été fait à leur frais avec un courrier de rappel à l'ordre !!!

Écrit par : Dubut Gérard | 20 février 2012

Votre dégoût, Monsieur GARCIA, à l'encontre du comportement déplorable qu'ont les élus de la majorité s'inclinant comme toujours devant les décisions d'un maire ne pensant qu'à sa petite personne, est compréhensible.

Je me souviens, pour y avoir assister, de votre lynchage et le mot n'est pas assez fort concernant le retrait de vos délégations et le vote qui s'en suivit pour vous remplacer. La salle n'était pas assez grande pour accueillir le public présent, semblant avoir été mobilisé pour l'occasion. Les mines réjouies de vos détracteurs me mirent mal à l'aise suite à votre vote différent du maire. Puis, quand à la fin de la séance, il y eût cette invitation, faite aux élus et au public, de boire le verre de l'amitié, j'ai fini par me faire une idée du personnage de notre premier magistrat.

Toute ma famille et mes amis avions voté pour cette liste, nous avons fini par le regretter ayant pris du recul et prenant connaissance d'affaires concernant cette municipalité et notamment le retrait de délégation de sa propre belle-fille. Deux conseillers sanctionnés, une autre qui démissionna un an après votre élection, je comprends pourquoi tous les autres se tiennent à carreau; lamentable !

Écrit par : Saint-Jude | 20 février 2012

Aujourd'hui mardi à 20h00 la salle du consulaire n'a toujours pas été nettoyé. Que font nos élus dans la journée pour ne pas le voir, il y en a un qui passe devant tous les jours pour se rendre au CCAS !!! Il y a un dicton qui dit " qui se ressemble s'assemble ". Et dire que maintenant les Maires doivent faire des rappels à l'ordre pour l'incivisme, à Villeneuve c'est pas gagné. C'est lamentable de voir ce village où il faisait si bon de vivre quand je suis arrivé, et maintenant je le vois se dégrader de jours en jours suite à un foutisme total de la majorité municipale. Que dire de plus !!!

Écrit par : Dubut Gérard | 21 février 2012

C'est vraiment trop vache de la part du maire. Comment Monsieur GALONNIER peut-il punir sa filleule pour des raisons qui semblent plutôt être des prétextes?

Les jeunes n'apprécient pas du tout cette sanction, d'autant plus, qu'elle est la plus jeune conseillère de son équipe. J'ai lu plusieurs commentaires et notamment le texte de Monsieur GARCIA qui semble dire que d'autres qu'elle, auraient plus fait défaut au niveau de leur représentation.

On comprend très bien les véritables raisons qui ont motivé cette ignoble décision digne d'un autre temps que je croyais révolu !

Au début du mandat, le maire était représenté dans un tract comme un tyran du début du vingtième siècle. Le maire était comparé à STALINE.

Je suis une jeune femme de trente deux ans qui n'apprécie pas ce genre de personnage aux réactions à la limite de la perversité et de la psychopathie, qui règle ses comptes d'une façon autoritaire digne d'un autre temps.

Écrit par : La Môme | 21 février 2012

Une amie psychologue, conseillère régionale me disait récemment que le maire ferait seul le vide autour de lui.

La Môme, je comprend votre déception concernant la sanction que le Maire fait subir à sa plus jeune conseillère qui n'est autre que sa filleule. S'il a des problèmes conjugaux cette sanction n'a pas lieu d'être sinon ça sent le règlement de compte.

St Jude dit que ce n'est pas la première fois qu'il retire les délégations à un conseiller municipal, en effet cela devient coutumier et les autres feraient bien de se tenir à carreau, ils sont prévenus. S'ils avaient été solidaires le Maire ne se comporterait pas comme un dictateur, gare à eux!

Marie Claire GALONNIER parle d'injustice, d'hypocrisie et de déception de la part d'élus qu'elle croyait plus proches qui n'ont pas su faire comprendre au maire que la vie privée n'avait rien à voir avec la vie publique, et je la comprend!

Tout cela pèsera je suis sûr pour les deux ans qui restent à cette majorité qui fait de plus en plus apparaître les distorsions et les craintes de certains vis à vis des plus proches.

Je confirme que la déléguée aux commerçants est une inconnue dans la sphère villeneuvoise, ils ne l'on jamais vue! Cela fait bientôt trois ans qu'elle a succédée à Mme GUILLOTEAU, qu'a-t-elle fait? Rien! Elle assiste aux Conseils municipaux, pas plus! Vous parlez d'un travail, à part ça tout va bien pour elle!

Écrit par : Michel Garcia | 22 février 2012

Je confirme que la déléguée aux commerçants est une inconnue . Quand j'avais mon commerce sur Villeneuve j'ai essayé de la contacter plusieurs fois pour trouver une solution à mes problèmes et elle ne m'a jamais répondu et ne m'a jamais rendu visite. C'est ce que l'on appel un poste fictif !!!

Écrit par : Dubut Gérard | 22 février 2012

Dommage que nous nous soyons aperçus que le maire de Villeneuve était nul au lendemain des élections. il ne s'est présenté que pour toucher les indemnités de fonctions, fonction qui ne rempli pas ou très mal.Quant a son comportement vis à vis de sa filleule il est inqualifiable. Il a simplement oublié que c est lui qui a trompé sa femme et en plus il ne s'en cacher pas.
la conseillère que le maire a mis à la place de Mme guillauto qui, devait soit disant s occuper des commerçants, est inconnue sur notre commune et même de certains conseillers.
Ils ont tous des mandats de complaisances, il va falloir vite les remplacer.
zorro

Écrit par : zorro | 22 février 2012

je voulais juste rajouter que monsieur Galonnier entre les deux tours des élections a envoyé Michel Garcia pour négocier le report des voix. il n a pas eu le courage de venir me voir, Michel étant un ami de longue date je n ai opposé aucune compensation.
je lui avais simplement dit :>
Michel a déjà apprécier son comportement.
plus que 4 démissions et il vole. alors, mesdames, Messieurs les élus de la majorité si vous les avez bien suspendues la balle est dans votre camp!

Écrit par : Garcin régis | 22 février 2012

Les commentaires sont fermés.