Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 mars 2012

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AOÛT 2009

QUESTION N° 6 de l'ORDRE DU JOUR : Echangeur du carrefour de la Montagnette

Je cite : " Monsieur le Maire informe le Conseil municipal que tel qu'il était prévu, cet échangeur nécessitait de nombreuses acquisitions foncières notamment d'établissements commerciaux, ce qui engendrerait un surcoût conséquent lié au dédommagement de ces commerces.

Afin d'éviter l'expropriation d'entreprises, il a été demandé au cabinet BEI de revoir ce carrefour.

Un nouveau projet est présenté qui tient compte du souhait formulé par Monsieur le Maire de sauvegarder à la fois la dynamique commerciale de la zone et l'emploi de dizaines de personnes. Ce projet a été validé dans sa partie technique par le Conseil général représenté par Monsieur COSTE le jeudi 6 août 2009.

Il convient de présenter une demande modificative de subvention auprés du Conseil général pour un projet global estimé à 7 319 190 € HT. Hors acquisitions foncières. Ce montant comprenait :

- Bretelle d'accès -----------------= 1 175 000 €
- Giratoire Pech-Auriol------------= 400 000 €
- Voie de liaison ------------------= 585 000 €
- Voies de rétablissement --------= 550 000 €
- Ouvrage d'art ( pont )-----------= 2 900 000 €
- Déviation+déplacement réseaux = 225 140 €
- Passage deux fois deux voies ---= 1 484 050 €

MONTANT TOTAL DES TRAVAUX---= 7 319 190 €

Ouï cet exposé, et après en avoir délibérer, le Conseil municipal autorise a l'unanimité M. le Maire à présenter une demande modificative de subvention auprès du Conseil général pour un projet global estimé à 7 319 190 € HT. Hors acquisition foncières.

Dans le compte rendu du Conseil municipal du 22 septembre il est dit que du fait de l'arrivée de l'A75, la RD612 va se trouver encore plus engorgée qu'actuellement et le carrefour de la Montagnette s'avérera infranchissable d'autant que le Conseil général va passer la RD612 en 2 X 2 voies, ce qui implique obligatoirement un terre-plein central.
Afin de pallier ce problème, la Commune de Villeneuve-lès-Béziers ( ancienne municipalité ) avait fait mener des études de faisabilité d'ouvrage permettant la traversée de la RD612.
La solution dont la faisabilité est démontrée ( pont ) est prise en charge pour moitié par le Conseil général ( mise à 2 X 2 voies ) et par l'aménageur de la ZAC " Pech-Auriol ".

Avant d'arrêter le projet et de lancer les consultations de construction, la Commune doit rechercher tous les financements possibles, c'est l'étude de faisabilité financière. Pour que le Conseil inscrive ce projet dans les dépenses d'investissement, il convient de solliciter une subvention. La proposition est adoptée à l'unanimité. Cette demande a-t-elle était faite au Département??? Pour ma part je n'en sais rien puisque je ne suis plus un proche de l'équipe " Barsalougalonniène " depuis novembre 2008!!!

Puisque ce projet avait été validé dans sa partie technique par le Conseil général représenté par M. COSTE, comment se fait-il que le Tandem Barsalougalonnien ait rompu l'accord qui le liait avec l'aménageur associé depuis plusieurs années avec la mairie de Villeneuve sachant que le financement aurait été à sa charge et à celle du Département? Pour des raisons qui ne sont pas très claires ni bien fondées, le Maire, en Conseil municipal nous expliqua que l'aménageur ne respecterait pas ses engagements et de ce fait nous incita à voter contre ce projet qui était prêt à démarrer. Il se dit que l'aménageur a intenté une action en justice à l'encontre de la Commune et demande des dommages et intérêts.

En tous cas si cet ouvrage lié au projet de ZAC " Pech-Auriol "prévu et accepté par le Conseil général n'avait pas été interrompu, peut-être que nous n'en serions pas là, à se poser des questions de comment éviter le blocus que créera la suppression des feux de la Montagnette et la construction d'un muret de séparation des 2 X 2 voies du pont de l'autoroute au rond-point de Cers.

Commentaires

Dans cette cacophonie émanant de nos élus, j'ai pu relever l'augmentation des droits de place pour les commerçants ambulants occasionnels . Le maire a été incapable d'en donner le pourcentage, après vérification cela fait une augmentation de 33%, c'est à dire qu'avant pour un emplacement de 6ml ils payaient 9 euros et maintenant 12 euros, quand on sait qu'ils y a certain commerçants qui ne font pas 10 euros de recette et même voir 0 . C'est pas comme cela qu'ils pourront relancer ce marché qui meurt.

Écrit par : Dubut Gérard | 25 mars 2012

Les commentaires sont fermés.