Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


19 juin 2012

ACHARNEMENT MANIFESTE CONTRE LA DGS

Cet après midi, vers 14h30, je me suis rendu en mairie pour voir si je n'avais pas de courrier dans ma boite à lettres. Puis je suis allé voir à la médiathèque si tout allait bien et saluer le personnel que je n'avais pas vu depuis un certain temps. J'y suis resté un petit moment et en sortant, dans le hall, j'ai rencontré M. SELLEM de Cers avec qui nous avons parlé de ses problèmes avec la municipalité concernant son exploitation agricole et le fait qu'il aurait " cabanisé " son terrain.

C'est alors que j'ai vu entrer le mari de la DGS et se diriger vers l'accueil. Je me suis approché pour prendre des nouvelles de son épouse absente pour raison de santé. Monsieur ARCIVAL m'a dit qu'il venait remettre un courrier au maire contre récépissé parce que la DGS avait été reconnue en accident de travail et non en maladie ordinaire ce qui change du simple au double sa rémunération. Il m'a dit que la commission de réforme l'avait reconnue comme tel et que le maire contestait cette situation. Il m'a proposé de lire ce document afin d'en prendre connaissance et prouver ainsi la véracité des faits, c'est bien de cela qu'il s'agit, elle est en effet reconnue comme étant en accident du travail pour cause d'harcèlement moral.

Monsieur MARCO, à l'accueil lui a dit ne pas pouvoir car il n'en avait le droit, lui signer le récépissé et a contacté madame MARQ du service du personnel. Elle est descendue, a lu le papier puis est montée avec dans les étages de la mairie demander l'avis du maire.
Madame MARQ est redescendue un peu plus tard en disant au mari de la DGS que monsieur le maire refusait de prendre le document, de signer le récépissé et exigeait que le document lui soit envoyé en recommandé avec AR. Je tiens à préciser que j'ai moi-même, à plusieurs reprises, amené du courrier adressé au maire et ce même préposé à l'accueil ne m'a jamais fait d'histoires et m'a tamponné la copie du courrier ou m'a établi un récépissé en bonne et due forme. Sincèrement que doit-on penser d'un tel comportement ? " La haine c'est la colère du faible " : Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin...La diligence de Beaucaire 1869.

Pour qui se prend-t-il ce maire pour EXIGER, de quelle manière on doit lui adresser les courriers ? Pourquoi refuse-t-on au mari de la DGS ce que l'on donne sans aucune difficulté à d'autres ? Serait-ce pour les emmerder et leur faire péter les plombs au risque de pousser à commettre l'irréparable ? Quels plaisirs peut prendre le maire à humilier des gens honnêtes après avoir profité de leur engagement envers lui durant les 4 ans précédant notre élection ?

Mais en quoi cela posait problème de réceptionner la lettre, d'autant plus que son mari avait fait les kilomètres de Fitou à Villeneuve pour la remettre rapidement à la mairie ( 150 km aller-retour plus autoroute ). Comment peut-on infliger de tels désagréments à des personnes touchées par la maladie ? Triste constatation et affligeante décision d'un maire qui n'aime et ne plaint personne !

Quelle tristesse pour cette " petite " du village parti travailler à Fitou et qui n'est revenue à Villeneuve que pour aider des gens qui s'étaient présentés à elle comme des amis ! Quand je pense qu'elle a tout laissé à Fitou pour les aider ... beau remerciement que de s'acharner sur elle !!!
" Les amis sont les meilleurs traîtres en puissance ! " Amélie Nothomb.



V. U. / Michel G A R C I A

Commentaires

On pourrait aussi dire "garde moi de mes amis, mes ennemis, je m'en charge". Qu'elle tristesse d'avoir pris la grosse tête à ce point là. Pour un maire qui dit gérer sa commune en bon père de famille, je pense qu'il a un sens de la famille bien personnel...
Pauvre Nathalie, elle n'en a pas fini avec lui, comme beaucoup d'autres qui ne disent rien par peur du coup de bâton. Mais les années passent et ne se ressemblent pas. La raison n'est pas toujours du côté du plus fort, même si notre maire est sûr de repasser les "doigts dans le nez".

Écrit par : RAYMOND | 20 juin 2012

Elle doit dans le renvoi de sa lettre RAR préciser que le maire à refuser " une remise en mains propres".
Une preuve de plus du harcèlement quelle subit de sa part.
Comment voulez vous qu'il gère en bon père de famille?
Sa famille il n'a même pas su la conserver comme peut être la mairie, malgré ce qu'il pense.........
Zorro

Écrit par : Zorro | 21 juin 2012

A MEDITER

Un dictateur n'a pas de concurrent à sa mesure tant que le peuple ne relève pas le défi.
François MITTERRAND

Écrit par : la mîte | 22 juin 2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.