Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 juillet 2012

FESTIVITES DU 14 JUILLET

Voir le maire distribuer les lampions aux enfants et parents sur la place Gabriel Péri, avait quelque chose de pathétique que je trouve contestable et discutable. En effet que penser du maire et de son adjoint aux travaux s'affairant à la distribution des lampions, si ce n'est qu'un sombre calcul électoraliste à moins de 18 mois de l'échéance électorale de leur mandat municipal! Notre édile entame en effet sa campagne électorale et ça se voit ! " Toca-manetas", sourire Gibs et reconquête de son électorat échaudé par son comportement !

Mais revenons au sujet qui nous intéresse : tout d'abord, les illuminations prévues de la Tour du Château ont semble-t-il fait long feu, laissant les visiteurs venus en nombre assister à cet évènement sur leur faim ! Puis en suivant le trajet habituel, arrêt du cortège devant l'Eglise et nouvel embrasement de celle-ci et tout cela sans incidents, oufff !!! Seraient-on tenté de dire.

Le cortège arrive sur la place Michel Solans où doivent être tiré les feux d'artifice, après l'extinction des éclairages publics, devant un public conséquent venu assister à l'évènement pyrotechnique. Le toit de l'Hôtel de Ville se transforma en rampe de lancement de centaines de fusées multicolores les unes plus bruyantes que les autres pour le plus grand plaisir des spectateurs occupant totalement la place et les terrasses des bars restaurants. Des feux d'artifice d'une intense beauté, irréprochables de surcroît, sont à mettre à l'effectif du maître artificier de service chaudement applaudi dès la fin du spectacle. Retour de l'éclairage et reprise de la partie musicale.

Que dire de la partie musicale, sinon quelle sembla décevoir un grand nombre de festaïres venus surtout pour la partie pyrotechnique et croyant assister au bal populaire traditionnel de la fête nationale du genre bal à papa et qui eurent, en lieu et place, un baleti occitan du genre folklorique plus que bal musette avec tango, passo doble et rumba. Les musiciens n'eurent pas même l'idée de jouer la Marseillaise ! Etait-ce un oubli ou était-ce fait intentionnellement sachant que les festivités démarrèrent par un déjeuné Républicain et la décoration d'un ancien combattant !

Applaudissements nourris pour la partie pyrotechnique et bronca pour la partie divertissement, c'est ce qui émanait quasi-unanimement des festaïres quittant les lieux prématurément et des discussions du lendemain. Le comité des fêtes reverra sa copie, je l'espère, pour l'édition 2013 !



V. U. / Michel G A R C I A

Commentaires

la distribution des limignons, c'est pour éclairer la lanterne des parents, pour les éblouir ou pour leur en mettre plein la vue?
En tout cas c'est de la poudre aux yeux.

Écrit par : riton | 18 juillet 2012

La distribution des lampions c'est toujours faite. Au début c'était la police municipale ensuite ce sont les élus qui distribuaient.
Je ne crois pas que le fait de donner des lampions aux enfants puisse modifier le vote de l'électeur. Seul le bilan du mandat fera la différence et les projets qui seront proposés pour le futur.
Cool! Michel.....

Écrit par : R Garcin | 18 juillet 2012

Je suis et je reste cool, là n'est pas la question ! S'il existait un comité des fêtes comme partout, dans les communes où règne la démocratie notamment, leurs membres assureraient ce genre d'action totalement désintéressée contrairement à cette façon de s'accaparer l'évènement à des fins contestables basées sur l'intérêt personnel en vue des futures échéances !

A-t-on vu des maires ou des adjoints distribuer des paniers alimentaires au CCAS ailleurs qu'à Villeneuve-lès-Béziers ? N'y attribuez vous pas un intérêt électoral, les membres non élus, représentant un éventail multiconfessionnel et multiculturel de toutes tendances politique s'entend, n'auraient-ils pas la compétence nécessaire pour le faire ?

A tout vouloir accaparer, la municipalité ne fait-elle pas preuve de main mise systématique sur les sujets sensibles de la commune ? On ne pourra que se poser des questions ! Des réponses devraient être formulées, du moins je l'espère !

Écrit par : Michel Garcia | 18 juillet 2012

En ce qui concerne les lampions, il faudrait peut-être revoir le système car bons nombres de ces objets ont pris feu pendant le cortège et furent laissés tombés en flammes sur le bitume, ors, beaucoup de personnes étaient en chaussures d'été dont les enfants, et pas mal de gens on failli se brûler en marchant dessus. Mais l'idée est bonne car c'est quant même très joli. Quant à profiter du moment pour faire campagne cela m'étonnerai car j'ai assisté de loin à une scène absolument pas digne d'un premier magistrat, molestant verbalement son adjoint qui distribuait les lampions à son goût, pas assez vite, car il essayait d'en donner un à la petite fille de Mme GALONNIER, c'était pathétique...

Écrit par : RAYMOND | 18 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.