Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 décembre 2012

DELIT DE FUITE... - ET COUP DE PIED AU CUL !

" DELIT " DE FUITE ...


Que sait-il passé pour qu'on en arrive là?

Depuis l'élection de Galonnier en mars 2008, pas moins de cinq policiers municipaux ont demandé leur mutation dans une autre commune.
Le premier est parti à Sérignan
Le second à Béziers
Le troisième dans la région Parisienne
Le quatrième à Cannes
Le cinquième viens de partir à son tour le mois dernier sur la cote d'azur.
Auraient-ils choisi de quitter Villeneuve parce qu'ils avaient besoin d'un bol d'air pur? C'est une possibilité qui n'est pas à exclure quand on sait comment certains agents sont traités dans la mairie. Pas moins de trois chefs de la police municipale se sont succédés depuis l'arrivée au pouvoir de Galonnier. Le premier a compris dès les premiers jours que son avenir était ailleurs, le second a jeté l'éponge après avoir été désapprouvé par le maire, la troisième tient encore le coup mais pour combien de temps?


...ET COUP DE PIED AU CUL!


La situation n'est pas limitée à la police municipale.
Le maire a profité d'un soucis de santé de la directrice de la maison de retraite qui est employée a la mairie depuis près de quarante ans, pour la remplacer par un home en contrat à durée déterminée, la mettant à son retour derrière un comptoir, à recevoir les clients.
Le maire, après avoir tout fait pour convaincre la Directrice Générale des Services de quitter son emploi à la mairie de Fitou pour venir à villeneuve, l'a tout bonnement remplacé par un collaborateur de cabinet qui prétend sans jamais en apporter la preuve malgré ma remarque, qu'il est diplômé de Science-Pô. Depuis l'arrivée de ce personnage, Galonnier n'écoute plus la voix de la sagesse, mais celle du collaborateur de cabinet et d'autres qui restent dans l'ombre. C'est en ce sens que je parle toujours du tandem " Barsalougalonnien " et non pas et jamais du tandem " Galobarsalien ". Le rôle d'un collaborateur de cabinet n'est pas de gérer les services municipaux, encore moins de se prendre pour le maire, mais de conseiller le maire dans sa politique communale dans le but de le faire réélire aux prochaines élections.
Galonnier aurait-il peur des " hauts " fonctionnaires de la commune? Craindrait-il leur compétence? Il devrait plutôt se garder des cireurs de chaussures qui lui feraient passer la brosse à reluire, lui qui a une si grande estime de sa personne...
En tous cas qu'il soit marionnette ou marionnettiste, Galonnier devra rendre des comptes sur sa gestion désastreuse du personnel!
Les employés de mairie ont très bien compris que le maire les prenaient tous pour des " jambons "!



Michel G A R C I A

00:26 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.