Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 janvier 2013

PUBLICATIONS SUR LE BULLETIN MUNICIPAL

Les publications municipales, sous n'importe quelles formes ( magazine, site internet ) doivent respecter une totale neutralité et ne parler que des actions municipales.

Les communiqués du maire sont en infraction avec les règles fondamentales du débat démocratique et de l'usage des publications municipales fixé par le règlement interne voté par le conseil municipal.

Le maire est en infraction parce qu'il s'en sert alors que moi en particulier, je n'ai pas le droit d'accéder à ces moyens de communications et donc de répondre à des attaques par les mêmes moyens.

Le maire m'a refusé ce droit demandé par écrit à la fin de l'année 2011.

Le maire, sciemment, ne respecte absolument pas la jurisprudence en matière du droit d'expression.

Il impose une confrontation à armes inégales! Il bafoue les règles de la démocratie.

La loi dit que le droit d'expression est à faire respecter par tous les élus, minoritaires compris. Elle est d'ailleurs confirmée par plusieurs ministres de l'intérieur successifs.

C'est pour cela que je demande au maire et son conseil municipal, dès la prochaine séance de se conformer au droit et me permettre de m'exprimer sur le prochain bulletin municipal dans l'espace réservé aux élus d'opposition intitulé " Tribune Libre ".

Pour conclure, je dirai que faute de réponse positive, je demanderai au préfet d'imposer cette règle à Villeneuve-lès-Béziers, ce qui a déjà été fait dans d'autres communes de la Région.

Intercaler une lettre du maire dans le bulletin municipal me citant indirectement disant que :
un seul élu du conseil municipal s'est prononcé favorablement pour le transfert de la compétence des Ordures Ménagères, le même s'étant prononcé favorablement pour la mise en oeuvre de la Taxe additionnelle est illégal et s'apparente à de la propagande politique!

Je signale au passage que les décisions de transfert de compétences sont voté à la majorité, même si ça ne plait pas à notre maire, sur 50 conseillers communautaires plus de 40 votent pour, 3 ou 4 s'abstiennent ( ce qui est plus sensé ) et 6 votent contre, sachant très bien qu'à l'arrivée ça ne changera pas grand chose à la fin du compte!
Je signale aussi que sur la feuille d'impôt nous voyons que le Département est bien plus exigeant, sachant que les sommes prélevées sont investies dans l'Agglo uniquement, ce qui permet d'améliorer considérablement la vie des administrés ( Médiathèque André Malraux, Piscines, Transport, Pépinières d'entreprises et toutes sortes d'améliorations routières, notamment l'avenue du Viguier située en partie sur Villeneuve, l'assainissement de l'avenue Pierre Béréguevoy qui vas du rond-point du Pôle Méditerranée au " Rec d'Ariège ", etc...)



Michel G A R C I A

Commentaires

Il est vrai que c'est dommage de laisser cet espace de Tribune Libre non utilisé, et apparemment les opposants de la Minorité, ça a l'air de ne pas trop les gêner. ILS N'ONT RIEN A DIRE ? Même Alain Monsonis, Eric Guilloteau, et Daniel Jourdan étaient des Meilleurs Opposants; Systématiques ! mais Opposants .
Dur, dur, comme les personnes changent !!!

Tiens, en me rendant aux écoles a pied, je décide de revenir toujours a pied par la rue Vernhes, et là je m'arrête, et observe comment on fait pour maquiller une rue avec un peu de colle-goudron et un peu de gravette, un coup de rouleau compresseur et le tour est joué (D'après les informations (Une journée). Pas de Pluvial et pas d'enrobage, mais un maquillage, et comme toutes les Dames savent le maquillage ne dure jamais.......................! Et combien cela a t'il coûté !
Mais qu'est-ce-qu'elle a cette rue ? Hum, Hum.........!

Écrit par : villeneuvois | 16 janvier 2013

Ces trois élus s'opposaient au maire d'alors pour ses frasques et ne se privaient pas de lui faire savoir! Celui-ci les mis au Tribunal Correctionnel pour diffamation, tout comme Galonnier qui l'a imité en m'y mettant aussi, lui qui l'a tant critiqué, le copie maintenant! Sauf que lui n'arrive pas à la cheville du défunt maire!

Concernant les pluviales dans la rue Vernhes, elles furent faites lors de la réfection des boulevard par l'ancienne municipalité. L'enfouissement des lignes électriques et téléphoniques n'avaient pas été réalisé à l'époque et donc c'est aujourd'hui qu'on finit ces travaux!

Écrit par : Michel Garcia | 17 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.