Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 janvier 2013

JURISPRUDENCE CONCERNANT LE DROIT D'EXPRESSION D'UN DISSIDENT

002.jpg


En d'autres termes, la jurisprudence administrative prend en compte les vicissitudes de la vie politique au sein d'un conseil municipal.
Pour la Tribune libre du bulletin municipal, la minorité municipale, prévenue des dates de parution, devra transmettre un article par courrier papier et/ou courriel au service communication. Les articles doivent être signés nominativement par leur auteur. Dans le journal municipal, les articles de la Tribune Libre sont sous la responsabilité des élus d'opposition. Ils ne doivent pas dépasser 75 lignes ( correspondant à 440 mots et 3 000 caractères. Avec 1, 2, ou 3 colonnes selon la mise en page ).
Cette Tribune Libre serait consultable sur le site Internet de la ville.

L'expression de l'opposition ne représente pas 6 ou 7 personnes, mais pratiquement celle de la moitié de la population villeneuvoise. Je pense que l'expression doit être étendue et que 440 mots dans le bulletin municipal ne sont pas suffisants. Dans un but démocratique chaque groupe d'opposition devrait disposer du même espace, c'est à dire 440 mots, comme cela est accordé dans certaines municipalités. Une personne peut constituer un groupe, le dissident ayant les mêmes droits que ceux de l'opposition car il faut offrir aux dissidents la possibilité de s'exprimer.

29 janvier 2013

REPONSE DU MAIRE

002.jpg

Lettre adressée au maire le 17 janvier 2013, récépissé délivré le 21/01/2013 à l'accueil de la mairie.


001.jpg


J'ai demandé au maire, par lettre du 17 janvier 2013, de bien vouloir me permettre de m'exprimer sur la tribune réservée à l'opposition dans le bulletin municipal. Cet espace prévu, sert à l'expression des élus d'opposition, quels qu'ils soient, pour respecter la démocratie locale en informant les habitants sur les sujets développés dans le bulletin municipal.


Voici la copie du CCA Versailles du 13 décembre 2007, Bellebeau.

002.jpg



Il est évident que le maire outrepasse ses pouvoir pour ne pas qu'un autre son de cloche soit proposé aux villeneuvois lors des parutions des futurs bulletins municipaux! L'an dernier à la même époque il m'avait déjà fait le coup en disant que je ne faisais pas partie de l'opposition! Pourtant tous mes lecteurs peuvent en témoigner!
Les élus de la liste arrivée en tête font partie de la majorité. Les autres élus sont dans l'opposition du fait qu'ils sont issus d'autres listes s'étant affrontées!
Durant le mandat, lors du vote du budget, tous les élus ne le votant pas sont automatiquement considérés comme opposant à la majorité qui présente ce budget, opposant ou élus majoritaires! Cet acte fort d'opposition au vote du budget fait que ces élus deviennent opposant de la majorité!
J'ai voté contre les trois derniers budgets successifs, en expliquant pourquoi je m'y opposais! Quand considérera-t-il que je fais partie intégrante de son opposition? Je comprend bien qu'il n'a nulle envie que je m'exprime publiquement par ce moyen qui concerne 1 800 foyers! Pourtant il faudra bien qu'il l'accepte avant qu'une fois encore je fasse un recours auprès du Tribunal Administratif de Montpellier!


Michel G A R C I A

26 janvier 2013

REUNION PUBLIQUE DU 24 JANVIER 2013

La municipalité a mis le paquet concernant la réunion publique au sujet de la suppression des feux de la Montagnette afin de fluidifier la circulation sur la RD612 bis. Des flayeurs, des affiches, la radio, le blog du maire et les panneaux électroniques de la ville l'ont signalé durant une quinzaine de jours.
Déjà, une première réunion organisée par la municipalité au Club House du foot " Georges Campo " avait accueillie les mêmes personnes politiques, moins l'adhérant du Medef, les mêmes remarques avaient été mises en évidence et formulées à l'identique. Rien donc ne semble avoir évoluer depuis, le Département semblant insensible à ces doléances émanant d'une opposition stérile qui ne semble pas ouverte au dialogue ou à la concertation!

Cette réunion, où 210 personnes s'étaient déplacées, tourna vite au pugilat sans combattant de la partie adverse, sachant pertinemment le climat délétère que la municipalité a installé depuis que Galonnier fit culbuter le projet de pont reliant la Montagnette à la Zac Pech-Auriol.
Comme les absents ont toujours tort, adage connue de tous, plusieurs personnes s'en prirent publiquement aux Conseillers Généraux s'étant excusé ou n'ayant pas été invité. Des propos indignes émanèrent de la bouche de certains laissant pantois le Député venu là apporter un semblant de réponse comte tenu qu'il ne peut interférer dans les affaires du Conseil Général, chacun ses compétences, n'est-ce pas Monsieur le Conseiller Régional?

Lors du dernier Conseil d'Agglo, vendredi 25 janvier 2013, on m'a assuré qu'un proche du conseiller général impliqué dans les décisions concernant l'amélioration de la circulation des routes du département avait été envoyé en " sous-marin " sachant qu'il en prendrait plein les oreilles! Un groupe de Cersois était aussi présent à cette réunion, ils n'étaient pas venus apporter leur soutien mais écouter ce qu'il ce disait concernant leur maire et le conseiller général. Je sais qu'en Conseil municipal, la décision du Conseil général de supprimer les feux de la Montagnette et la mise en 2 fois 2 voies de la RD612 bis à été adoptée à l'unanimité! Quant à la déclaration de Gérard Gauthier concernant l'abattage des platanes sur sa commune, disant qu'il s'enchaînerait à l'un d'entre eux, je suis sûr qu'il le fera! Quand notre maire dit qu'il s'enchaînerait à un feu rouge de la Montagnette avec la présidente de l'ADEAV lors de leur dépose, il m'es permis d'en douter, et je ne suis pas le seul!

Une prochaine réunion serait paraît-il programmée dans cette même salle autour du 15 février, aurons-nous de plus amples explications ou bien connaîtrons-nous les dates d'exécution des décisions du Conseil Général?
Je pense que la municipalité nous annoncera le nombre d'intervenant concernant l'enquête publique et les principales remarques formulées depuis sa mise à disposition.



Michel G A R C I A

24 janvier 2013

MISE A 2x2 VOIES DE LA RD612 BIS - SUPPRESSION DU CARREFOUR DE LA MONTAGNETTE


Pour bien analyser un problème, il faut se placer tour à tour à la place de chacun des points de vue :

Le Conseil Général souhaite sécuriser le carrefour de la Montagnette et rendre la circulation plus fluide. Le nombre d'accidents à ce carrefour est important, plus de d'une centaine par an, cela fait un tous les trois jours. Ces accidents sont la conséquence du comportement des conducteurs qui roulent trop vite, qui grillent les feux tricolores ou qui pilent quand le feu passe à l'orange et qui s'encastrent dans la file de voitures à l'arrêt. La RD612 bis fait l'objet de travaux de fluidification du trafic, afin que les ronds-points ou les feux ( les seuls existants sont ceux de la Montagnette ) ne ralentissent plus la circulation et que soit résolu le problème des bouchons dus à l'effet accordéon de la circulation. Les ronds-points Edgar Faure ( BBB ) et Vincent Badie ( Citroën ) vont être prochainement aménagés, les feux du carrefour avec la zone industrielle ( Volvo ) ont déjà été supprimés au profit d'un carrefour à double lunette avec voie directe vers Béziers. Il ne reste plus que deux zones à traiter : les feux de la Montagnette et le rond-point de la Méditerranée ( rond-point de Cers ).

Cependant, il faut également tenir compte des enjeux locaux et, au nom de la fluidité et de la sécurité, sacrifier Villeneuve.
Plus de 50 entreprises se sont implantées de part et d'autres de la RD612 bis en raison de l'accessibilité que procure le carrefour de la Montagnette. On le sait, des études comportementales l'ont maintes fois prouvé, le consommateur choisit l'entreprise auprès de laquelle il va être client, en fonction de la facilité d'accès qu'il aura pour s'y rendre. S'il doit faire des détours et des contours, il ira voir ailleurs. On ne peut pas faire prendre ce risque aux entreprises villeneuvoises.
De plus, avec la construction de la gare TGV sur Villeneuve au nord de la RD612 bis, même si ce n'est pas pour demain, c'est toute la zone Pech-Auriol qui se développera. Villeneuve ne peut être coupée en deux par une 2 fois 2 voies infranchissable.
Aussi, si on comprend les raisons de mise à 2 fois 2 voies, il faut se donner les moyens de remplacer le carrefour actuel qui permet d'aller d'un coté à l'autre de la RD612 bis par un autre type d'accès, par un ouvrage d'art. A l'époque où il était question de la ZAC Pech-Auriol, un projet de pont à lunette a été validé par commune et le Conseil Général, il devait participer au financement avec l'aménageur. Aujourd'hui, si la mise à 2 fois 2 voies est adoptée, ce ne peut être sans un engagement ferme et écrit du Conseil Général quand à ce pont. Dans la mesure où c'est le Conseil Général qui supprime le carrefour à feux ( feux qui sont communaux ), c'est à lui de prendre en charge le rétablissement de l'accès par la construction du pont. Pour ce qui concerne son financement, je laisse aux politiques en place le soin de l'établir, dans l'intérêt de Villeneuve.
Enfin, supprimer les feux de la Montagnette sans aménager le rond-point de la Méditerranée serait déplacer le problème de quelques centaines de mètres : la circulation resterait ralentie et le problème des bouchons ne serait pas résolu.

Il faut voir le problème dans sa globalité sans occulter les particularités locales, en enlevant les oeillères qui obstruent notre appréhension du dossier. Ce n'est que si on solutionne tous les enjeux de ce dossier qu'il y aura consensus, dans l'intérêt de tous!


Michel G A R C I A

23 janvier 2013

STATISTIQUES NATIONALES

Le Département et son président veulent supprimer les feux de la Montagnette qui furent installés illégalement par la municipalité Solans. Elle prévoie la mise en 2x2 voies de la RD612 et la construction d'un muret central tout au long de celle-ci. Ces modifications étant mises en oeuvre afin de fluidifier la circulation et limiter les nombreux accidents dus aux ralentissements intempestifs! Ce sont les raisons principalement évoquées lors des différentes discussions qui ont eu lieu entre le Département compétent dans ce domaine, la municipalité ainsi qu'avec l'association ADAEV. La seule solution à ce problème reste la réalisation d'un dénivellement permettant l'accès à l'ancienne ZAC " Le Cros-Pech Auriol ".

Les services techniques routiers du Conseil général ont prévu d'aménager les rond-points Edgard Faure dit de la BBB, Vincent Badie dit de Citroën et de la Méditerranée dit de Cers. Dans un premier temps et pour commencer ce projet, celui de Citroën va être surélevé, la RD612 passera sous cette structure évitant de ce fait les nombreux et conséquents bouchons que nous connaissons tous, notamment l'été. Concernant celui de la BBB, un pont permettra aux usagers de la RD612 de ne pas s'imbriquer dans ce giratoire actuellement saturé. Enfin, pour ce qui concerne le rond-point de Cers, le Département le jugeant trop grand, il sera réduit ce qui permettra une meilleure circulation du fait de son réaménagement.


Je suis allé sur inter@ute.com afin de prendre connaissance des statistiques nationales du Ministère de l'Intérieur concernant les accidents de la route dans les villes de 2005 à 2011.

VILLENEUVE-LES-BEZIERS :

- Nombre total d'accidents : 129, moyenne nationale : 16

- Nombre de tués : 9, moyenne nationale : 1

-Nombre de personnes indemnes : 133, moyenne nationale 15

- Nombre de blessés : 178, moyenne nationale : 21

- dont blessés graves : 50, moyenne nationale : 8

- dont blessés légers : 128, moyenne nationale : 13


Un classement national des villes nous situe par rapport aux 36600 autres communes. Voici le classement de quelques communes alentour :

- Villeneuve-lès-Béziers : 449iè avec 129 accidents
- Pézénas : 889iè avec 52 accidents
- Sérignan : 965iè avec 47 accidents
- Florensac : 1387iè avec 30 accidents
- Vias : 1475iè avec 29 accidents
- Cers : 1533iè avec 27 accidents
- Vendres : 2578iè avec 16 accidents
- Colombier : 3325iè avec 12 accidents
- Cazouls : 4509iè avec 9 accidents
- Thézan : 7611iè avec 6 accidents

Ce tableau prouve combien nos axes routiers sont en cause en ce qui concerne le nombre important d'accidents, ce que le Département veut, en modifiant les routes, changer dès 2013! Les assurances pointent du doigt certains carrefours ( feux de la Montagnette ), giratoires ( de Cers ) et signalisation contestable.

Actuellement, si je dois aller vers l'A9 et l'A75, je passe par le Pôle Méditerranée et le giratoire dit de Cers pour accéder à la RD612 et les rejoindre. Avant, je passait par les Gloriettes, la déchetterie et la Montagnette, depuis qu'il a plu des stops en nombre important ( 5 exactement ), plus le temps considérable d'attente aux feux, j'ai changé d'itinéraire! Si je dois aller vers Boujan, Bédarieux et autres communes limitrophes j'emprunte la RN112 vu que les bouchons bloqueront la circulation aux différents giratoires jusqu'à ce qu'ils soient rénovés ( Citroën, BBB ).


Michel G A R C I A