Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 mars 2013

GROUPE DE TRAVAIL ZAC OUEST

INVITATION A UNE REUNION DE TRAVAIL PORTANT SUR LE PROJET DE ZONE D'AMENAGEMENT CONCERTE ( ZAC OUEST ) AU LIEU DIT " LA MONTAGNETTE " DU 06 / 03 / 2013.

Quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai reçu cette invitation signée du maire alors que depuis cinq ans je n'avais été convié en et pour tout que deux fois à assister à des réunions en dehors de celles du conseil municipal. Il semblerait qu'une commission ait été mise en place spécialement pour ce dossier, commission officieuse car les membres qui la composent n'ont pas été désignés lors d'une séance du conseil municipal. Mon avis intéresserait-il subitement la majorité municipale? Apparemment oui puisque j'ai été invité à donner mon point de vue d'élu. Parce que j'ai été élu par la population pour défendre les intérêts de Villeneuve, je me suis fait un plaisir d'assister à cette réunion où les représentants de la SEBLI ont présenté un projet qui paraît cohérent en terme architectural et aménagement de l'espace : un système de huit îlots comportant des constructions d'habitations ainsi qu'un espace réservé aux éventuels édifices publics.
Les huit îlots représentent 64 639 m² ( 6 hectares, 46 ares et 39 centiares ).

Ce sont 307 logements qui y sont projetés réparties de la manière suivante :
- 163 logements collectifs ( R+2 ) d'une surface moyenne de 77 m²,
- 38 logements intermédiaires ( R+1 ) d'une surface moyenne de 77 m²,
- 106 logements individuels d'une surface moyenne de 95 m².

Cependant, 307 logements, c'est plus de 1 000 habitants supplémentaires. Or, on se retrouve dans le même cas que pour la ZAC le Cros/Pech Auriol : a-ton les infrastructures pour les accueillir? Ce n'est pas la participation financière d'un aménageur qui réglera tous les problèmes.
1 000 habitants de plus, ce sont de gros investissements à prévoir : de nouvelles classes d'école, ce sont des infrastructures sportives, culturelles et de loisir qui ne sont plus suffisantes... Ce sont également frais de fonctionnement du budget qui iront en augmentant.
Le maire lors de la cérémonie des nouveaux arrivants annonça fièrement à la salle l'attrait grandissant que notre commune exerçait et que Villeneuve aurait 2 000 habitants supplémentaires dans vingt ans.
Villeneuve est passé de 2 546 habitants en 1982 à 4049 habitants en 2013. Souhaitons-nous que notre village grandisse pour devenir une petite ville?


Michel G A R C I A

Commentaires

Qui sont les membres de cette commission?
Dans l'aménagement prévu avec l'ancien promoteur des infrastructures pour l'accueil des enfants et autres activites, étaient prévues dans ce projet il n'y a apparament rien?
Rien de prévu non plus pour les liaisons entre les zones?
Pourquoi l'ADAEV n'a pas été invité´ association qui compte plus de 80 entreprises de ce secteur.
Alors pourquoi, et quels sont les vrais motifs de cette municipalité qui a dénoncé le projet "cros Claudery" pour refaire le même en moins bien.....

Écrit par : Garcin | 08 mars 2013

Tu as raison Régis de faire référence au projet de la ZAC le Cros/Pech Auriol, initié par l'équipe Solans dans les années 2 000. Après avoir été attribué à un aménageur qui s'était ensuite rétracté, le dossier de réalisation de la ZAC le Cros/pech Auriol avait été attribué à une nouvelle société d'aménageurs dont faisait partie le groupe Angelotti. Quand l'équipe Galonnier a été élue, nous avions rencontré cet aménageur pour lui demander de compléter le dossier de réalisation en fonction de la vision de la nouvelle municipalité.
Angélotti et consort s'étaient pliés aux exigences Galonniennes et avaient travaillé le dossier comme il leur avait été demandé de faire.
Cela n'avait pas convenu au tandem Barsalougalonnien qui avait demandé au Conseil municipal de mettre fin au contrat avec cet aménageur. Une nouvelle fois le tandem Barsalougalonnien a berné les conseillers municipaux en nous faisant croire que l'aménageur ne répondait pas aux exigences de la mairie alors qu'elles étaient toutes prises en compte, je m'en suis rendu compte par la suite. Quelles étaient les réelles motivations du tandem pour évincer l'aménageur? L'avenir apportera peut-être une réponse!

Cependant, le projet dont j'ai parlé dans mon article concerne la ZAC OUEST au lieu dit la Montagnette. C'est à dire les terrains qui vont de l'avenue de la Gare à partir du pont SNCF jusqu'au rond-point de la Montagnette, puis toute l'avenue des Colombes pour rejoindre le pont SNCF sur la RD612 et revenant sur le rond-point de la Montagnette. C'est dans ce triangle qu'on veut loger 1 000 habitants supplémentaires.

Pour l'ancienne ZAC le Cros/Pech Auriol, lorsque l'on a posé la question en réunion de son devenir, il nous a été répondu qu'en raison de l'arrivée de la ligne à grande vitesse du TGV et de l'implantation future de la nouvelle gare, elle serait revue ultérieurement.

Écrit par : Michel Garcia | 08 mars 2013

Même profondément déçu par la gestion de Monsieur Galonnier que j'observe depuis son élection et dont je souhaitais sincèrement la réussite je suis particulièrement surpris, mais satisfait, de l'invitation de Michel Garcia à la réunion d'information sur la ZAC.
D'autant plus satisfait que l'auteur d'un autre blog Villeneuvois, n'avait lui même pas été invité.... lui qui s'y voit déjà !... Monsieur le Maire sait faire les différences !....

Aussi, ceci dit en passant, certainement poussé par la colère, « Villeneuve Union » nous offre un « copié-collé » très incomplet ce qui le rend médiocre mais ça nous y sommes habitués !....Ce n'est pas la première fois que ça arrive... tout le monde n'a pas l'inspiration, le sens de la critique modérée et constructive !...

Bien sûr je me réjouirais de l'attitude « nouvelle » du maire par rapport à Michel Garcia si je ne m'étais pas fait une opinion sur la perversité dont est capable Monsieur Galonnier...
Perversité doublée d’incompétence car, supprimer la ZAC initiale pour quasiment refaire la même chose signifie payer deux fois pour le même résultat...et si l'on évalue ce que coûte le temps perdu on constate, à regret, qu'en cinq ans le bilan est maigre mais il aura couté cher aux contribuables Villeneuvois....

Écrit par : Observateur | 09 mars 2013

Les commentaires sont fermés.