Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 mars 2013

ACTE III DE LA DECENTRALISATION

- 7 ) question de l'ordre du jour de la séance du Conseil municipal du 25 mars 2013

Après lecture de ce texte conséquent ( quatre pages ) je me permet d'apporter quelques remarques :

- Premièrement :
J'ai lu, relu, rerelu les arguments du tandem Barsalougalonnien sur ce projet qui doit passer devant les deux assemblées, qui a déjà été amendé et qui le sera encore.

- Deuxièmement :
Je regrette que les théories que vous développez ne le soient pas avec des mots simples, de tous les jours qui permettent à tout un chacun d'en appréhender le sens et d'en saisir toutes les subtilités. Les textes législatifs utilisent un langage qui paraît obscur pour les non-initiés. Il me semble, même si pour ma part j'en ai saisi le sens et compris l'essentiel de vos arguments, que vous auriez pu vous dispenser d'uliser les mêmes artifices pour faire adhérer votre conseil municipal à vos théories conservatistes.

- Troisièmement :
Pour ma part, je ne vois dans le projet du gouvernement que la suite logique des étapes précédentes de la décentralisation qui ont été menées par des gouvernements de Gauche comme de Droite.
Je ne vois pas en quoi le " Fléchage " pour élire un conseiller communautaire aux EPCI ( Etablissement Public de Coopération Intercommunale ) serait de nature à nuire à la démocratie. Bien au contraire les électeurs sauront avec précision lesquels des candidats aux municipales les représenteront à l'Agglo plutôt que de le découvrir après l'élection du maire, au risque d'être représentés par des élus qui n'ont d'autres buts que de s'opposer systématiquement aux projets communautaires.

A moins Monsieur le maire que ce qui vous chiffonne ce soit que vous ne pourrez pas révoquer les représentants des communes à l'Agglo dès qu'ils émettrons un avis différent du vôtre, comme cela fut mon cas précisément lors d'un vote à l'Agglo! Sinon où est la démocratie dans tout ça? Cette réforme va dans ce sens et uniquement! Trois conseillers communautaires représentent notre commune à l'Agglo, en 2014 il n'y aura plus que deux délégués élus au suffrage universel qui siégeront à ce Conseil puisqu'elle s'agrandie en englobant une communauté de communes limitrophe! Ce qui n'augmentera pas pour autant le nombre d'élus à cette nouvelle collectivité territoriale.

Pour toutes ces raisons, et bien d'autres encore, je ne soutiendrai pas la proposition qui est la vôtre quant à ce projet de loi. Le pouvoir législatif appartient aux Députés et aux Sénateurs pas aux maires et encore moins aux petits " Roitelets "! A chacun ses fonctions et la France sera bien gérée.



Michel G A R C I A

Commentaires

Il me semble qu'une partie de ce texte a été enlevée. Elle faisait état de l'immense majorité des compétences de la commune qui passerait à l'agglo de façon "inexorable" ( c'était le mot employé ).

on peut comprendre qu'une telle affirmation ne fasse pas plaisir à TOUS ceux qui ambitionnent de s'installer à la mairie mais, si cela est exact, pourquoi voter pour des gens qui n'auront pratiquement aucun pouvoir sauf celui de coûter cher à la collectivité ?

Écrit par : combes | 27 mars 2013

Les commentaires sont fermés.