Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mars 2013

CONCLUSION ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR.

Voici la preuve de ce que je disais concernant le fait que Monsieur Galonnier était pour la suppression des feux de la Montagnette et la mise en 2 X 2 voies avec fermeture de la RD612 par un terre-plein central.
001.jpg

001.jpg


CONCLUSION ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR SUR LE PROJET DE MISE A 2 X 2 VOIES DE LA RD 612

C'est la copie officielle que Jean-Michel Du Plaa a révélé au vice-président de l'ADAEV ( Association de Défense des Acteurs Economiques Villeneuveuvois ) lors d'une rencontre.
Les raisons évidentes qui ont motivé le Commissaire enquêteur sont:
- la non expropriation, le Conseil Général étant le propriétaire du foncier concerné,
- c'est une enquête dite BOUCHARDEAU qui a été précédée d'une " concertation et d'une consultation inter-administrative ",
- l'étude d'impact complète et détaillée
- l'autorité environnementale a rendu son avis.

- Sur le fond, le projet est reconnu d'intérêt général puisqu'il améliorera la sécurité et la fluidité des déplacements automobiles sur la RD 612 qui n'est autre que la rocade de Béziers. Il est recherché, par ce projet, le confort des usagers tout en prévoyant la construction future d'un échangeur dénivelé.

- Il est compatible avec les documents d'urbanisme locaux et les prescriptions environnementales.

- Les contraintes pour les personnes privées sont importantes puisqu'elles privent les habitants et les commerçants des ZAC d'un accès à leurs établissements. Ces inconvénients seront compensés car peu excessifs au regard de l'intérêt général et global de l'opération. Le projet apporte plus qu'il ne détruit.

- Le coût de l'opération 1,8 million d'euros n'est pas disproportionné vu l'intérêt du projet et facilite des aménagements futurs nécessaires ( échangeur dénivelé ).

- L'importance des réactions des villeneuvois ainsi que la quasi absence de réactions des habitants des communes limitrophes concernés mais également le préjudice que pourrait subir les commerçants, le commissaire enquêteur demande au Conseil Général de tenir compte de ses recommandations concernant l'évaluation et la compensation des pertes financières commerciales et la réalisation d'une passerelle pour piétons et cycles sur la RD 612 financée par un éventuel maître d'ouvrage.

LE COMMISSAIRE ENQUÊTEUR EMET UN AVIS FAVORABLE A LA DECLARATION DE PROJET DEPOSE PAR LE CONSEIL GENERAL DE L'HERAULT POUR LA REALISATION DES TRAVAUX D'AMENAGEMENTDE LA RD612 SUR LA COMMUNE DE VILLENEUVE-LERS- BEZIERS.

Signé le Commissaire enquêteur: Monsieur Philippe ORIGNY



Le Commissaire enquêteur / Michel G A R C I A

Commentaires

Avec un rapport mi chèvre mi choux comme celui là c'est la logique de la bonne utilisation de l'argent public qui est totalement ignorée.

Il suffit de passer un moment à ce carrefour pour constater que pour 1 cycliste ou piéton qui le franchit c'est une bonne centaine de véhicules qui l'utilisent. En conséquence de quoi que préconise Monsieur l'expert: de construire une passerelle piétonne qui coûtera au bas mot deux fois plus cher qu'un giratoire !

Et que dire des véhicules agricoles complètement "zappés" par Monsieur le Commissaire Enquêteur !

Quant à l'indemnisation des entreprises riveraines et à la construction d'un pont: les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent." Demain on rase gratis".

Il y a, de toute évidence, au conseil général plus de spécialistes de l' "enfumage" que de spécialistes des problématiques d'urbanisme et de circulation.

Écrit par : combes | 01 avril 2013

La passerelle en question serait à la charge du maître d'ouvrage ( l'aménageur du Pech-Auriol ), à Sérignan existe un projet de passerelle sur l'orb pour cycles et piétons qui serait plus longue que celle-ci, financée par la commune et subventionnée par le Département.

Concernant les engins agricoles, je ne vois pas l'intérêt des viticulteurs de passer par là pour déposer leur récolte à la Copée de Cers puisqu'ils ne déposent plus à Villeneuve. Il n'y a plus guère de vignes dans cette zone transformée en armas géants depuis qu'il est prévu d'aménager cette zone en ZAC, les propriétaires ayant arraché pour toucher les primes d'arrachage en attendant l'achat de leurs terrains.

Si les commerçants venaient à constater des pertes de chiffre d'affaires, le prouver permettrait d'engager des démarches compensatrices puisque le Conseil Général s'y engagera forcément.

Quand aux compétences des uns et des autres je pense que chaque Collectivité Territoriale s'entoure de gens capables et confirmés dans leurs spécialités respectives.

Écrit par : Michel Garcia | 01 avril 2013

Entièrement d'accord avec vous sur votre commentaire. Là j'ai compris aussi que vous aimez Villeneuve " Vous "

Bonne soirée Mr. Combes.

Écrit par : villeneuvois | 01 avril 2013

Les commentaires sont fermés.