Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mars 2013

CONCLUSION ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR.

Voici la preuve de ce que je disais concernant le fait que Monsieur Galonnier était pour la suppression des feux de la Montagnette et la mise en 2 X 2 voies avec fermeture de la RD612 par un terre-plein central.
001.jpg

001.jpg


CONCLUSION ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR SUR LE PROJET DE MISE A 2 X 2 VOIES DE LA RD 612

C'est la copie officielle que Jean-Michel Du Plaa a révélé au vice-président de l'ADAEV ( Association de Défense des Acteurs Economiques Villeneuveuvois ) lors d'une rencontre.
Les raisons évidentes qui ont motivé le Commissaire enquêteur sont:
- la non expropriation, le Conseil Général étant le propriétaire du foncier concerné,
- c'est une enquête dite BOUCHARDEAU qui a été précédée d'une " concertation et d'une consultation inter-administrative ",
- l'étude d'impact complète et détaillée
- l'autorité environnementale a rendu son avis.

- Sur le fond, le projet est reconnu d'intérêt général puisqu'il améliorera la sécurité et la fluidité des déplacements automobiles sur la RD 612 qui n'est autre que la rocade de Béziers. Il est recherché, par ce projet, le confort des usagers tout en prévoyant la construction future d'un échangeur dénivelé.

- Il est compatible avec les documents d'urbanisme locaux et les prescriptions environnementales.

- Les contraintes pour les personnes privées sont importantes puisqu'elles privent les habitants et les commerçants des ZAC d'un accès à leurs établissements. Ces inconvénients seront compensés car peu excessifs au regard de l'intérêt général et global de l'opération. Le projet apporte plus qu'il ne détruit.

- Le coût de l'opération 1,8 million d'euros n'est pas disproportionné vu l'intérêt du projet et facilite des aménagements futurs nécessaires ( échangeur dénivelé ).

- L'importance des réactions des villeneuvois ainsi que la quasi absence de réactions des habitants des communes limitrophes concernés mais également le préjudice que pourrait subir les commerçants, le commissaire enquêteur demande au Conseil Général de tenir compte de ses recommandations concernant l'évaluation et la compensation des pertes financières commerciales et la réalisation d'une passerelle pour piétons et cycles sur la RD 612 financée par un éventuel maître d'ouvrage.

LE COMMISSAIRE ENQUÊTEUR EMET UN AVIS FAVORABLE A LA DECLARATION DE PROJET DEPOSE PAR LE CONSEIL GENERAL DE L'HERAULT POUR LA REALISATION DES TRAVAUX D'AMENAGEMENTDE LA RD612 SUR LA COMMUNE DE VILLENEUVE-LERS- BEZIERS.

Signé le Commissaire enquêteur: Monsieur Philippe ORIGNY



Le Commissaire enquêteur / Michel G A R C I A

29 mars 2013

CONCLUSION DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE MISE A DEUX FOIS DEUX VOIES RD612 bis

L'enquête publique concernant la mise en 2 X 2 voies de la RD612 bis est close le commissaire enquêteur a rendu ses conclusions. Il suffit de cliquer sur le lien PDF contenu dans ce texte pour avoir accès à l'ensemble des éléments de cette enquête publique.

Il ressort de l'enquête publique les éléments essentiels suivants:

* La mairie de Villeneuve a été condamnée en 2002 par la Cour Administrative d'appel de Marseille à enlever les feux du carrefour de la Montagnette parce qu'ils avaient été installés en toute illégalité ( j'ai assisté à plusieurs réunions concernant ce carrefour et ce jugement n'a jamais été évoqué par le maire: pourquoi! ). Seule la mansuétude du Conseil Général a permis à la commune de maintenir ces feux en activité jusqu'à maintenant. Si durant cette période il y avait eu un gros accident avec plusieurs morts et blessés graves le responsable aurait été, le Conseil Général et non pas la commune de Villeneuve, du fait qu'il n'aurait pas mis en application le jugement de la Cour Administrative de Marseille.

* Le maire prétend que la concertation avec le Conseil Général n'a pas eu lieu alors qu'il ressort de l'enquête que de multiples courriers ont été échangés et de multiples entrevues ont été organisées. La concertation a bien eu lieu ( La tactique du maire a consisté dans un premier temps à faire la politique de l'autruche avant de sortir la tête hors du sable et s'approprier la grogne des commerçants riverains et de la population pour se rallier au panache blanc de la contestation. )

* Le carrefour dénivelé, tel qu'il était prévu dans le cadre de la ZAC Pech Auriol est tout à fait compatible avec la mise en 2 X 2 voies et n'a pu être réalisé que parce que la commune a mis fin au contrat la liant avec l'aménageur. ( Il résulte des plannings qui avaient été proposés par l'aménageur, que les travaux de la ZAC devaient commencer en 2012 et que le carrefour dénivelé pouvait être construit entre 2012 et 2013. Ce qui fait que, si le maire n'avait pas voulu mettre sa touche personnelle à la ZAC, le carrefour dénivelé et la mise à 2 X 2 voies auraient pu être réalisés à la même période. De ce fait ni les villeneuvois, ni les commerçants de la Montagnette et la Claudery, ni les usagers de la RD612 bis n'auraient été lésés. )

Pour accéder à l'enquête publique cliquez ici : Enquête publique La Montagnette (8).pdf

D'OU L'UTILITE DE L'AGGLO!

INFORMATION AUX COMMUNES DE L'AGGLO


Lors du Conseil communautaire du 23 novembre 2011, M. Donnadieu ( CABM )précise qu'il transmettra à chaque maire des communes de l'Agglo, pour une éventuelle communication en début du Conseil municipal, qui permettra de rapprocher la situation du développement durable de notre collectivité avec celles des communes et l'enrichir d'actions communales. Cela n'a pas été fait à Villeneuve lors d'un conseil municipal depuis lors!


FINANCEMENTS


Emprunt par l'Agglo de 621 037,80€ pour le financement de 8 logements individuels HLM chemin de Parazols à Villeneuve-lès-Béziers: "Le Calypso", ZAC du Pôle Méditerranée.


TRAVAUX D'AMELIORATION DES COEURS DE VILLE


Le projet de rénovation concerne la réfection de la rue Jean Laurès, la réhabilitation de 3 Places ( Gabriel Péri, Germaine Bousquet et des Anciennes Ecoles ),

- Pour la rue Jean Laurès, les travaux portent sur:
¤ La création de places de stationnement, l'enfouissement des réseaux secs ( téléphone, électricité ),
¤ La réfection complète de la chaussée,
¤ L'aménagement de trottoirs accessibles aux personnes handicapées et/ou à mobilité réduite,
¤ La mise en place d'un éclairage public adapté,
¤ La création d'aménagements paysagers.

- Pour la réhabilitation des trois Places, les travaux portent sur:
¤ La mise en place de bordures à parement en granit avec bandes structurantes et de trottoirs en pavés porphyres,
¤ La création de réseau pluvial permettant un véritable drainage des Places par l'écoulement aisé des eaux de pluie,
¤La création d'espaces verts,
¤ La mise en place d'une fontaine et la réalisation en trompe l'oeil ( Place des Anciennes Ecoles )pour donner une touche esthétique au quartier et créer un espace convivial,
¤ La mise en place d'un éclairage public adapté,
¤ L'installation de bornes électriques pour le rechargement des voitures électriques.

Financement et coût du projet : 1 632 910,65€

Montant de l'aide de la CABM : 816 455,33€

Considérant que la commune de Villeneuve-lès-Béziers a déjà bénéficié d'un fond de concours d'un montant de 158 577,02€ pour les projets d'aménagement et de sécurisation de la RD37 (route de Sérignan entrée de ville), aménagement du rond-point Pierre Béréguevoy ( ancienne route nationale ) l'aménagement du boulevard de la République ( du rond-point de la République à celui du Canalet ) pour l'année 2011 la participation de la CABM s'élève à 541 422,98€.

Je voudrais rappeler que le montant de la taxe additionnelle de Villeneuve versée à la CABM est de 105 000€ annuels pour ce qui concerne la TH et TFB, la TFNB n'est pas concerné par cette taxe pour ne pas pénaliser les viticulteurs et agriculteurs.


ASSAINISSEMENT

Subvention de la CABM à la commune de Villeneuve-lès-Béziers pour l'extension du réseau de collecte par un collecteur d'une distance de 500 mètres linéaires avenue Pierre Béréguevoy, entre le chemin St Michel et l'entrée de ville coté Béziers avec un poste de refoulement. Plusieurs maisons seront raccordées au réseau assainissement n'étant pas reliées au tout à l'égout actuellement. Les travaux sont estimés à 805 869,50€ HT, l'Agence de l'eau est sollicitée par la CABM pour son financement.


C A B M / Michel G A R C I A


06:00 Publié dans CABEME | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

27 mars 2013

BONNES NOUVELLES : TRAVAUX 2013.

Lors de la séance du Conseil municipal du 25 mars 2013 le maire a énoncé les travaux qui seront réalisés cette année. Avant la délibération concernant l'approbation du Compte Administratif de la commune le maire, avant de laisser la parole à la déléguée aux finances, rappela que lorsqu'il présenta ses voeux, début janvier 2013 il nous annonça les vingt réalisations qu'il comptait réaliser dans l'année. Je vais vous énumérer ceux qui vont débuter dans peu de temps ou durant l'année, dixit le maire:

- La passerelle sur le Canal du Midi adossée au pont va être réalisée au premier semestre,

- La nouvelle salle de 1050 m² aux Ets Pernod,

- Lotissement communal sur le même site sur la lancée

- L'aménagement de la Place des Anciennes écoles sur la même période,

- L'aménagement du boulevard Frédéric Mistral également,

- L'aménagement de la Place Gabriel Péri ( de la Poste ) dans la continuité,

- Le raccordement au réseau d'assainissement du boulevard Pierre Béréguevoy ( ancienne route nationale ) jusqu'au Rec d'Ariège pour ce qui nous concerne, au cours de l'année,

- La finalisation du projet de Port du Canal du Midi,

- ZAC de la Montagnette, construction de logements collectifs, intermédiaires et individuels ( finalisation )

Tous ces travaux, ou du moins une grande partie, seront subventionnés par l'Agglo ( Boulevards, parkings, assainissements....etc) à hauteur de 50% pour certains.

Dans un premier temps je me réjouis qu'enfin on fasse évoluer le village grâce à l'investissement par les contribuables de ces projets importants mais pourquoi avoir tout gardé, ou presque, pour la fin du mandat ces travaux qui pour certains auraient du être réalisés bien avant? Je pense notamment à la réfection du boulevard Frédéric Mistral qui aurait pu être rénové en continuité de celui de la République. La réfection aujourd'hui de la Place Gabriel Péri ne viendrait pas rajouter de la difficulté à la circulation des véhicules et piétons.

La réfection de la salle Paul qu'avait envisagé l'équipe Solans a été réalisée en 2011-2012, le club-house Georges Campo ( Football ) ne figurait pas sur le programme électoral du maire et il a pourtant été réalisé au cours de ces années, alors pourquoi n'avoir pas prévu plus tôt ce boulevard qui s'est transformé depuis le temps en véritable " tape-cul "?

N'y aurait-il pas le souhait d'en mettre plein la vue aux électeurs avant que ne vienne l'échéance, c'est en tous cas ce qui pour la plupart des villeneuvois cela semble laisser penser! Quelque part je ne suis pas loin de les rejoindre dans cette réflexion. Si tous ces travaux se réalisent en 2013 je n'ose imaginer les aléas et les difficultés en tous genre qu'ils créeraient d'ici les élections municipales de mars 2014.

25 mars 2013

ACTE III DE LA DECENTRALISATION

- 7 ) question de l'ordre du jour de la séance du Conseil municipal du 25 mars 2013

Après lecture de ce texte conséquent ( quatre pages ) je me permet d'apporter quelques remarques :

- Premièrement :
J'ai lu, relu, rerelu les arguments du tandem Barsalougalonnien sur ce projet qui doit passer devant les deux assemblées, qui a déjà été amendé et qui le sera encore.

- Deuxièmement :
Je regrette que les théories que vous développez ne le soient pas avec des mots simples, de tous les jours qui permettent à tout un chacun d'en appréhender le sens et d'en saisir toutes les subtilités. Les textes législatifs utilisent un langage qui paraît obscur pour les non-initiés. Il me semble, même si pour ma part j'en ai saisi le sens et compris l'essentiel de vos arguments, que vous auriez pu vous dispenser d'uliser les mêmes artifices pour faire adhérer votre conseil municipal à vos théories conservatistes.

- Troisièmement :
Pour ma part, je ne vois dans le projet du gouvernement que la suite logique des étapes précédentes de la décentralisation qui ont été menées par des gouvernements de Gauche comme de Droite.
Je ne vois pas en quoi le " Fléchage " pour élire un conseiller communautaire aux EPCI ( Etablissement Public de Coopération Intercommunale ) serait de nature à nuire à la démocratie. Bien au contraire les électeurs sauront avec précision lesquels des candidats aux municipales les représenteront à l'Agglo plutôt que de le découvrir après l'élection du maire, au risque d'être représentés par des élus qui n'ont d'autres buts que de s'opposer systématiquement aux projets communautaires.

A moins Monsieur le maire que ce qui vous chiffonne ce soit que vous ne pourrez pas révoquer les représentants des communes à l'Agglo dès qu'ils émettrons un avis différent du vôtre, comme cela fut mon cas précisément lors d'un vote à l'Agglo! Sinon où est la démocratie dans tout ça? Cette réforme va dans ce sens et uniquement! Trois conseillers communautaires représentent notre commune à l'Agglo, en 2014 il n'y aura plus que deux délégués élus au suffrage universel qui siégeront à ce Conseil puisqu'elle s'agrandie en englobant une communauté de communes limitrophe! Ce qui n'augmentera pas pour autant le nombre d'élus à cette nouvelle collectivité territoriale.

Pour toutes ces raisons, et bien d'autres encore, je ne soutiendrai pas la proposition qui est la vôtre quant à ce projet de loi. Le pouvoir législatif appartient aux Députés et aux Sénateurs pas aux maires et encore moins aux petits " Roitelets "! A chacun ses fonctions et la France sera bien gérée.



Michel G A R C I A