Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 avril 2013

DROIT D'EXPRESSION

001.jpg


Encore une fois la majorité municipale fait paraître un bulletin municipal avec la possibilité pour les élus d'opposition de s'exprimer dans la " Tribune libre " leur étant réservée! Or aucun élu ne s'est exprimé.

On peut lire dans le cadre réservé à cet effet que les conseillers n'ont pas souhaité s'exprimer.
Aucun courrier ne leur a été adressé afin de pouvoir rédiger un texte et qu'il puisse être inséré lors de la parution du dit bulletin!
Ne connaissant pas la date de parution, comment pourrait-on se décider à le faire par avance au risque d'être incompris et ridiculisé par la suite si un événement venait à contredire ses propos ?

Vu ce comportement digne d'un autre temps, faisant ressortir une véritable envie d'empêcher l'opposition de se prononcer et de communiquer, je m'insurge encore une fois! Mais où est donc la démocratie qu'on est en droit d'attendre d'un maire qui promettait en son temps, avant son élection, une transparence sans limite et un véritable droit d'expression qui n'avait pas lieu sous l'équipe précédente, dixit J.P Galonnier!

L'insulte est devenu un mode " normal " de gouvernance avec cette majorité qui manie le verbe et le bâton, écartant tous ceux qui ne voient et ne pensent pas comme eux!

" Pourquoi répéter les mêmes erreurs alors qu'il y en a tant à commettre "! Bertrand RUSSEL


Michel G A R C I A

Commentaires

Faire comme s'il n'y avait pas d'opposition, ce n'est pas reconnaître qu'il n'y en a pas, c'est reconnaître que cette opposition dérange le pouvoir en place, c'est reconnaître que cette même opposition fait mouche, c'est reconnaître que cette opposition fait peur.

Écrit par : Jean-Pierre | 24 avril 2013

Le bulletin municipal est devenu une aimable brochure divertissante dont la présentation soignée et multicolore est destinée à flatter l'ego d'une majorité de la population qui ne s'attache qu'à cela.
dans ces conditions il parait logique à la rédaction de ne pas mélanger un magazine "bling bling" avec des considérations politiques d'où qu'elles viennent, en particulier de l'opposition.

plus grave est ce qui concerne le contenu: il est, sous couvert de plans "fumeux" et de "camemberts" excel envahissants, d'une remarquable indigence. mais comment pourrait il en être autrement au vu de l'inaction, de l'immobilisme dont fait preuve l'équipe en place en termes de réalisations conséquentes et de projets structurants pour la commune.

Écrit par : combes | 24 avril 2013

Les commentaires sont fermés.