Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 mai 2013

OPERATION FACADE

011.JPG



Le 24 mai avait lieu l'inauguration de la façade du Bar-Restaurant Le Grand Café, les élus et les clients habituels y étaient invités et apprécièrent différents apéritifs et tapas. Ce bâtiment appartient à la commune depuis quelques années, racheté du temps de Michel Solans. Ce bâtiment s'inscrivait dans le projet d'une Place de la Révolution rénovée et de la construction de la nouvelle Mairie. La Communauté d'Agglomération Béziers- Méditerranée avait participé financièrement à ce projet de coeur de ville.
Mais depuis son achat, le bâtiment n'avait jamais été restauré. C'est chose faite.

En ma qualité d'usager de cette place et des commerces qui y sont implantés, je dois louer le choix des couleurs retenues par Domi et Pascal, locataires pour leur commerce du bâtiment communal.
En ma qualité de professionnel du bâtiment ( entrepreneur retraité ) je dois louer le professionnalisme de l'entreprise villeneuvoise qui a réalisé les travaux.
En ma qualité de conseiller municipal, je dois me féliciter de la décision de rénover cette façade qui faisait " tâche " au milieu de la Place de la Révolution. Voici bientôt un an et encore le mois dernier, j'avais fait sur mon blog un texte demandant à la mairie de réaliser les travaux avant l'arrivée des nombreux touristes visitant ou traversant la commune. Mon rôle d'élu municipal consistant à faire remonter au maire, les besoins que je constatais.
Je ne peux être que satisfait d'avoir été écouté.


Michel G A R C I A

09:29 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

22 mai 2013

L'EXEMPLE VIENT D'EN HAUT

034.JPG
Je signalais voici quelques jours à peine les abus commis par l'adjoint aux travaux qui estime pouvoir garer son véhicule personnel devant la mairie alors que c'est une rue étroite à double sens, sans possibilité de stationnement.
Il semblerait que certains élus, officiers de police judiciaire parce qu'ils sont Maires ou Adjoints, s'estiment au dessus des Lois de la République.
Pour preuve sur la photo, la voiture de fonction du 1er Magistrat qui est restée plus d'une heure devant le parvis de la mairie le 21 mai de 11 h 15 à 12 h 35. Ce n'est pas parce que les deniers publics ont dotés le maire d'une voiture neuve à plus de 19 000€ dont il use allègrement qu'elle devient un véhicule prioritaire, autorisé à stationner où cela lui chante fusse-t-il le Maire de Villeneuve!
L'exemple devrait venir d'en haut et à Villeneuve, en haut cela commence par le troisième étage de la Mairie, occupée par le Maire, ses adjoints et son collaborateur de cabinet.
Attention, messieurs, on se fait souvent rattraper par la patrouille....j'aurai l'occasion d'en parler plus tard.



Michel G A R C I A

18 mai 2013

LES CHIFFRES SONT TÊTUS !!!

002.jpg


A CONSTATER :

* Evolution de la dette 8 fois plus importante que la moyenne de la strate,

* La dette à la fin de l'année 2011 est supérieure de 46,95% à la moyenne de la strate

* Charges de personnel 44,18% de plus que la moyenne de la strate,

* Emprunts souscrits 4 fois plus importants que la moyenne de la strate,

* Résultat comptable 6 fois moins que la moyenne de la strate.


Nous pouvons constater que contrairement à ce que le maire veux nous faire croire la gestion de la commune laisse à désirer et présente quelque anomalies!

La note attribuée à J P Galonnier est de 00/20 sur " l'Argus des communes ", Villeneuve-lès-Béziers fait partie des communes de la même strate les plus mal gérées de l'Hérault!



Michel G A R C I A

10 mai 2013

NOUVEAUX EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT

001.JPG


Il semblerait que les parkings du centre-ville ne contiennent plus suffisamment de places pour accueillir tous les automobilistes. Le Maire a apparemment décidé de créer un certain nombre de places de stationnement tout au long de la rue de la Marianne, entre le boulevard Pasteur et la rue Rouvier.
Ces emplacements sont-ils situés en zone bleue? En tous cas, les matérialiser serait judicieux, vu le nombre chaque jour croissant d'automobilistes qui s'y garent.
Juste un bémol: cette rue étant en double sens, il est très difficile d'y circuler et surtout de s'y croiser puisque désormais la moitié de la chaussée est réservée au stationnement.
Attention avant de vous y garer renseignez-vous à l'accueil de la mairie pour savoir si l'emploi du disque de stationnement est à apposer sur le tableau de bord du véhicule.


Michel G A R C I A

07 mai 2013

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICES

CONTRAT ENTRE LES SOUS-SIGNES : la MAIRIE DE VILLENEUVE LES BEZIERS et RADIO PEINARD!

Il a été convenu ce qui suit :

ARTICLE 1 - Objet :La commune a en charge l'animation et à ce titre organise 8 manifestations annuelles :

* Fête de la Musique
* Feria
* Fête Nationale
* Festival Latino
* Fête Locale
* Festival de Jazz
* Festival Country
* Les Brescudos

" La commune confie au prestataire, pour les manifestations ci dessus-listées, une mission d'organisation de la manifestation qui prend notamment les formes suivantes :

* Le choix de la programmation musicale
* La gestion administrative
* Le choix du traiteur

Ces choix devront s'opérer dans le cadre du budget animation

La commune devra être associée au choix de tous les prestataires et valider tous les devis proposés.

Les factures correspondantes au devis devront ensuite être adressées directement à la commune pour règlement.

* L'accueil des artistes et du traiteur
* La gestion du déroulement de la manifestation le jour J.

Le matériel scénique, la décoration florale, les alimentations électriques, " les tables et chaises seront fournis et installés par les services de la commune ".

ARTICLE 2 - Exécution : Le prestataire s'engage à mettre tout son savoir faire pour réaliser la mission qui lui est confiée. A cet effet, il s'engage notamment à solliciter du client, toutes les informations nécessaires à l'accomplissement de sa mission. Il s'engage, en outre, à informer le client de toutes les contraintes liées à sa mission ou difficultés rencontrées.

ARTICLE 3 - Le contrat est conclu pour une durée de 1 an, du 1er janvier au 31 décembre 2013 sans pouvoir donner lieu à reconduction, " ni tacite ni expresse ".

La commune pourra résilier le contrat pour tout motif d'intérêt général en respectant le préavis d'un mois.

Le présent contrat prendra fin de plein droit en cas de manquement grave et/ou répété du prestataire à l'une des obligations issues de la présente convention, après mise en demeure de se conformer à ses obligations dans un délai de 7 jours non suivie d'effet.

ARTICLE 4 - Honoraires : En contre partie de l'exécution de la mission visée à l'article 1er, le prestataire établira sur l'ensemble de période 12 factures mensuelles d'un montant unitaire de 1 200€ HT ( mile deux cent euros ), soit 1 435,20€ TTC ( mile quatre cent trente cinq euros et vingt cents ). Le règlement sera effectué à réception. Soit un total de 17 222,40€ TTC/an sans aucune main d'oeuvre, celle-ci étant fournie par les soins de la commune.

ARTICLE 5 - Confidentialité : Le prestataire s'engage à considérer comme confidentielles, et entrant dans le champ d'application du secret professionnel auquel il est tenu, les informations de toute nature relatives notamment aux activités du Client, à son organisation et à son personnel, que l'exécution de sa mission l'amènerait à connaître.

Il s'engage à ne pas divulguer lesdites informations confidentielles à quiconque, sauf autorisation expresse préalable du Client ( même pas à un élu? ) et, en tout état de cause, à respecter la présente clause de confidentialité aussi longtemps que lesdites informations n'auront pas été portées à la connaissance de tiers par le Client lui-même.

ARTICLE 6 - Propriété : Il est expressément stipulé que le Prestataire ne pourra utiliser les résultats de sa mission à d'autres fins que celles décidées par le Client.

ARTICLE 7 - Obligation de moyens : Le prestataire est responsable du bon déroulement de sa mission, conformément aux règles professionnelles normalement applicables à la mission. Le Prestataire serait dégagé de toute responsabilité dans le cas où le Client ne lui fournirait pas l'ensemble des informations et matériels nécessaires à l'exécution de sa mission.

ARTICLE 8 - Résiliation : La résiliation du présent contrat interviendra de plein droit après notification écrite. En dehors de ce cas, chaque partie pourra reprendre sa liberté au terme de la période contractuelle après avoir notifié à l'autre son intention de rompre le contrat par lettre recommandée en respectant un préavis de deux (2) mois.

ARTICLE 9 - Litige : Tout différent découlant du présent contrat sera soumis, à défaut d'accord amiable, au Tribunal Administratif de Montpellier.


Copie du contrat entre la commune de Villeneuve-lès-Béziers et Radio Peinard que j'ai demandé aux services administratifs car il n'était pas communiqué en séance du Conseil municipal qui faisait partie des décisions du maire.


Michel G A R C I A