Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 septembre 2013

DEBAT D'ORIENTATION BUDGETAIRE

005.JPGDébat d’orientation budgétaire :

JPG : « la préparation budgétaire s’appuie sur le recensement des informations indispensables à la commune pour mener à bien l’élaboration de son budget et sur la définition d’une politique générale annuelle compatible avec le programme du mandat ».

Merlin, le retour ! Cette phrase à elle seule démontre l’incompétence du maire en matière budgétaire et la poudre aux yeux qu’il jette pour se donner l’air d’y comprendre. Pourquoi ?
• Parce que les informations indispensables pour mener à bien l’élaboration du budget 2014, la commune ne peut les avoir en septembre 2013, tout simplement. Parce que l’Etat n’enverra aux communes la notification des recettes provenant des impôts fonciers et habitation et les dotations telles que la DGF que dans le premier trimestre 2014.
• Parce que le résultat de clôture de l’exercice 2013 ne sera connu qu’une fois 2013 terminée et certainement pas en septembre 2013.
• Quant à la compatibilité avec le programme du mandat en cours, c’est un autre programme …Puisque le maire n’a pas fait grand-chose de son programme.


On le voit, il l’écrit : le budget sera basé sur des estimations et non sur des réalités.

Je ne m’étendrai pas sur les ressources humaines, j’ai déjà dit et écrit combien coûte l’emploi du directeur de cabinet ce qui correspond peu ou prou à l’emploi de 5 villeneuvois qui débutent dans la fonction publique. Silence radio du maire sur le remboursement par son directeur de cabinet du trop perçu quand il s’était fait nommer sur un emploi illégal.

Silence radio également sur le détail des programmes d’investissements pour 2014, la seule chose qu’on nous explique c’est qu’on n’aura pas de nouveau programme parce que Galonnier, pris d’un élan de générosité, n’obèrera pas l’avenir en commençant de nouveaux travaux. Perlimpinpin. Mensonges. Parce qu’il vient de signer un contrat avec un cabinet d’architecture pour engager la commune sur des travaux aux établissements Pernod (les travaux se chiffreront en millions d’euros), qu’il a engagé en 2013 des études pour une ZAC de plus de 1000 habitants entre la voie ferrée, l’avenue de la Gare et la RD612bis, qu’il travaille sur un lotissement dans la cour de l’ancienne gare, qu’il engage des travaux rue Arago et Place des Girondins… et d’autres encore qui ne pourront être terminés avant le 23 mars 2014 date de fin du mandat Barsalougalonnien.

Je le dis bien clairement, Galonnier engage la commune pour des travaux colossaux qui dureront bien après que son mandat s’achève. Comme la commune n’a pas les moyens de sa méGALOmanie, on vivra à nouveau à crédit.

Les travaux rue Arago et Place des Girondins sont bien entendu indispensables. Les programmer à 6 mois des élections est un peu gros et les riverains de ces rues, même s’ils ne peuvent que se réjouir du fait qu’on pense enfin à eux, ne seront pas dupes.


Michel G A R C I A


Les commentaires sont fermés.