Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 septembre 2013

ANALYSE BUDGETAIRE POUR L'ANNEE 2012

005.JPG
Présentation de l’analyse budgétaire par madame le percepteur de Sérignan.

Madame JULLIEN, Percepteur de Sérignan était venue il y a quelques années, en début de mandat présenter le rapport annuel qu’elle donne au maire. Après quelques années où elle n’a pas été invitée à venir, le maire lui a demandé d’exposer la situation comptable de 2012. Il est dommage que, comme l’a fait notre voisin de Sérignan, elle ne soit pas venue à Villeneuve tous les ans.

Comment expliquer que le maire lui demande de venir seulement cette année et non les précédentes ?
Peut-être parce que 2012 est la dernière année sur laquelle il peut communiquer veille des élections et qu’il s’est arrangé pour qu’elle soit un peu mieux que les précédentes afin de faire croire que tout va bien. Utiliser le percepteur comme bouclier et gage de sérieux des informations est fin stratège mais ne convaincra pas. Parce que je me suis rendu sur le site officiel « collectivités locales.gouv » de la direction générale des collectivités locales qui publie les comptes des communes. J’ai analysé les budgets et les comptes administratifs du mandat, j’ai vu les informations officielles et j’ai donc quelques questions à poser.

J’ai noté par exemple que :
 La capacité d’autofinancement est passée de 209€ par habitant en 2009 à 188€ en 2010, à 53€ en 2011. Je demande donc à madame le percepteur de dire si les chiffres de 2010 et 2011 étaient-ils le reflet d’une bonne gestion ou laissaient-ils craindre pour l’avenir?
 L’encours de la dette est passé de 853€ par habitant en 2010, à 1158€ en 2011 et à 1219€ en 2012. Je demande donc à madame le percepteur de dire, si la commune a eu fortement recours à l’emprunt quand on considère une augmentation de 42,19% en 2 ans?
 J’ai enfin constaté que la commune a des ressources nettement supérieures à celles des communes de même strate de population mais qu’elle a également des dépenses très nettement au dessus de ces mêmes communes. Les charges de fonctionnement sont passées de 4,346 millions d’€ en 2008 à 5,152 millions d’€ en 2011 soit une augmentation de 18,56 %. Que peut nous dire madame le percepteur sur ces chiffres ?


Michel G A R C I A

Les commentaires sont fermés.