Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 septembre 2013

ANALYSE BUDGETAIRE POUR L'ANNEE 2012

005.JPG
Présentation de l’analyse budgétaire par madame le percepteur de Sérignan.

Madame JULLIEN, Percepteur de Sérignan était venue il y a quelques années, en début de mandat présenter le rapport annuel qu’elle donne au maire. Après quelques années où elle n’a pas été invitée à venir, le maire lui a demandé d’exposer la situation comptable de 2012. Il est dommage que, comme l’a fait notre voisin de Sérignan, elle ne soit pas venue à Villeneuve tous les ans.

Comment expliquer que le maire lui demande de venir seulement cette année et non les précédentes ?
Peut-être parce que 2012 est la dernière année sur laquelle il peut communiquer veille des élections et qu’il s’est arrangé pour qu’elle soit un peu mieux que les précédentes afin de faire croire que tout va bien. Utiliser le percepteur comme bouclier et gage de sérieux des informations est fin stratège mais ne convaincra pas. Parce que je me suis rendu sur le site officiel « collectivités locales.gouv » de la direction générale des collectivités locales qui publie les comptes des communes. J’ai analysé les budgets et les comptes administratifs du mandat, j’ai vu les informations officielles et j’ai donc quelques questions à poser.

J’ai noté par exemple que :
 La capacité d’autofinancement est passée de 209€ par habitant en 2009 à 188€ en 2010, à 53€ en 2011. Je demande donc à madame le percepteur de dire si les chiffres de 2010 et 2011 étaient-ils le reflet d’une bonne gestion ou laissaient-ils craindre pour l’avenir?
 L’encours de la dette est passé de 853€ par habitant en 2010, à 1158€ en 2011 et à 1219€ en 2012. Je demande donc à madame le percepteur de dire, si la commune a eu fortement recours à l’emprunt quand on considère une augmentation de 42,19% en 2 ans?
 J’ai enfin constaté que la commune a des ressources nettement supérieures à celles des communes de même strate de population mais qu’elle a également des dépenses très nettement au dessus de ces mêmes communes. Les charges de fonctionnement sont passées de 4,346 millions d’€ en 2008 à 5,152 millions d’€ en 2011 soit une augmentation de 18,56 %. Que peut nous dire madame le percepteur sur ces chiffres ?


Michel G A R C I A

27 septembre 2013

DEBAT D'ORIENTATION BUDGETAIRE

005.JPGDébat d’orientation budgétaire :

JPG : « la préparation budgétaire s’appuie sur le recensement des informations indispensables à la commune pour mener à bien l’élaboration de son budget et sur la définition d’une politique générale annuelle compatible avec le programme du mandat ».

Merlin, le retour ! Cette phrase à elle seule démontre l’incompétence du maire en matière budgétaire et la poudre aux yeux qu’il jette pour se donner l’air d’y comprendre. Pourquoi ?
• Parce que les informations indispensables pour mener à bien l’élaboration du budget 2014, la commune ne peut les avoir en septembre 2013, tout simplement. Parce que l’Etat n’enverra aux communes la notification des recettes provenant des impôts fonciers et habitation et les dotations telles que la DGF que dans le premier trimestre 2014.
• Parce que le résultat de clôture de l’exercice 2013 ne sera connu qu’une fois 2013 terminée et certainement pas en septembre 2013.
• Quant à la compatibilité avec le programme du mandat en cours, c’est un autre programme …Puisque le maire n’a pas fait grand-chose de son programme.


On le voit, il l’écrit : le budget sera basé sur des estimations et non sur des réalités.

Je ne m’étendrai pas sur les ressources humaines, j’ai déjà dit et écrit combien coûte l’emploi du directeur de cabinet ce qui correspond peu ou prou à l’emploi de 5 villeneuvois qui débutent dans la fonction publique. Silence radio du maire sur le remboursement par son directeur de cabinet du trop perçu quand il s’était fait nommer sur un emploi illégal.

Silence radio également sur le détail des programmes d’investissements pour 2014, la seule chose qu’on nous explique c’est qu’on n’aura pas de nouveau programme parce que Galonnier, pris d’un élan de générosité, n’obèrera pas l’avenir en commençant de nouveaux travaux. Perlimpinpin. Mensonges. Parce qu’il vient de signer un contrat avec un cabinet d’architecture pour engager la commune sur des travaux aux établissements Pernod (les travaux se chiffreront en millions d’euros), qu’il a engagé en 2013 des études pour une ZAC de plus de 1000 habitants entre la voie ferrée, l’avenue de la Gare et la RD612bis, qu’il travaille sur un lotissement dans la cour de l’ancienne gare, qu’il engage des travaux rue Arago et Place des Girondins… et d’autres encore qui ne pourront être terminés avant le 23 mars 2014 date de fin du mandat Barsalougalonnien.

Je le dis bien clairement, Galonnier engage la commune pour des travaux colossaux qui dureront bien après que son mandat s’achève. Comme la commune n’a pas les moyens de sa méGALOmanie, on vivra à nouveau à crédit.

Les travaux rue Arago et Place des Girondins sont bien entendu indispensables. Les programmer à 6 mois des élections est un peu gros et les riverains de ces rues, même s’ils ne peuvent que se réjouir du fait qu’on pense enfin à eux, ne seront pas dupes.


Michel G A R C I A


26 septembre 2013

DECISIONS MUNICIPALES

005.JPG
CONSEIL MUNICIPAL DU 30 SEPTEMBRE 2013


Décisions municipales :

Le maire présente au conseil les décisions qu’il a prises dans le cadre de la délégation que lui a donné le conseil municipal. Parmi les décisions une a retenu mon attention : celle qui concerne les établissements Pernod.
Le maire attribue le marché de maîtrise d’œuvre des travaux à la société GENET-LISSANDRE, architectes à Béziers pour un montant hors taxes de 101 121,80 €.
Je trouve que lancer le marché de maîtrise d’œuvre à 6 mois des élections, pour un projet d’envergure qui va demander des mois d’études, des mois de travaux et pour lequel seul le candidat maire s’est positionné, c’est anormal.
Le maire dit dans son débat d’orientation budgétaire qu’il veut « terminer les opérations en cours » et qu’il lui paraît « anormal de faire adopter un budget 2014 avec de nouvelles opérations ».
Or le dossier des anciens établissements Pernod, c’est un nouveau projet puisqu’à ce jour, seules des études de faisabilité ont été faites.
Je demande donc officiellement au candidat maire de suspendre le projet jusqu’aux élections, projet qu’il pourra reprendre dès avril 2014 s’il est réélu. S’il continuait dans son entêtement, il engagera des finances communales sur un projet qui risque de capoter, comme il a lui-même fait capoter le projet du local des archives communales pour lequel les villeneuvois ont payé cher des études et une maîtrise d’œuvre qui ont été rangés dans les archives.


Michel G A R C I A

21 septembre 2013

LE GRAND CHANTIER DE GALONNIER

005.JPG
Depuis quelques mois l'équipe Galonnier a mis en place un système qu'il croit efficace pour lutter contre les excès de vitesse en agglomération sans répression policière.

Installer à tout va des panneaux de Stop à la moindre intersection, même pour un impasse et en dépit du bon sens ne saurait limiter ces infractions, on ne compte plus le nombre de fois où ces Stops sont grillés! J'ai moi-même fait le constat en différents lieux de la commune.

006.JPG


Cette photo est révélatrice de l'incompétence totale du délégué aux travaux, nous sommes à l'entrée du lotissement Lou Récantou, à droite, et face au parc de la salle des fêtes Gérard Saumade. Trente mètres plus loin nous entrons dans le rond-point de la RD37, première bêtise si je puis dire!

004.JPG


Pour ce qui concerne l'autre sens de circulation, à quoi peut servir un Stop placé à tout juste trente mètres de la sortie du même rond-point puisque sur la longueur restante de la rue de la Source rien ne permet de ralentir les véhicules rejoignant l'autre giratoire des boulevards Gambetta et Frédéric Mistral ( entrée de ville coté Sérignan )?

Sans être un ingénieur des Ponts et Chaussées, je me serais orienté vers la réalisation d'un large passage piéton rehaussé ( plateau traversant ), de la sortie du parc de la salle des fêtes au trottoir du lotissement Le Récantou. Cet " obstacle " aurait largement contribué à la réduction des vitesses excessives constatées là comme en d'autres lieux de la cité!

001.jpg


Avec ce passage piéton, les mamans et les nombreux enfants qui chaque jours empruntent cette voie pour rejoindre les écoles seraient protégés et rassurés. Je conseille à tous les riverains des quartiers qui ont vu croître le nombre de Stop sans aucune concertation avec l'autorité municipale de compter les infractions en ces différents lieux. Ils devraient compter aussi les nombreux de coups de freins d'automobilistes surpris par tant d'incohérences routières! L'Adjoint aux travaux, me disait un voisin, a dut se tromper à la commande en rajoutant un zéro, il en a commandé soixante au lieu de six non? On pourrait en rire mais ce n'est pas un gag!
Et si on s'amusait à les compter, chiche!

17 septembre 2013

MAQUETTE DU CHÂTEAU DE VILLENEUVE

001.JPG


002.JPG


Lors de la journée des associations et du patrimoine du 14 septembre quelques villeneuvoises et villeneuvois se déplacèrent sur la Place Michel Solans mais n'eurent pas le choix quand à la diversité.
Le Foyer Rural, la Retraite sportive bien animée par de nombreux adhérents, le Foot-bal Club villeneuvois quelque peu déserté, l'Âge d'or en grande forme et la JSV s'étaient installées pour la matinée plutôt bien ensoleillé.

Dans le Hall de la Mairie trônait une maquette remarquable par ses dimensions et les reproductions dans les moindres détails de ses remparts et Portes d'accès, protégeant les rues et les Places ainsi que les maisons et leurs occupants. Le Canalet, l'Orb et certains menus détails apparaissent et sont aisément reconnaissables. Très beau travail qui représente une multitude d'heures de travail minutieux et enthousiasmant pour le réalisateur de cette exceptionnelle maquette de " Vilanova la crémat ". Les tènements sont aussi signalés et répertoriés ainsi que les monuments historiques de notre patrimoine communal.

Dans l'espace dégagé de la médiathèque, la magnifique maquette du Château de Villeneuve révèle en totalité le Château et ses dépendances ainsi que ses espaces verts et son jardin d'agrément à l'avant de la bâtisse seigneuriale . A l'arrière, les remparts protègent l'ensemble.

Monsieur " Dédé " Fratangello peut et doit être fier de ses réalisations pour le moins représentatives du patrimoine communal reproduites à l'échelle, s'il vous plait! Merci de les exposer sachant le travail que représente une telle exposition quand à son transport, son montage et démontage dans la même foulée.

Dans ce même lieu une maquette comportant des milliers et des milliers d'allumettes assemblées et collées représente le grand Stade de France, tout autant d'heures de travail assidues étant nécessaires à sa réalisation, encore bravo " Dédé " on pourra t'applaudir à chaque exposition et pendant longtemps encore puisque je crois savoir que tu as offert ces oeuvres à la commune!


Michel G A R C I A