Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 décembre 2016

TGV : LE CONSEIL MUNICIPAL DOIT AGIR!

Devant le revirement du Comité de Pilotage qui s'est tenu le 26 octobre 2016 à Montpellier, le conseil municipal a l'obligation de défendre les intérêts du village.
En effet une première phase qui va de Montpellier à Béziers est prévue avec un raccordement à la ligne existante à Villeneuve.
La gare de Villeneuve et la phase de Béziers à Perpignan sont ajournées.

Les conséquences pour Villeneuve de cette décision sont multiples:
- le raccordement avec la ligne existante détruirait de très nombreuses maisons ainsi que des entreprises
- une nouvelle incertitude pèse sur l'implantation de la gare avec pour conséquence un tracé le long de l'autoroute fluctuant depuis plus de 20 ans.

Devant l'orientation nouvelle du " Copil " Villeneuve ne peut rester sans savoir ce que deviendra son territoire.
C'est pourquoi j'ai officiellement demandé, dans le cadre d'une opposition constructive qui se doit être force de proposition, que le conseil municipal exige de SNCF Réseau:
- une étude du raccordement avec la ligne existante en amont du pont SNCF qui croise la RD612 afin de sauver le bâti Villeneuvois.
- que le tracé le long de l'autoroute, non pris en compte dans la phase de travaux de Montpellier à Béziers, soit définitivement arrêté afin que les propriétaires concernés puissent disposer de leurs biens qui, pour certains sont bloqués depuis plus de 20 ans.

A ma demande, Jean Paul Galonnier a répondu: " je vous propose d'émettre au nom de la commune un avis formel lors de l'enquête publique qui doit être lancée en tout début 2017 ".

Cette réponse du maire de la commune la plus sacrifiée du territoire est inacceptable. Le conseil municipal doit s'exprimer de toute urgence afin que soient pris en compte les intérêts des villeneuvois avant l'Enquête publique et non pas une fois que les carottes seront cuites.
L'avenir de Villeneuve et de ses habitants est en jeu.

002.jpg

001.jpg

001.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

Les commentaires sont fermés.