Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 février 2017

TGV : LES CARTES SONT REDISTRIBUEES

Depuis les Etats généraux du rail qui ont eu lieu fin 2016, la vision du devenir de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan a été remise à plat par la Région Occitanie et sa Présidente Carole Delga.
Ce projet fait l'objet d'une nouvelle réflexion, plus élargie que la précédente, notamment en terme de faisabilité technique et financière mais aussi d'impact sur le territoire et de retombées économiques.
La Présidente de la nouvelle région, Carole Delga a exprimé la volonté régionale dans l'article du MidiLibre ci dessous:

001.jpg


Une première phase de travaux serait effectuée de Montpellier à Villeneuve avec un raccordement de la ligne nouvelle sur la ligne actuelle à hauteur des Ets Pernod, impactant l'habitat de part et d'autre de la voie sncf jusqu'à la rue des Gloriettes. En revanche comme je le pressentais et l'avais exprimé en séance du conseil municipal du 3 novembre 2016: la gare de Villeneuve est abandonnée. En effet, mon intervention visait à alerter les élus sur l'incongruité de l'achat de l'ancien Intersport par le maire sans l'avis du conseil municipal. 500 000 € pour une ruine qui risquait d'être détruite par le train, c'est faramineux.
Voici mon intervention du conseil du 3 novembre 2016

036.jpg


De ce fait, dans la seconde phase du dossier, pour la partie de Villeneuve à Perpignan, le tracé le long de l'autoroute s'en trouvera une fois de plus modifié.
En effet dans le PIG (Projet d'intérêt Général) de 2000, le tracé longeait au plus près l'autoroute, comme cela avait toujours été depuis 1989.
Lorsqu'il a été question de la gare A75 sur Villeneuve, le tracé s'est éloigné de l'autoroute impactant gravement le bâti villeneuvois.
Dans la mesure où la gare est annulée, il est naturel que le tracé revienne à son point initial, celui du PIG de 2000.

Tout cela, de ma modeste place de conseiller d'opposition, coupé des informations par l'omerta Galonniesque, je l'avais pressenti.
C'est pourquoi j'avais écris au maire lui demandant que le conseil municipal prenne une délibération, proposition rejetée du fait du prince, le Maire décidant seul des questions à mettre à l'ordre du jour du conseil. Une fois de plus, Jean-Paul GALONNIER démontrait, par son attitude qu'il se désintéressait du devenir de Villeneuve et de ses habitants et qu'il n'avait aucune connaissance d'un dossier pourtant crucial.
Ci dessous la question que j'ai écrite et la réponse du maire:

Question écrite.jpg

Question écrite ( suite ).jpg



Cela fait 28 ans que le dossier d'une ligne nouvelle Sncf est en cours, cela fait 28 ans que l'on tient le bec dans l'eau des Villeneuvois et des propriétaires concernés par le passage de cette voie ferrée. Depuis que le dossier a été réactivé, seul Jean-Paul GALONNIER était aux commandes de la commune. Qu'a-t-il fait? RIEN. Alors qu'il est le maire de la commune la plus impactée par le tracé de cette ligne nouvelle, il ne siège pas au Comité de Pilotage où sont validées les grandes orientations du dossier qui sont ensuite validées par décision ministérielle.
Plutôt que "d'inaugurer les chrysanthèmes", son rôle est de défendre l'intérêt général de ses contribuables.



Michel G A R C I A - B E R A I L

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.