Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mai 2017

MAUVAISES ONDES!!!

18838374_966539320152450_1387544188_o.jpg
p1.jpg

p2.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

Commentaires

Depuis 2002, afin de prévenir certains risques biologiques, la loi a été complétée par le décret no 2002-77512 limitant l’exposition du public aux champs électromagnétiques. Ce texte prévoit que l’ensemble des champs émis par des équipements dans une même zone doit être conforme aux niveaux de référence.
Ce décret est la transposition en droit français de la recommandation européenne" 1999/519/CE", reprenant elle-même des recommandations de l'ICNIRP sur certains effets biologiques, précisant explicitement que ces limites ne protègent pas de tous les risques connus, en particulier les risques et conséquences de dysfonctionnement d'appareils électroniques - pour lesquels il faut se référer à d'autres textes (compatibilité électromagnétique).
Le respect des limites de ce décret (41 à 61 V/m pour la téléphonie mobile) n'est donc pas suffisant pour respecter le principales exigences de la loi. Avant toute implantation, l’opérateur doit constituer un dossier à transmettre aux autorités et aux administrations concernées.
CE DOSSIER DOIT COMPRENDRE, SOIT UNE DÉCLARATION AFFIRMANT LA CONFORMITÉ DE L'ANTENNE AUX NORMES PUBLIÉES AU JOURNAL OFFICIEL FRANÇAIS OU EUROPÉEN, SOIT DES DOCUMENTS JUSTIFIANT DU RESPECT DES NIVEAUX DE RÉFÉRENCE.
Depuis le rapport Zmirou, le dossier en question doit également mentionner les actions engagées pour assurer qu’au sein des établissements dits sensibles (CRÈCHES, ÉCOLES, ÉTABLISSEMENTS DE SOINS…) l’exposition soit aussi faible que possible tout en garantissant la qualité du service rendu. L’opérateur doit rendre des comptes à l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences Radio) qui est l’autorité de régulation compétente en la matière. Les mesures de contrôle sont réalisées par des laboratoires accrédités par la COFRAC. Donc Principe de Précaution !

Écrit par : Villeneuvette | 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Aussi:

Grâce au site Internet de l’ANFR"cartoradio.fr", il est possible de connaître l’emplacement de toutes les stations radioélectriques de plus de 5 watts sur le territoire national (antennes-relais de téléphonie mobile, émetteurs de télévision ou de radio, réseaux privés) ainsi que les résultats des mesures de champs électromagnétiques réalisées.
Depuis fin 2013, il est aussi possible d’accéder en mobilité à ces informations, via une application disponible sur smartphones et tablettes (iOS et Android).

Écrit par : Villeneuvette | 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces infos et renseignements, ça vaut le coup de s'informer pour apprécier la pertinence de cette installation au beau milieu d'habitations, écoles primaires et crèche.

Écrit par : Michel GARCIA-BERAIL | 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.