Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 juillet 2017

LE PONT DE LA RIVIERE KWAÏ

18768407_966539520152430_475564326413625847_o Michel GARCIA-Bérail.jpgLe projet de la passerelle sur le canal du Midi est ce que l'on appelle en jargon journalistique un marronnier: un sujet qui revient régulièrement à l'audience lorsqu'on n'a pas plus intéressant à traiter.
Au conseil municipal du 17 juillet dernier, (bien que cela n'ait pas été rapporté au compte rendu) lorsque la charte du canal du canal du midi a été évoquée, Jean-Paul Galonnier nous a sorti le projet qui fleure bon la naphtaline et nous dit:
" Nous travaillons, ENFIN, pour avoir cette passerelle. Au pôle canal vous savez ils n'étaient pas du tout d'accord pour la mettre contre le pont. Il fallait la mettre au niveau de l'office de tourisme comme si les gens qui venaient des Arcades descendraient pour remonter vers la pharmacie. En plus nous avons des problèmes de hauteur, avec la loi sur l'accessibilité il fallait mettre des élévateurs pour les personnes à mobilité réduite ".
J'ai bien mesuré la distance à parcourir pour les " gens des Arcades "et/ou " les personnes à mobilité réduite ": 150 mètres !
Exactement la même distance que pour faire le trajet aller-retour de la mairie aux bistrots de la Place y compris en prenant l'élévateur !
" On essaie de travailler au corps le Pôle canal... qui nous dit qu'une passerelle cacherait la valeur historique... Je pense qu'avec les effets de lumière qu'on fait la nuit on arrive à faire des trucs sur les ponts..."
Personnellement je pense que " toutes les lumières " ne font pas d'effet !

Pour ma part je pense que des critères plus sérieux doivent être mis en avant, notamment la sécurité. Le pont canal actuel possède certes des trottoirs mais ils ne sont pas aux normes et ne permettent pas aux piétons et autres utilisateurs de franchir cet ouvrage en toute sécurité. Contrairement à la situation de beaucoup de communes, Villeneuve-les-Béziers n'a qu'une voie permettant de traverser le canal du Midi: le pont canal. Toutes les personnes qui ont besoin de traverser le village doivent emprunter ce goulet d'étranglement.
Les cyclistes sont également en danger et le nombre de véhicules ne cesse d'augmenter aggravant les risques.
La construction d'une passerelle incluant une zone piétonne et une zone cyclable résoudrait le problème. Les trottoirs actuels pouvant être ensuite enlevés pour agrandir la chaussée et permettre aux véhicules de se croiser plus facilement.

Je comprend que le Pôle canal veuille préserver l'aspect architectural et historique du pont, mais l'histoire récente démontre que l'on peut préserver un patrimoine, le faire évoluer sans pour autant l'enlaidir.

Pont canal début du 20 iè siècle

pont canal carte postale ancienne.jpg


Vue actuelle

pont canal 2017.jpg


Un élément plaide en faveur de la vision du conseil municipal quant à une passerelle accolée au pont existant: masquer les énormes canalisations qui gâchent la valeur historique du pont.

pont canal tuyaux.jpg


Nul doute, qu'avec sa grande connaissance du dossier et des problématiques villeneuvoises, alliées à ses compétences de diplomate et de grand orateur, Jean-Paul Galonnier, maire de Villeneuve-lès-Béziers, décrochera le St Graal: l'autorisation de construction de la passerelle.


Michel G A R C I A - B E R A I L

26 juillet 2017

REPONSE DE Michel DERRUETTE DE L'ASSOCIATION " ROBIN DES TOITS "AU MAIRE DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS



001.jpg

002.jpg


21 juillet 2017

REGLEMENT DE COMPTES A VLB, J-P GALONNIER ....!

18870081_966540680152314_418336496_o.jpgDUELS.jpgJ-P Galonnier a annoncé menaçant lors du dernier conseil municipal que nous réglerions nos comptes entre hommes. Conseil municipaux où les conseillers sont convoqués à 19 heures 30 afin de limiter le public désireux d'y assister!
Je peux lui assurer que je ne me débinerai pas, il me trouvera quand et où il voudra sans problème s'il le désire vraiment!

A lui le choix des armes, personnellement le mien est déjà fait se sera ma plume, lui certainement sa langue ...!

Arme de destruction massive s'il en est, il flingue à vue sur tout ce qui bouge, avec lui il est conseillé de braire avec les autres au risque de subir des tirs nourris! Restez planqués mesdames et messieurs les élus, continuez de vous taire jusqu'au terme du mandat 2014 - 2020, plus que 31 mois à tenir!!!


Michel G A R C I A - B E R A I L

17 juillet 2017

LETTRE RECOMMANDEE AVEC AR DE Michel DERRUETTE DE L'ASSOCIATION " ROBINS DES TOITS " A J-P GALONNIER




PUBLIEE A LA DEMANDE DE L'ASSOCIATION " ROBINS DES TOITS "

Mr Michel DERRUETTE
Association Robin des Toits
8 rue des Gloriettes
34420 Villeneuve les Béziers
Mail michelderruette@yahoo.fr


Monsieur le Maire
Mairie de Villeneuve les Béziers
1 Place de la Marianne
34420 Villeneuve les Béziers
LETTRE RECOMMANDEE AR
A Villeneuve les Béziers le 09 juillet 2017

Objet : Demande d’éloignement de l’antenne ORANGE de 500 m, l’implantation prévue étant trop près de la crèche, de la maternelle, de l’école primaire ainsi que des habitations résidentielles.

Monsieur le Maire,
En date du 29 mai 2017, le Conseil Municipal de Villeneuve les Béziers a voté par 21 voix POUR, 2 voix CONTRE, 3 abstentions, l’autorisation de travaux pour l’implantation d’une antenne relais de téléphonie mobile ORANGE au stade Fernand Gleizes 33 rue de la Sources à Villeneuve les Béziers, à moins de 100 m de la crèche municipale Pamplemousse, de l’école maternelle publique Louis Aragon, de l’école primaire publique Georges Brassens et des habitations résidentielles.
Comme vous le savez, la toxicité sanitaire de la téléphonie mobile et de son groupe technique GSM – UMTS ou 3 et 4G wifi – wimax – bluetooth – dect – antennes relais, etc, est aujourd’hui entièrement prouvée sur le plan scientifique ;
Et notamment, par le Rapport " BIO-INITIATIVE ", publié en août 2007, entièrement rédigé, chapitre par chapitre, pathologie par pathologie, en tant que confirmation des preuves établies.

Les auteurs, sommités scientifiques du domaine, font référence à plus de 1500 travaux publiés sur tous les aspects de la toxicité sanitaire de la téléphonie mobile.
Vous savez, en outre, que depuis sa publication ce rapport n’a fait l’objet d’aucune contestation scientifique.
Là ne s’arrêtent pas les faits de notoriété publique. Ce rapport a été validé par l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE), puis par le Parlement Européen.
La conclusion est double :

1) Sur le plan scientifique, il n’y a plus de débat. La toxicité sanitaire de la téléphonie mobile est prouvée.

2) Les instances scientifiques européennes compétentes ont validé le diagnostic de toxicité. Etant bien entendu que la Commission Européenne ne peut par nature être créditée d’aucune compétence scientifique.

NOUS ATTIRONS VOTRE ATTENTION SUR LE FAIT QUE L’ACCORD D’IMPLANTATION VOTE ET SIGNE PAR LA COMMUNE DE VILLENEUVE LES BEZIERS ENGAGE LA RESPONSABILITE PERSONNELLE DU MAIRE, SEUL RESPONSABLE POLITIQUE COMMUNAL, SOUS TROIS FORMES :
Vous, Monsieur le Maire, n’avez en mains aucune garantie écrite d’innocuité sanitaire. C’est donc en aveugle que vous mettez en danger la santé des enfants de la crèche, de la maternelle, de l’école primaire et des villeneuvois et villeneuvoises.

Vous, Monsieur le Maire, n’avez en mains aucun engagement écrit de l’opérateur de respecter la légalité, c'est-à-dire le seuil maximal d’exposition du public, fixé par les textes européens et français à 3 volts par mètre. Vous prenez aussi le risque d’être recherché en complicité d’illégalité.

Vous, Monsieur le Maire, n’avez pas en mains la liste d’exclusions des polices d’assurances de l’opérateur.

Vous, Responsable de la Gestion Communale n’avez donc aucune précision sur l’étendue de la couverture. Signalons que dans les polices d’assurances courantes, les risques liés aux champs électromagnétiques font partie des exclusions générales.

RESUMONS :

Le respect de la légalité, c’est le respect d’un seuil maximal de 3 volts par mètre,

Le respect de la santé publique, c’est le respect d’un seul maximal de 0.6 volt par mètre.
Les conséquences sont claires !

Quiconque signe avec un opérateur un contrat d’implantation d’antennes sans que ce contrat comporte un engagement de respecter un seuil maximal de 3 volts par mètre participe de fait à une violation de la loi.

Quiconque signe un même type de contrat sans que celui-ci comporte un engagement de respecter un seuil maximal de 0.6 volt par mètre participe de fait à une mise en danger de la santé d’autrui.

EN L’ABSENCE DE TOUTE REUNION PUBLIQUE ET DE CONCERTATION, AUCUN COMPROMIS N’A PU ETRE TROUVE AVEC L’ASSOCIATION DES PARENTS D’ELEVES, AINSI QU’AVEC LES HABITANTS DU QUARTIER, QUI, DES LE DEBUT, SE SONT OPPOSES A CE PROJET D’INSTALLATION D’UNE ANTENNE RELAIS ORANGE INCLUANT L’UMTS ET LA LTE !

Nous avons l’honneur, Monsieur le Maire de vous remettre, joint à la présente, l’état de la pétition ROBIN DES TOITS renfermant plus de 60 signatures. D’autres pétitions vous ont été remisent confirmant le refus catégoriques de l’implantation de l’antenne relais ORANGE au stade Fernand Gleizes, tant par les habitants du quartier que par les parents des enfants fréquentant la crèche, la maternelle et l’école primaire conscients que leurs enfants se trouvaient à moins de 100 mètres du lieu de cette implantation.
En fonction de ce qui précède, les pétitionnaires demandent à Monsieur le Maire de Villeneuve les Béziers d’abroger la délibération et d’annuler sa signature, sur son projet de signature, chacun des 3 points cités ci-dessus étant à lui seul un motif de résiliation.
Nous demandons et exigeons que l’implantation de l’antenne relais ORANGE soit éloignée d’au moins 500 mètres de la crèche, de la maternelle, de l’école primaire et des habitations.
Sachez qu’en cas de poursuite de ce projet, notre collectif mettra tout en œuvre pour s’opposer à tous travaux quels qu’ils soient, avec l’assurance active des associations compétentes dont ROBIN DES TOITS.
Nous croyons utile de vous informer que les médias actifs du Languedoc Roussillon suivent de près notre action.
Dans l’attente de votre décision, croyez, Monsieur le Maire, en nos meilleurs sentiments.

Michel DERRUETTE
Association ROBIN DES TOITS




Pièces jointes :
Pétition contre l’implantation d’une antenne au stade Fernand Gleizes à Villeneuve les Béziers (quatre pages)







11 juillet 2017

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2017

001.jpg