Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 septembre 2017

PAS D'ACCORD: PASSEZ A LA CAISSE !!!

LOGEMENTS SOCIAUX : LA POLEMIQUE


18902174_966539510152431_2113882257_n.jpg
Le jour où tout a basculé c'est lorsque Villeneuve a dépassé les 3 500 habitants. Instantanément elle s'est retrouvée dans l'illégalité concernant le taux légal de logements sociaux.
Depuis cette bascule, les moyens nécessaires n'ont pas été mis en place et la commune a donc été condamnée à des amendes de plus en plus lourdes destinées à obliger le conseil municipal à se mettre dans la légalité.

Depuis l’accession au trône de maire de « sa majesté » JP Galonnier, soit plus de 9 ans, les occasions de se mettre en conformité n’ont pas manquées mais notre « grand visionnaire » a loupé le coche :

Le projet de ZAC Pech Auriol, initié par Michel Solans, prévoyait un pourcentage de logements sociaux suffisant pour faire remonter le taux communal. Mais pour des raisons obscures, JP Galonnier a fait capoter ce projet en le présentant au conseil municipal de manière orientée. Faisant croire aux élus que le promoteur du dossier ne respectait pas les préconisations de la commune alors qu’en réalité, c’est Galonnier qui changeait à tout bout de champs d’avis.

001.jpg


Parallèlement JP Galonnier travaillait un nouveau projet, appelée ZAC Ouest qui n'a encore pas vu le début du commencement. Situé derrière la boite de nuit de la Montagnette et sur une partie de la Zac Pech Auriol autour des commerces existants, ce projet devait permettre de combler une grande partie du manque de logements sociaux.

002.jpg


De même un lotissement aux anciens établissements Pernod a été étudié dont on n'entend plus parler. Même si SNCF réseau venait à impacter le site des anciens Ets Pernod, la partie concernée par le lotissement ne serait pas touchée.

Je me souviens de la visite des représentants de l’OPH Béziers Méditerranée Habitat venus pour étudier la transformation des bâtiments communaux inutilisés en logements sociaux : L’ancienne maison de retraite bd de la République, la maison des Ets Pernod, la mairie rue Lafontaine, la maison impasse Louis Blanc …

008.JPG

Maison de retraite bd de la République.jpg

maison impasse Louis Blanc.jpg

Certains de ces bâtiments ont depuis été bradés à des particuliers qui n’y ont pas construit de logement sociaux !!!

Aujourd'hui JP Galonnier veut faire payer ses manquements et son inconséquence aux villeneuvois qui font valoir leurs droits auprès de la justice.

Hier soir, 1er septembre 2017, la question a été mise à l’ordre du jour.
Comme à son habitude, Galonnier ne supporte pas que l’on ait un autre avis que le sien et surtout qu’on l’exprime publiquement. Dès qu’un argument divergeant est exposé par un élu, il « monte dans les tours », s’EGOsiant à la limite de la crise de nerf, preuve s’il en fallait qu’il ne maîtrise ni le dossier ni la situation.

ob_f09eb9_17082012-je-suis-en-colere-vert-de-rag.gif


Un maire digne, aurait laissé s’exprimer les points de vue de chacun et aurait ensuite, démontré calmement son point de vue. C’est au vote que le choix aurait été fait.
A Villeneuve, point de démocratie, c’est « el jefe » qui ordonne, les autres doivent se mettre au garde à vous. Sauf qu’hier, seuls quelques « fidèles » adjoints ont aveuglément suivi le maire, les autres élus s’abstenant ou votant contre la proposition.
Avec 8 voix pour seulement, la proposition de JP Galonnier est passée : les villeneuvois qui ont déposé un recours contre le projet de logements sociaux « la Garrigue » devraient rembourser à la commune les pénalités liées au manque de logements sociaux !!!
Ce sera aux services de la Sous-Préfecture de Béziers de vérifier la légalité de cette délibération. Faute de retirer cette délibération si elle s’avérait illégale, monsieur le Sous-Préfet pourrait la contester devant la justice administrative.
Tout citoyen a le droit de contester cette délibération devant le Tribunal Administratif.


Michel G A R C I A - B E R A I L

Commentaires

L'abstention, si j'ai bien compris, c'est quand les infos manquent et que c'est difficile de faire un choix.
Mais là, les infos sont suffisantes pour dire OUI ou NON.
POURQUOI alors s'abstenir? Par manque de courage?
En plus, les abstentions ne sont pas comptées, seuls les OUI ou les NON le sont.
En fait l'abstention à grande échelle comme l'ont fait nos élus sur ce sujet, c'est comme la méthode du retrait, il y a de fortes chances qu'on te fasse un petit dans le dos .........

Écrit par : Christian | 03 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.