Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 septembre 2017

ELECTIONS MUNICIPALES REPORTEES EN 2021 ???

L’idée fait son chemin dans les couloirs de l’Élysée. D’après RTL, l’exécutif songerait sérieusement à reporter à 2021 les élections municipales prévues pour l’heure au printemps 2020. Elles seraient ainsi regroupées avec les élections régionales et départementales.

Pour le gouvernement, ce bouleversement de calendrier électoral pourrait être bénéfique à plusieurs titres. D’abord, pour favoriser la participation. Pour rappel, seuls 49% des Français s’étaient rendus aux urnes à l’occasion du premier tour des régionales et des départementales de 2015. En cas de regroupement, ces deux scrutins pourraient être "portés" par les municipales qui ont davantage mobilisé en 2014 avec 61,5% des électeurs qui se sont présentés dans leur bureau de vote.

Gagner du temps avant d'être évalué

Reporter les municipales permettrait par ailleurs au gouvernement de gagner du temps -un an en l'occurrence- en se donnant jusqu'à 2021 pour que les électeurs puissent juger les résultats de son action. À l’inverse, maintenir le scrutin en 2020 serait prendre le risque de subir deux défaites électorales coup sur coup si les Français estiment le bilan décevant à mi-mandat.

Enfin, alors qu’Emmanuel Macron entend mener une réforme institutionnelle en diminuant notamment d’un tiers le nombre de parlementaires, la tenue des élections municipales en 2021 permettrait d’accorder davantage de temps aux députés et sénateurs sortants pour se réimplanter dans une commune.

Mais comme l’explique un stratège électoral de l’exécutif à RTL, les maires des grandes villes et les candidats aux élections municipales pourraient se montrer défavorables à tout report et tout regroupement de scrutins. Selon eux, un tel réaménagement du calendrier électoral risquerait de faire perdre aux municipales leur dimension locale, jugée essentielle, au profit d’un vote qui traduirait davantage un reflet de l’opinion de l'action menée au plan national.

P. L

----------------------------------------------------------------------------------------------

A quand le passage des Collectivités Territoriales au Septennat vu que les gouvernements successifs s'autorisent à changer les durées des mandats locaux et territoriaux fixées par la Constitution depuis la V iè République ? Les électeurs boudent de plus en plus les urnes, le taux d'électeurs descendant parfois en dessous des 50%, preuve s'il en est que trop d'élections se succédant dans un laps de temps réduit tuent la Démocratie !

Michel G A R C I A - B E R A I L





Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.