Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 septembre 2017

CONVOCATION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 OCTOBRE 2017

001.jpg

27 septembre 2017

COMPTEURS LINKY -- L'UFC - Que Choisir -- LE "DOSSIER NOIR DU LINKY"

18838374_966539320152450_1387544188_o.jpg0-linky.jpg
Bonjour à toutes et tous,
confrontée à une vague de protestation venue de sa base militante, qui lui reproche à juste titre de faire le jeu du compteur Linky, la direction de l'UFC-QueChoisir a senti qu'il fallait faire quelque chose pour enrayer cette fronde (y compris les désabonnements et démissions).
Aussi, elle a lancé en mai un questionnaire qui a permis la réalisation d'un "Dossier noir du Linky" dans le numéro publié fin septembre.
Nous sommes donc très heureux de vous signaler que, avec plus d'un an de retard sur les nombreux collectifs anti-Linky présents partout en France, la direction de l'UFC-QC vient de découvrir pèle mêle que le Linky :
- fait disjoncter continuellement de nombreuses installations
- fait augmenter sans raisons de nombreuses factures
- fait dysfonctionner de nombreux appareils (lampes, volets roulants, télés, box, chauffe-eau, etc)
- est installé dans des conditions qui causent des désagréments voire probablement des incendies
- etc
La direction de l'UFC-QC vient aussi de découvrir que les installateurs de Linky usent du mensonge, de l'intimidation, voir de la violence.
(Pour mémoire, tous ces problèmes sont mis en exergue depuis plus d'un an sur http://refus.linky.gazpar.free.fr et sur d'autres sites "anti-Linky").

CEPENDANT, la direction de l'UFC-QC :
- continue à faire semblant de croire que les belles promesses d'Enedis et de la CNIL nous protègent contre la captation par la Linky d'innombrables informations sur nos vies. Non seulement ces "assurances" ne sont pas convaincantes, mais de toute façon personne ne sait ce qui arrivera à l'avenir sur la plan politique et sociétal : on veut nous mettre un "Big brother" dans notre logement en nous jurant qu'il ne servira pas à nous espionner, qui peut y croire ? La seule façon d'être sûr de ne pas être espionné par son compteur est d'avoir un compteur ORDINAIRE et surtout pas un Linky.
- continue à faire semblant de croire que les belles promesses d'Enedis et des agences d'Etat comme l'ANSES nous protègent contre les ondes électromagnétiques émises par le système Linky (attention, ce ne sont pas forcément les émissions du compteur lui-même qui peuvent poser problème). Non seulement ces "assurances" ne sont pas convaincantes, mais de toute façon personne ne peut mesurer ce qu'Enedis fera circuler au fur et à mesure de l'évolution du système (CPL G1, CPL G3, etc) et de la mise en place de l'ERL (émetteur radio linky). La seule façon d'être sûr de ne pas être tôt ou tard mis en danger par son compteur est d'avoir un compteur ORDINAIRE et surtout pas un Linky.
- continue malhonnêtement à accuser les citoyens opposés au Linky à propos de la fameuse vidéo qui invente une caméra dans le Linky (vidéo crée par un site web parodique). Pour mémoire, le Linky n'a pas besoin d'une caméra pour nous espionner !

MAIS SURTOUT :
Malgré la gravité des problèmes enfin avoués dans ce "dossier noir", la direction de l'UFC-QC n'appelle toujours pas à agir contre le Linky et n'annonce pas non plus qu'elle va agir auprès des pouvoirs publics. On note toute fois qu'il est écrit dans le dossier "Trop c'est trop, Enedis ne peut pas continuer à imposer ses compteurs en toute impunité" : nous attendons AVEC BEAUCOUP D’INTÉRÊT les actions que l'UFC-QC va développer pour que cette phrase soit suivie d'effet. Et nous soutiendrons ces actions... en espérant qu'elles en vaillent la peine !
Bonjour à toutes et tous,
c'est avec plaisir que nous enregistrons deux jugements qui vont assurément donner du courage aux nombreux citoyens qui refusent les compteurs communicants, Linky, Gazpar et cie.

1) Jugement concernant notre ami le pompier retraité de l'Ile de Ré
Vous avez le droit de protéger votre compteur (comme ici) et Enedis ne peut pas casser vos protections !
Nous vous avions rendu compte le jour même du procès tenu le 20 juin dernier à La Rochelle, ou nous étions un certain nombre à être venu soutenir notre ami Jean-Claude Guilbon : il était poursuivi en justice par Enedis et ses séides alors que c'est lui qui avait été agressé dans son propre domicile !
Le jugement peut être lu ici :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/jugement-la-rochelle-20juin.pdf
Bravo à Jean Claude et à son avocat Maitre Olivier BERTRAND (de la Rochelle) qui ont obtenu la relaxe. Mais ils ont obtenu encore mieux : le tribunal a affirmé de façon très claire que les installateurs de Linky n'ont en aucun cas le droit de briser les protections que vous pouvez mettre devant votre compteur. Alors ne vous gênez pas, suivez ces excellents exemples, prenez des photos, affichez le jugement de La Rochelle et menacer de poursuite la société qui pose les Linky (bien signifier que ce sera elle qui sera poursuivie et non Enedis, car alors les installateurs ne seraient pas intimidés !).

2) Jugement en référé ordonnant le retrait d'un Linky déjà posé
Encore bravo à Maître Jean-Pierre JOSEPH (de Grenoble) !
Il obtient un nouveau succès après celui du 17 novembre 2016.
Le communiqué de Me JOSEPH peut être lu ici :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/jugement-grenoble-20sept2017-com.pdf
Ce jugement est un référé, il faut donc s'attendre à ce qu'Enedis aille au jugement sur le fond, puis fasse appel, etc, mais l'affaire est très bien engagée. Elle devrait d'ailleurs être très utile pour les procédures engagées avec le cabinet Artemisia (du moins celles concernant des particuliers : pour les communes, ce sont des procédures différentes). A suivre...

Gardez courage, continuez, continuons !
Stéphane


SFR© 2017 SFR - www.sfr.frInformations légalesPlan du si

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

Garanti sans virus. www.avast.com


SFR© 2017 SFR - www.sfr.frInformations légalesP

23 septembre 2017

LE MANEGE DESENCHANTE - DEMONTAGE DU CARROUSEL JULIA !

18870081_966540680152314_418336496_o.jpg

APRES CETTE DECISION MUNICIPALE IL FAUDRA S'HABITUER AU NOUVEAU DECOR, LE CARROUSEL JULIA N'EN FAIT PLUS PARTIE AUJOURD'HUI, BONJOUR TRISTESSE !


Installé sur la Place Michel Solans, après avoir fait le bonheur des petits Sérignanais durant des années, le Carrousel Julia faisait le bonheur depuis quatre ans des petits Villeneuvois.

Carousel JULIA.jpg

Le prix excessif de la location pratiqué par l'équipe Galonnier aura eu raison de son maintien sur la Place Michel Solans ! Sachant que la fréquentation n'est pas comparable entre la période estivale et celle hors saison, il est difficile de faire face à cette dépense démesurée. Si l'on compare le montant de la location du Grand Café, propriété de la commune, avec celle du Carrousel on ne peut qu'être stupéfait !
Le prix du m² pratiqué pour les terrasses des Cafés-Restaurants et leurs extensions du mois d'avril à octobre fut voté lors d'une délibération en conseil municipal, le même tarif aurait pu être appliqué pour le Carrousel jouxtant les terrasses !
En hors saison un tarif dégressif aurait été plus judicieux concernant son emplacement !

DSCN0421.JPG

DSCN0422.JPG


Aujourd'hui donc, il a été démonté et transporté par un semi-remorque et un camion, quel aura été le coût de l'opération sachant que, dixit le maire : il pourra être ré-installé au mois d'avril 2018 occasionnant de nouvelles dépenses à sa gérante ?
Une pétition déposée dans deux commerces du village a été mise à disposition des défenseurs du Carrousel, nous avons pu constater que les Villeneuvois sont contre le démontage.
Si on prend la peine ou qu'on pousse sa curiosité quand à connaître les signataires, on est étonné ou bien même estomaqué d'y relever la signature de J-P Galonniers! Comment peut-on signer pour le maintien du Carrousel sur son emplacement initial et le faire démonter par la même occasion ? Pétition contre le départ du carrousel Julia, nous ne sommes pas à une aberration près de leur part!
Quelques élus de la majorité sont contre cette décision, personnellement je le suis aussi !Voici aujourd'hui le nouveau visage de la Place Michel Solans, merci qui...?

DSCN0423.JPG




Michel G A R C I A - B E R A I L

22 septembre 2017

ELECTIONS MUNICIPALES REPORTEES EN 2021 ???

L’idée fait son chemin dans les couloirs de l’Élysée. D’après RTL, l’exécutif songerait sérieusement à reporter à 2021 les élections municipales prévues pour l’heure au printemps 2020. Elles seraient ainsi regroupées avec les élections régionales et départementales.

Pour le gouvernement, ce bouleversement de calendrier électoral pourrait être bénéfique à plusieurs titres. D’abord, pour favoriser la participation. Pour rappel, seuls 49% des Français s’étaient rendus aux urnes à l’occasion du premier tour des régionales et des départementales de 2015. En cas de regroupement, ces deux scrutins pourraient être "portés" par les municipales qui ont davantage mobilisé en 2014 avec 61,5% des électeurs qui se sont présentés dans leur bureau de vote.

Gagner du temps avant d'être évalué

Reporter les municipales permettrait par ailleurs au gouvernement de gagner du temps -un an en l'occurrence- en se donnant jusqu'à 2021 pour que les électeurs puissent juger les résultats de son action. À l’inverse, maintenir le scrutin en 2020 serait prendre le risque de subir deux défaites électorales coup sur coup si les Français estiment le bilan décevant à mi-mandat.

Enfin, alors qu’Emmanuel Macron entend mener une réforme institutionnelle en diminuant notamment d’un tiers le nombre de parlementaires, la tenue des élections municipales en 2021 permettrait d’accorder davantage de temps aux députés et sénateurs sortants pour se réimplanter dans une commune.

Mais comme l’explique un stratège électoral de l’exécutif à RTL, les maires des grandes villes et les candidats aux élections municipales pourraient se montrer défavorables à tout report et tout regroupement de scrutins. Selon eux, un tel réaménagement du calendrier électoral risquerait de faire perdre aux municipales leur dimension locale, jugée essentielle, au profit d’un vote qui traduirait davantage un reflet de l’opinion de l'action menée au plan national.

P. L

----------------------------------------------------------------------------------------------

A quand le passage des Collectivités Territoriales au Septennat vu que les gouvernements successifs s'autorisent à changer les durées des mandats locaux et territoriaux fixées par la Constitution depuis la V iè République ? Les électeurs boudent de plus en plus les urnes, le taux d'électeurs descendant parfois en dessous des 50%, preuve s'il en est que trop d'élections se succédant dans un laps de temps réduit tuent la Démocratie !

Michel G A R C I A - B E R A I L





15 septembre 2017

C'EST LA RENTREE...

BULLETIN MUNICIPAL DE SEPTEMBRE

Chers administrés,

" Petit pincement au coeur de voir nos jeunes progénitures quitter le monde de l'insouciance pour rentrer dans celui de l'apprentissage de la vie en société ".
Petit pincement au coeur de voir notre maire rester dans le monde de l'insouciance pour ne pas rentrer dans celui de l'apprentissage de ses fonctions de maire.

" Septembre est aussi le mois de la véritable reprise de fonction des différents corps de la vie publique ".
Quelle stupéfaction de voir que J-P Galonnier considère qu'il doit gérer Villeneuve de septembre à décembre... Il est vrai que de janvier à août, il n'en a pas foutu une rame.

" L'annonce d'une reprise de l'activité laisse quelque peu songeur... "
On ne peut qu'être d'accord avec cette réflexion d'une si grande profondeur !

C'est la rentrée.jpg

" Sur le plan local, comme sur le plan national la confusion reste totale ".
Est-ce un sursaut de réalisme d'avouer que les décisions que J-P Galonnier a prise ou fait valider par un conseil municipal aux ordres a placé Villeneuve dans la confusion totale ? A moins qu'il ne s'agisse d'une nouvelle preuve d'inconscience, d'insouciance, voire de suffisance...

" Tout cela n'est rien ! Et pourquoi ? Parce que nous faisons au moins un heureux, nous n'avions rien compris. "
Voila que J-P Galonnier parle de lui à la première personne du pluriel : NOUS, comme les rois. Mais peut-être englobe-t-il la cohorte d'élus qui valide systématiquement les caprices d'un maire qui n'a rien compris ! Quoi qu'il en soit, J-P Galonnier avoue qu'il n'a rien compris !

" Depuis plusieurs années, je ne m'étonne plus du désordre ambiant et du désenchantement citoyen ! "
Conscient du foutoir qu'il a fait de Villeneuve et de sa côte de popularité toujours en baisse, J-P Galonnier explique aux villeneuvois qu'il n'entend pas changer son comportement qui dure depuis plusieurs années !

" Il y plus de 50 ans, il ne suffisait pas d'être bien instruit pour comprendre qu'un Président de la République qui quittait le pouvoir au lendemain d'un référendum défavorable ne faisait que respecter la volonté majoritaire. Cela porte un nom : le respect populaire !"
Il en va de-même lorsqu'un maire est désavoué par son conseil municipal et fait valider une délibération inique et illégale par 1/3 seulement des voix. Respecter la volonté majoritaire, cela porte un nom : le respect populaire !

"le Président de la République a été élu par moins de 2 Français sur 5 après avoir écrit un livre au titre prémonitoire : Révolution."
Elu par 3 Villeneuvois sur 10, J-P Galonnier pourrait écrire un livre au titre prémonitoire : Débâcle !



Michel G A R C I A - B E R A I L