Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 décembre 2017

NOËL DU PERSONNEL COMMUNAL ET DU CCAS

The place to be !!!
C’était vraiment le lieu où il fallait être … ou pas … vu ce qui a été dit dans les discours …
Nous avons assisté à un numéro de duettistes où les rôles étaient bien distribués : au DGS celui du « père fouettard », au maire celui de « saint Nicolas ». Je ne résiste pas au plaisir de faire partager à tous les Villeneuvois les meilleurs passages de leurs interventions respectives, réglées comme du papier à musique.

Père Fouettard.jpg


Le DGS s’est permis un « si j’osais je dirais que nous étions EN MARCHE » qui, dans la bouche d’un fonctionnaire tenu au devoir de réserve était plutôt de mauvais goût.
Puis, ce fût une longue litanie sur l’absentéisme au sein du personnel, chiffres à l’appui, avant d’entamer une agression envers les médecins du village et alentours : « je vous invite à avoir une pensée pour notre top 3 des prescripteurs, les docteurs FOUILHE, SAUCEROTTE et CHUBA avec une mention spéciale pour le premier qui parvient à attirer à lui, même les agents qui ne résident pas sur la commune et sont prêts à parcourir des kilomètres pour recevoir sa médication ».
Moi, Michel GARCIA, j’aimerai savoir si monsieur le donneur de leçons a obtenu le moindre diplôme de médecine lui permettant d’émettre un jugement sur les prescriptions des professionnels qu’il a cité. Pourtant la commune a fait procéder à de nombreux contrôles pour vérifier la véracité des motifs des arrêts médicaux, contrôles qui ont confirmé l’exactitude des arrêts.
Plutôt que de s’en prendre aux médecins qui constatent l’état de santé des employés, il faudrait que les élus et le DGS se posent les bonnes questions.

Le maire, tentant maladroitement de faire croire qu’il défend son personnel s’est fendu d’une remarque dans laquelle il s’offusquait que certains personnels soient critiqués de la part des administrés et qu’ils avaient droit au respect. Tout à fait d’accord avec vous monsieur le maire, le personnel doit être respecté et considéré, il exécute les ordres qu’il reçoit. Cependant, ces bonnes paroles s’appliquent aussi au maire et aux élus qui doivent également respecter leur personnel…
Une bonne nouvelle enfin, JP Galonnier a annoncé « je vais partir bientôt pour diverses raisons » …
En revanche, carton rouge pour notre maire qui, alors qu’il parlait de l’antenne relai d’Orange s’est permis : « ce qui s’est passé à Millas, le maire ou le responsable, s’il avait connu le principe de précaution, aurait mieux fait, pour faire quelques kilomètres, d’envoyer les enfants à pied plutôt que de les envoyer en car » OUI, OUI, VOUS LISEZ BIEN LES PROPOS CHOQUANTS DE J-P GALONNIER !!!!!!!!
Enfin, comme bons vœux au personnel, il a donné ce conseil : « vivez ce jour comme si c’était le dernier, un jour ou l’autre, vous aurez raison ».
Puis, sans un mot de plus (heureusement sinon il nous en aurait sorti une autre) il a quitté la salle comme s’il avait lo fuòc al cuol, s’en allant vers d’autres lieux, certainement plus importants à ses yeux que de partager un moment de convivialité avec son personnel.



Michel G A R C I A - B E R A I L