Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 mars 2018

LNMP: INTERVENTION DE J PAUL GALONNIER

Après l'intervention du Président LACAS au Conseil communautaire du 15 février 2018 ( voir mon article du 13 mars ), la parole a été donnée à J Paul GALONNIER, 8iè vice-président :

CC 15 fev 2018 JPG002.jpg

L'intervention de J Paul GALONNIER s'est déroulée en trois étapes :

La GARE: la décision ministérielle signée par Alain VIDALIES alors ministre des transports, le 29 janvier 2016 valide l'implantation de la gare nouvelle Biterroise sur la commune de Villeneuve-lès-Béziers, lieu dit la Malgraside, dénommée gare A75.
La décision ministérielle du 1er février 2017 signée par le même ministre a décidé un phasage en deux parties, la première de Montpellier à la gare Béziers-centre en passant par la virgule de raccordement de la ligne nouvelle à la ligne existante de Villeneuve-lès -Béziers. La seconde phase de Béziers à Perpignan.
Dans ce cadre la gare nouvelle de Villeneuve ne serait pas construite, en tous cas dans la première phase.
La gare historique de Béziers devra donc être adaptée, ce pourquoi la Région verserait 30 millions d'euros.
J Paul GALONNIER, dans son intervention précise qu'il trouve la gare de Béziers-centre plus opportune parce que moins coûteuse que celle de l'A75 : " La décision du maire de Béziers actuel, je le répète, est certainement plus intéressante à plusieurs points de vues, en particulier au point de vue financier. "
Déjà, lors du Conseil communautaire du 21 décembre 2017 J Paul GALONNIER se prononçait faveur de la gare centre de Béziers, abandonnant la future gare TGV Villeneuvoise.

intervention JPG sur la gare.jpg

le chat.jpg


Le Président LACAS se verra obligé de répondre à J Paul GALONNIER que les décisions ministérielles ( 29 janvier 2016 et du 1er février 2017 ) ne peuvent être remises en question sur une simple délibération de l'Agglo !!!

IMPÔT AGGLO
Toujours hanté par ses vieux démons, J Paul GALONNIER réchauffe à toutes les sauces la taxe additionnelle votée en 2008 par l'Agglo. Dans son intervention le 15 février 2018 il prétend maintenant que cette taxe avait été mise en place en 2008 pour financer une gare nouvelle dont on n'entendra parler que plusieurs années après !
Pour information en 2008 cet impôt avait été refusé par trois communes : Sérignan, Valras et Villeneuve. Il avait été adopté par 35 voix pour et 14 contre. Aujourd'hui, depuis mars 2014 le maire de Sérignan est le Président de la CABM, le maire de Valras en est le 1er vice-président et le maire de Villeneuve le 8iè vice-président. Cela fait donc quatre ans qu'aucun d'entre-eux n'a demandé un vote en faveur de la suppression de cette taxe ni même en faveur d'une diminution de ses taux. Les opposants de l'époque s'en accommodent bien...

LA PARTICULARITE VILLENEUVOISE
J Paul GALONNIER s'émeut de l'impact sur le territoire de Villeneuve-lès-Béziers de la Ligne Nouvelle et du raccordement à la ligne existante. Il demande à la CABM un sérieux coup de main pour débloquer une situation dont il a contribué au blocage puisque depuis qu'il est maire il n'est jamais monté au créneau pour défendre son village. Il découvre en 2018 que de nombreux terrains sont gelés et que de nombreux propriétaires sont dans une situation inextricable.
C'est pourtant une situation qui dure depuis de nombreuses années. Il suffit de lire les nombreux articles que j'ai fait paraître sur mon blog... Mais c'est bien connu, lorsque c'est Michel GARCIA qui alerte on prend ça à la légère...

vaches.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

Commentaires

Je RAISONNE avec LOGIQUE : avec ma TÊTE et mon COEUR.
Je RESONNE au-dessus des "partis".

Quand il n'y a plus de pépettes,..

Écrit par : Je ne suis pas un ROBOT | 17 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas comment il fonctionne notre maire.
D'un côté il veut la gare à Villeneuve, de l'autre il la veut à Béziers. Et après il demande que l'agglo choisisse.
Ce qui est certain c'est que si la gare ne se fait pas à Villeneuve, il n'y a aucune raison de laisser la ligne future traverser la zone artisanale de la Claudery, sa place le long de l'autoroute redevient donc logique. Mais on vient d'acheter les anciens ets Intersport.
Ou je suis con et je ne comprends pas tout ou ça ne vient pas de moi

Écrit par : André Py | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.