Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 septembre 2017

LA COMMUNE S'EST ENGAGEE DANS L'APPLICATION DE LA CHARTE REGIONALE: OBJECTIF " ZERO PHYTO " ET CA SE VOIT !!!




18870081_966540680152314_418336496_o.jpg


QUELLE IMAGE AFFLIGEANTE NOTRE COMMUNE A-T-ELLE LAISSE DURANT CET ETE AUX TOURISTES DE PASSAGE OU RESIDENTS SAISONNIERS VU L'ETAT GENERAL DE NOS ESPACES VERTS ?



Un panneau désignant Villeneuve " Village fleurie " affichant deux fleurs semble contredire la réalité en ce domaine




DSCN0412.JPG

La Place Gabriel Péri ( Poste et Tour du château ) et son espace vert envahi par des " rails " laisse une piteuse image aux visiteurs, la journée du Patrimoine permettra de voir l'entretien qui est prodigué depuis l'application de la charte Zéro Phyto.

DSCN0419.JPG

Les abords du Quai du Canal du Midi sont dans un état peu reluisants et ce à la vue des visiteurs se rendant au Point Office de Tourisme ( Gabarre ) ou promeneurs et cyclistes empruntant la piste cyclable durant toute la saison touristique

DSCN0408.JPG

DSCN0405.JPG

DSCN0410.JPG

Sur la rembarde du Pont Canal on voit qu'il n'a pas plu depuis bien longtemps

DSCN0409.JPG

Autres lieux qui enlaidissent l'image d'une commune où la deuxième étoile attribuée après une dépense conséquente autour de 80 000€ nous fut décernée et qui aujourd'hui n'est plus méritée

DSCN0414.JPG

DSCN0416.JPG




Michel G A R C I A - B E R A I L

16:05 Écrit par michelgarcia | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  Imprimer

11 septembre 2017

PETITION : NON AU COMPTEUR LINKY, LETTRE OUVERTE !

DES CENTAINES DE GRANDES ET MOYENNES COMMUNES REFUSENT LE COMPTEUR LINKY.
18870081_966540680152314_418336496_o.jpgLETTRE OUVERTE A ENEDIS EN REPONSE A SA LETTRE ANONYME - RAPPEL A LA LOI
7 k soutiens
Infos sur la pétition
Adressée à Président du Directoire d’ENEDIS Monsieur Philippe MONLOUBOU et 1 autre
LETTRE OUVERTE A ENEDIS EN REPONSE A SA LETTRE ANONYME - RAPPEL A LA LOI

Pas de compteurs communicants

Le Programme Stop Linky des citoyens
en réponse à
Le Programme Linky d’Enedis
à
Monsieur Philippe MONLOUBOU
Président du Directoire d’ENEDIS

LETTRE OUVERTE
Copie pour information :
Pièces et Main d’œuvre – PMO
Association Nationale Robin des Toits

M. Le Programme Linky d’Enedis et Président,
Un courrier anonyme à en-tête d’Enedis m’est parvenu. — Aucun humain n’a-t-il donc osé le signer ?— Comme il est anonyme, j’ignore si vous en êtes informé. Il m’a dès lors semblé utile de vous en adresser copie ci-jointe.
Ce courrier comporte à la fois des éléments et des conséquences qui nécessitent des précisions.

1. EDF, dont Enedis est un représentant, et moi sommes liés par contrat.
Il existe, en France, un droit commercial qui a subsisté aux divers gouvernements.
Un contrat ne peut être validement modifié que par signatures des signataires
Ce n’est pas la situation actuelle des compteurs à télérelève, affublés de divers sobriquets dont communicants, Linky ou autres et même, cas rare de capacité humoristique de l’État, d’intelligents
Il résulte de cette même situation qu’aucun des compteurs de ce type n’est aujourd’hui légalement valide.
Est-ce bien raisonnable dans la situation qui est la vôtre de mordre la main qui vous nourrit ? Car, comme tous vos clients, je vous nourris et même doublement :
— une première fois en vous payant pour la fourniture à laquelle j’ai souscrit : du courant de 50Hz, rien de plus, rien de moins
— une deuxième fois, à travers les impôts que je verse à votre principal actionnaire auquel je rappelle que nous sommes en période pré-électorale et que nous sommes très nombreux à être attentifs à la façon dont il va gérer ce dossier pour nous déterminer dans nos votes
Votre robot, dans sa lettre, évoque la nécessité des compteurs communicants pour « mieux maîtriser la consommation » mais qui, sinon vous et votre actionnaire, a promu à grands frais publicitaires le tout électrique avec des slogans comme : « Mon chauffage électrique, il a tellement d’avantages » ? (vidéo INA que je tiens, si nécessaire, à votre disposition). Qui, sinon vous et votre actionnaire, nous invite à une consommation effrénée au travers des véhicules électriques et des objets connectés ? Qui, sinon vous et votre actionnaire veut nous imposer ces compteurs communicants, qui avec leurs répéteurs et concentrateurs, sont bien plus énergivores que nos compteurs « non intelligents » ?
Mon installation électrique est conçue pour supporter du 50Hz et c’est la fourniture pour laquelle nous sommes liés par contrat. Si vous voulez injecter du CPL dans mon réseau électrique, vous devez obtenir mon accord signé sur contrat

2. Sur le sujet de l’accord citoyen, il existe quelques documents comme :
Ø L’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme : « Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. »
http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/documents/wgme/dv/201/201103/20110309_declarationhumanrights_fr.pdf
Pouvez-me garantir par écrit, signé de votre main, que ce compteur ne sera jamais piraté ?
Ø Le Code de Nuremberg pose la nécessité du consentement éclairé du sujet de toute expérimentation
http://www.frqs.gouv.qc.ca/documents/10191/186011/Code_Nuremberg_1947.pdf/d29861b8-30a7-456e-9a83-508f14f4e6d5
Cette technologie n’ayant jamais fait, à ce jour, la preuve scientifique de son innocuité peut être considérée comme expérimentale et contrevient de ce fait
— à la totalité des articles du Code de Nuremberg
— aux Principes 2 et 7 de la Déclaration des Droits de l’Enfant
— à l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme
d’autant que, de plus en plus, médecins et scientifiques du monde entier s’alarment de l’augmentation effarante des cancers, AVC et même Alzheimers chez des très jeunes et même chez des enfants
— 5ème Colloque de l’Appel de Paris
https://www.youtube.com/watch?v=UTFAMlCKUBM
— appel international de scientifiques - Transcription en français :
https://www.emfscientist.org/images/docs/transl/French_EMF_Scientist_Appeal_2015.pdf

3. Références juridiques :
— Y a-t-il une loi qui m’oblige à avoir un ordinateur ?
Réponse : Non

— Y a-t-il une loi qui m’oblige à avoir un téléphone portable ?
Réponse : Non

— Y a-t-il une loi qui m’oblige à avoir des objets connectés ?
Réponse : Non
Seul un juge est habilité à en imposer dans certaines conditions strictement encadrées par la loi

4. Obligations techniques :
L’usage d’un compteur à télérelevé de ce type nécessite, pour bénéficier de tous ses services, l’emploi d’un ordinateur. Ceux qui n’en ont pas sont donc exclus or cet emploi n’est rendu obligatoire par aucune loi
Que faites-vous des personnes qui ne savent ou ne peuvent se servir d’un ordinateur, notamment les personnes âgées ? N’y aurait-il pas là une forme d’abus de faiblesse ?

— Si mon ordinateur tombe en panne, votre principal actionnaire ou vous-même, vous engagez-vous à me le remplacer pour que je puisse continuer à bénéficier des avantages de votre « merveilleux » compteur ?
Réponse : Non

— En cas de panne, si je n’ai pas les moyens de remplacer mon ordinateur ou mon iPhone, une subvention me sera-t-elle donnée pour pouvoir le faire ?
Réponse : Non

— Mes fournisseurs d’énergie sont-ils tenus de me donner accès, de toute façon, au détail de ma consommation et de mes factures ?
Réponse : Oui

— Si je n’ai pas ou plus d’ordinateur ou d’iPhone, pourrai-je accéder aux services en ligne de mes fournisseurs ?
Réponse : Non

5. Documents divers
Je vous serais obligé(e) de m’adresser les documents suivants :
— l‘attestation d’innocuité signée de votre main que je vous ai demandée
— le texte de loi qui m’oblige à accepter un objet connecté chez moi
— la photocopie de votre assurance en Responsabilité Civile pour vos clients, pas pour vos employés et installateurs
— la copie de l’extrait de la loi de transition énergétique du 17 août 2015 qui traite de l’obligation pour vos clients ainsi que son décret d’application
— une attestation de compatibilité de votre compteur avec nos installations, appareils électriques et électroniques actuels
— la fiche technique complète de votre compteur afin que je la soumette à des organismes compétents et indépendants.

Je tiens à préciser que mon compteur actuel est en parfait état de marche et vous rappelle que tant que je vous paie, vous n’avez nul droit d’interrompre votre fourniture sous quelque prétexte que ce soit
Juste une remarque pour finir : si votre compteur ne présente clairement que des avantages pour vos clients, qu’aviez-vous besoin de l’imposer ?
J’attends avec impatience de lire tous les documents que je vous ai demandés et vous prie d’agréer, M. Le Programme Linky d’Enedis et Président, l’expression de mes salutations attentives
Un(e) citoyen(ne)
posant des questions légitimes
à un distributeur public
P.S. Quand on vous a interrogé sur le risque accru d'incendie que ces compteurs pourraient occasionner, vous avez répondu : "De toute façon, les incendies de compteur électrique sont rarissimes".
Je vous informe qu'il y en a eu 160 en 2016 (liste non exhaustive) recensés par la presse
Au 30 janvier, nous en dénombrons 32 depuis le 1er janvier 2017 (liste non exhaustive) soit plus d'un par jour. Les documents l'attestant sont à votre disposition

Cette pétition sera remise à:
Président du Directoire d’ENEDIS
Monsieur Philippe MONLOUBOU
Directeur juridique corporate d'EDF
Monsieur Olivier Fauqueux
Lire la lettre de pétition
Pas de compteurs communicants a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 6 881 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.
Lancer une pétition
Mises à jour
il y a 2 mois
Mise à jour sur la pétition

LES DIX INFRACTIONS D'ENEDIS

LES JOURS DU LINKY SONT COMPTÉS ?

OUVERTURE D'UNE ACTION COLLECTIVE CITOYENNE CONTRE LE COMPTEUR LINKY

LINKY : LE FRONT DES REFUS NE CESSE DE S'ÉTENDRE

DES MÉTHODES DE VOYOUS : IL FAUT QUE ÇA CESSE

Bonjour à tous, Alors que la population française – citoyens, collectifs, municipalités - se mobilise de façon de plus en plus massive contre les compteurs...
Pas de compteurs communicants a lancé cette pétition

Je refuse le compteur Linky et similaire pour toutes les raisons évoquées dans la pétition parce que j'y adhère totalement, parce mon compteur fonctionne parfaitement, qu'il est moins sophistiqué et donc plus solide et que je refuse toutes les nuisances de ce nouveau compteur que vous nous proposez avec toutes ces nuisances et ses dangers potentiels et qui coute beaucoup plus cher à fabriquer et à installer, et qu'il va générer du chômage chez tous les personnels charger aujourd'hui et à l'avenir de relever nos consomations.
Les termes de cette pétition ne souffrent d'aucune contestation valable.

AJOUTEZ VOTRE VOIX


Michel GARCIA
Villeneuve-lès-Béziers, France

A VILLENEUVE NOUS AVIONS VOTE UNE DELIBERATION CONTRE L'INSTALLATION DE CES COMPTEURS SUR LA COMMUNE, TROIS MOIS APRES LE MAIRE L'ANNULE SUITE A UN COURRIER D'INTIMIDATION D'ENEDIS ! NOUS DEVIONS EN VOTER UNE AUTRE MIEUX ELABORREE, NOUS ATTENDONS ENCORE DEPUIS ! J-P GALONNIER OU LA RECULADE PAR CRAINTE D'AFFRONTEMENT FACE A ENEDIS !

SIGNEZ CETTE PETITION, N'AYEZ CRAINTE, NE FAITES SURTOUT PAS COMME LE MAIRE, AYEZ LE COURAGE CELA EN VAUT LA PEINE ! NOTRE SANTE ET NOTRE BOURSE EN DEPENDENT !


Michel G A R C I A - B E R A I L

12:41 Écrit par michelgarcia | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer

08 septembre 2017

DELIBERATION CONTESTEE MAIS ADOPTEE A LA MAJORITE, VOTEE PAR LE MAIRE ET SES ADJOINTS SEULEMENT, 2 VOIX CONTRE ET 15 ABSTENTIONS !




18870081_966540680152314_418336496_o.jpg

CETTE DELIBERATION RISQUE D'ÊTRE CONTESTEE PAR LE SOUS-PREFET, MAIS AUSSI PAR LE PROCCUREUR DE LA REPUBLIQUE ET PAR LA COUR D'APPEL DE MARSEILLE.

001.jpg

08:11 Écrit par michelgarcia | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer

06 septembre 2017

COMPTE RENDU DU TRIBUNAL DE POLICE PAR MIDILIBRE

18870081_966540680152314_418336496_o.jpg

J-P GALONNIER POURSUIVI DEVANT LE TRIBUNAL DE POLICE POUR DIFFAMATION A L'ENCONTRE DE Mme Christine LOURIAC CHEF D'ENTREPRISE A VILLENEUVE-LES-BEZIERS

COMPTE RENDU:003.jpg


10:30 Écrit par michelgarcia | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer

02 septembre 2017

PAS D'ACCORD: PASSEZ A LA CAISSE !!!

LOGEMENTS SOCIAUX : LA POLEMIQUE


18902174_966539510152431_2113882257_n.jpg
Le jour où tout a basculé c'est lorsque Villeneuve a dépassé les 3 500 habitants. Instantanément elle s'est retrouvée dans l'illégalité concernant le taux légal de logements sociaux.
Depuis cette bascule, les moyens nécessaires n'ont pas été mis en place et la commune a donc été condamnée à des amendes de plus en plus lourdes destinées à obliger le conseil municipal à se mettre dans la légalité.

Depuis l’accession au trône de maire de « sa majesté » JP Galonnier, soit plus de 9 ans, les occasions de se mettre en conformité n’ont pas manquées mais notre « grand visionnaire » a loupé le coche :

Le projet de ZAC Pech Auriol, initié par Michel Solans, prévoyait un pourcentage de logements sociaux suffisant pour faire remonter le taux communal. Mais pour des raisons obscures, JP Galonnier a fait capoter ce projet en le présentant au conseil municipal de manière orientée. Faisant croire aux élus que le promoteur du dossier ne respectait pas les préconisations de la commune alors qu’en réalité, c’est Galonnier qui changeait à tout bout de champs d’avis.

001.jpg


Parallèlement JP Galonnier travaillait un nouveau projet, appelée ZAC Ouest qui n'a encore pas vu le début du commencement. Situé derrière la boite de nuit de la Montagnette et sur une partie de la Zac Pech Auriol autour des commerces existants, ce projet devait permettre de combler une grande partie du manque de logements sociaux.

002.jpg


De même un lotissement aux anciens établissements Pernod a été étudié dont on n'entend plus parler. Même si SNCF réseau venait à impacter le site des anciens Ets Pernod, la partie concernée par le lotissement ne serait pas touchée.

Je me souviens de la visite des représentants de l’OPH Béziers Méditerranée Habitat venus pour étudier la transformation des bâtiments communaux inutilisés en logements sociaux : L’ancienne maison de retraite bd de la République, la maison des Ets Pernod, la mairie rue Lafontaine, la maison impasse Louis Blanc …

008.JPG

Maison de retraite bd de la République.jpg

maison impasse Louis Blanc.jpg

Certains de ces bâtiments ont depuis été bradés à des particuliers qui n’y ont pas construit de logement sociaux !!!

Aujourd'hui JP Galonnier veut faire payer ses manquements et son inconséquence aux villeneuvois qui font valoir leurs droits auprès de la justice.

Hier soir, 1er septembre 2017, la question a été mise à l’ordre du jour.
Comme à son habitude, Galonnier ne supporte pas que l’on ait un autre avis que le sien et surtout qu’on l’exprime publiquement. Dès qu’un argument divergeant est exposé par un élu, il « monte dans les tours », s’EGOsiant à la limite de la crise de nerf, preuve s’il en fallait qu’il ne maîtrise ni le dossier ni la situation.

ob_f09eb9_17082012-je-suis-en-colere-vert-de-rag.gif


Un maire digne, aurait laissé s’exprimer les points de vue de chacun et aurait ensuite, démontré calmement son point de vue. C’est au vote que le choix aurait été fait.
A Villeneuve, point de démocratie, c’est « el jefe » qui ordonne, les autres doivent se mettre au garde à vous. Sauf qu’hier, seuls quelques « fidèles » adjoints ont aveuglément suivi le maire, les autres élus s’abstenant ou votant contre la proposition.
Avec 8 voix pour seulement, la proposition de JP Galonnier est passée : les villeneuvois qui ont déposé un recours contre le projet de logements sociaux « la Garrigue » devraient rembourser à la commune les pénalités liées au manque de logements sociaux !!!
Ce sera aux services de la Sous-Préfecture de Béziers de vérifier la légalité de cette délibération. Faute de retirer cette délibération si elle s’avérait illégale, monsieur le Sous-Préfet pourrait la contester devant la justice administrative.
Tout citoyen a le droit de contester cette délibération devant le Tribunal Administratif.


Michel G A R C I A - B E R A I L

12:00 Écrit par michelgarcia | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer