Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 septembre 2012

UTILITE DE MON BLOG, LA PREUVE!

Dans un texte, sur mon blog, du 10 septembre 2012, je signalais les dangers que courraient les automobilistes circulant sur le boulevard Gambetta! En effet, remarqués par tous les utilisateur de cette voie, les arbustes plantés dans les jardinières longeant celle-ci ont pris du volume en se propageant sur la voie de circulation créant des problèmes d'insécurité routière.

Une dizaine de commentaires postés sur ce blog à ce sujet sont unanimes et leurs auteurs considèrent qu'il faudrait les tailler et que les bonnes essences ne furent pas bien choisies pour fleurir les jardinières en question. Un dénommé " MIRO " dit, je cite : " ce n'est pas la bonne période pour effectuer ce travail et qu'il faudrait attendre que la sève soit descendante "! Pouvons-nous prendre le risque qu'il y ait un accident qui pourrait être mortel ou occasionner des blessures graves? " Non, je ne le pense pas! "

Ce matin, en empruntant cette voie, quelle ne fut pas ma satisfaction quand, sur la chaussée, je me trouve devant les employés aux espaces verts affairés aux taches qu'il eut fallu faire dès le début de l'été! "Je croyais qu'il ne fallait pas les tailler tant que la sève n'était pas descendante "! L'un deux est venu me dire que, je cite : " On n'y est pour rien, il ne faut pas nous critiquer! Nous avons un élu délégués aux travaux et un autre à l'environnement, nous travaillons et respectons les ordres! ", m'a-t-il dit! Je lui ai expliqué qu'à aucun moment je n'avais dis que les agents des espaces verts étaient responsables de cela! Je sais très bien, en tant qu'ancien entrepreneur, que les employés suivent les ordres donnés par la hiérarchie et que faire ce que bon leur semble peut être interprété comme une initiative personnelle qui irait à l'encontre des décisions du délégué aux travaux!

En tous les cas, on ne pourra pas dire que mon blog ne sert à rien et que je ne fais que dénigrer, plutôt que de conseiller. Plusieurs fois déjà, mes observations et considérations ont été reprises par la majorité municipale! Un élu faisant partie de celle-ci m'avait dit, je cite : " Il est bien ton blog, tu nous donne des idées, on met en application tes recommandations et tes observations dès qu'on en prend connaissance "! Malheureusement, trop souvent, ils s'obstinent bêtement à aller à l'encontre de l'intérêt général! Exemple : l'abandon du projet de ZAC " Pech-Auriol - Le Cros ( zone au delà de la RD612A, entre l'A9 et le rond-point de Cers face à " Carrefour " et à la " Montagnette ". Le promoteur " Angelotti " et le Département prenant en charge un pont tournant à lunettes au niveau du financement prévu de 50/50%, qui n'attendait plus que le feu vert de la commune! Le maire, lors d'un Conseil municipal, noircissant le tableau, nous fit voter contre ce projet qui avait mûri depuis plusieurs années et qui de ce fait nous prive de cet ouvrage ô combien indispensable après la mise en 2x2 voies de cette route!

Aujourd'hui, sur Midi-Libre il s'en émeut, mais à qui la faute puisque plus rien n'est prévu sur cette Zone d'Activité Commerciale qu'il a voulu " Différée "! D'une ZAC il a choisi une ZAD, autrement dit " nous n'avons plus de projets dans l'immédiat, nous verrons plus tard! Quand au passage en 2x2 voies de la RD612A, le Préfet a donné son accord, je pense qu'il ne reviendra pas dessus, d'où l'empressement du Département à réaliser les travaux dès la fin de l'année!

Ce n'est pas en s'attaquant aux élus du département que Galonnier résoudra le problème qu'il a lui même créé, interpeller Jean-Michel Du Plaa ne changera rien à l'affaire, cet axe étant considéré comme une " route à grand trafic ". Il demande maintenant que soit réalisé un dénivelé qui apportera les meilleures fonctionnalités, pourquoi n'y a-t-il pas pensé avant, lorsque tout était calé, prêt à être réaliser et financé par le Département et le promoteur qui, m'a-t-on dit, demande maintenant des dommages et intérêts pour les dépenses occasionnées par toutes sortes d'études. Visionnaire, il ne l'a pas été, calculateur sûrement plus en supprimant le projet initial et voulant le remplacer par " son " projet personnel qui mettra des années à démarrer et qu'il ne verra peut-être pas en tant que maire!


Michel G A R C I A

11 juillet 2012

UNE FERIA QUI POSE PROBLEMES

Notre désormais traditionnelle féria s'est déroulée le week-end dernier. A l'origine, c'est une fête populaire qui célèbre les toros, leurs éleveurs, les manadiers et les aficionados de tauromachie. Abrivados et autres encieros et tientas enchantent pendant quelques jours les touristes et autochtones avides de sensations fortes, de même que le marquage des bêtes.

Mais, le soir venu, la fête prend un autre tournant. C'est devenu synonyme de beuveries et de bagarres. J'en veux pour preuve les nombreuses échauffourées et agressions qui ont émaillé notre féria ces derniers jours.

A titre d'exemple, je citerai le cas de ce père de famille biterrois venu chercher son fils qui a été agressé par un groupe de jeunes avinés, roué de coups et dont le visage a été explosé par la violence des coups qui lui ont été portés. Il a du être recousu de très nombreux points et ne pourra reprendre son travail avant plusieurs semaines. Je citerai aussi le cas de cette famille nouvellement installée au village. Entendant des bruits de verre brisé, ils sont sortis de leur maison, ont constaté que des jeunes tentaient de voler leur voiture. Ils ont alors été pris à partie par les jeunes et ont reçus des coups.

Ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres des exactions qui ont été commises au cours de cette féria villeneuvoise 2012.

Je me pose plusieurs questions :
- 1) comment ce fait-il que des mineurs soient saouls ? J'ose espérer que l'alcool qu'ils ont ingurgité ne leur a pas été vendu dans les bodégas dont certaines ont pignon sur rue.
- 2) comment se fait-il que des mineurs, dont une partie n'avait pas quinze ans, soient livrés à eux mêmes ?
- 3) comment se fait-il que les effectifs de police municipale étaient réduits, notamment vendredi soit à peu de personnes ? Ce ne sont pas deux maîtres chiens venus en renfort qui pouvaient assurer la sécurité des visiteurs !

Le samedi soir, malgré l'augmentation des effectifs, au terme de la soirée, une grosse bagarre a éclatée sur la place de la mairie. Après la saoulerie place à la bagarre, et ce dans tous les évènements festifs de villeneuve.

Nous ne pouvons que constater que le maire et son adjoint à la sécurité n' appliquent pas les bonnes mesures de sécurité, comme quoi il est plus facile de composer des poèmes que de s'occuper de la sécurité et la quiétude des villeunevois.



V. U. / Michel G A R C I A

17 décembre 2011

BUDGET ( suite )

J'ai tenté d'étudier le budget 2012 avec les " calendos " qui présentaient les chapitres et leurs montants. Je me suis vite rendu compte qu'en fait cette présentation permet de savoir quelle part chaque chapitre représente, mais ne permet pas de savoir ce que contient chaque chapitre. Je prends un exemple, dans le chapitre 65 charges de gestion courante, on y met pèle-mêle les indemnités des élus, les subventions aux associations, les cotisations aux organismes intercommunaux, la cotisation aux pompiers et la subvention versée au CCAS.

En 2012 on nous propose de voter à ce chapitre 442 700€ mais rien ne permet de savoir quelle en est la répartition. Voter les yeux fermés sur la seule présentation des chapitres, c'est donner un blanc-seing à des élus dont je met régulièrement en doute la capacité à gérer notre commune. Je ne saurai trop que rappeler aux Villeneuvois l'argent dépensé à payer grassement un collaborateur de cabinet dont le rôle est d'assurer la réélection du maire et non de prendre la place de la DGS. Je ne saurai trop que vous rappeler l'argent dépensé à changer la voiture du maire. Je ne saurai trop vous que rappeler les nombreuses embauches de proches de la majorité municipale au détriment des chômeurs villeneuvois.

Dans ces conditions et devant le manque de transparence du budget que propose le maire, j'annonce dès aujourd'hui que je voterai contre ce budget ! J'engage tous les élus, qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition à me suivre dans ce vote pour obliger le maire à apporter plus de clarté dans ses dossiers.

Par tradition, le budget de Villeneuve est voté au chapitre mais il pourrait l'être à l'article, en tous cas, jusqu'à présent les articles nous étaient présentés même s'ils n'engageaient pas le maire. Depuis deux ans, des travaux qui n'ont pas fait l'objet d'une communication au Conseil municipal et qui n'ont pas été prévus au budget sont réalisés, alors que parallèlement certains investissements prévus au budget ne sont pas réalisés, pour quelles raisons ? Pour tout dire, ils étaient bien plus faciles à réaliser !

A la fin du conseil municipal où le budget est voté, le maire demande aux conseillers municipaux de signer le document officiel du budget à l'intérieur duquel on retrouve les chapitres mais aussi les articles. Le 19 décembre le maire va demander au conseil de signer un document dont ils n'auront pas eu connaissance. Je ne sais pas vous, mais moi je n'ai jamais signé de chèque en blanc !!! Alors Mmes et Mrs les Conseillers municipaux je ne saurai trop vous conseiller, pour que vous ne passiez pas pour des " bourounes " qui votent sans comprendre, ce qui reviendrait à prouver que vous ne serviriez à rien, de refuser de signer les budgets qui contiennent des informations dont vous n'avez pas eu connaissance.

Monsieur le Maire, le Conseil municipal n'est pas une chambre d'enregistrement, mais une assemblée de représentants de la population élue par la population pour la population. Il est fini le temps des monarques tout puissants entourés d'une cour de flatteurs qui n'avait d'autre travail que de faire des courbettes et d'assister aux buffets royaux.


V. U. / Michel G A R C I A

24 novembre 2011

LES DECISIONS MUNICIPALES d'OCTOBRE ( Suite )

DECISION MUNICIPALE 2011-40

Travaux rue Jean Laures attribution au cabinet Gaxieu pour 15 000€

Remarques :

* " décide d'attribuer le marché des travaux d'aménagement de la rue Jean Laures au cabinet Gaxieu... POUR LA REALISATION DE CES TRAVAUX, le taux de rémunération sera de 7, 5% sur l'estimation des travaux dans la limite de 15 000€, au delà le montant de la rémunération sera arrêté au montant forfaitaire de 15 000€ HT ".

* Alors là chapeau ! refaire la rue Jean Laures pour 15 000€ HT ! Attribuer le marché des travaux, c'est réaliser des travaux, pas de faire des études ! Avec un coût moyen ( trouvé sur internet ) de 50 € le m², la rue sera refaite sur 300 m². De qui se moque-t-on ?

* C'est une blague, en réalité, quand on se renseigne un peu, la société Gaxieu est un bureau d'études qui ne réalise pas de travaux. Le marché est si peu clair qu'on penserait qu'il s'agit de faire les travaux alors que nous n'en sommes qu'aux études.

* Une fois de plus, le maire décide sans que les élus municipaux ne soient informés de quoi que ce soit. Il a engagé la commune sur une étude de voirie et demande ensuite au Conseil municipal, dans la question 2 de l'ordre du jour de décider d'engager cet investissement.

* Là aussi, aucune enveloppe budgétaire maximale n'est estimée ni votée au budget ( il serait facile de faire des multiplications entre le prix moyen et le volume à réhabiliter ), enveloppe qui serait ensuite ajustée en fonction de l'étude de Gaxieu.


DECISION MUNICIPALE 2011-42

Honoraires d'avocats.

Remarques :

* Le maire a engagé les services de la SCP Terrier-Causse, avocats pour un montant de 900 € HT. Pour ceux qui l'ignoreraient encore, le maire m'à fait citer devant le Tribunal Correctionnel de Béziers au sujet d'un article que j'avais écrit début juillet 2011 sur mon blog !

* Une audience a eu lieu le 14 novembre 2011 à l'issue de laquelle la mairie doit consigner une somme de 1 500 € pour pouvoir poursuivre l'affaire.

* A ce jour on en est donc à 2 400 €.

* En début de mandat, la mairie a signé un contrat forfaitaire avec un cabinet d'avocats de Perpignan pour la défense de ses intérêts. Pourquoi alors prendre un avocat de Béziers que les contribuables paieront en plus ?


Je tiens à rappeler que dans l'affaire concernant les tags injurieux à l'encontre du maire, celui-ci avait réglé une facture de 7 000€ HT payée par le contribuable au détective privé chargé de retrouver l'auteur. Cette décision ne faisant pas partie de ses prérogatives d'après l'article L.2122-22 des collectivités locales, payer un détective privé avec l'argent du contribuable ne serait-il pas abusif ? La dépense de la somme de 7 000€ n'aura servi à rien puisque l'auteur cours toujours.


V. U. / Michel G A R C I A

18 novembre 2011

CONTRADICTIONS ENTRE LA TRESORERIE DE SERIGNAN ET LE MAIRE DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS




Dans le Débat d'Orientation Budgétaire présenté lors de la séance publique du Conseil Municipal du 17 novembre 2011, on nous explique que la crise internationale et la rigueur au niveau national sont d'autant plus problématiques que le contexte local reste marqué par une structure socio-économique largement composée de population à revenu modeste, avec des conséquences sociales préoccupantes.

Loin des images d'Epinal, l'Hérault est classé dans le top des 10 départements où le taux de pauvreté est le plus élevé. Près d'un héraultais sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. " Je rajouterai que le département est géré depuis toujours à Gauche et que la région l'est aussi et se situe à la dernière place du classement national. "

Dans ces conditions, nous explique l'auteur de cette présentation, soucieuse de ses responsabilités en matière de solidarité, qu'il s'agisse de solidarité entre les différentes catégories socio-économiques, entre les générations ou entre les territoires et quartiers de la commune, la majorité municipale entend porter l'ambition d'un budget protecteur des villeneuvois et reposant sur des orientations fortes.

UN BUDGET MUNICIPAL VOLONTARISTE !
¤ - A ce sujet le maire nous dit en suivant, je cite :

" Il s'agit de faire face, en particulier, à la baisse des Dotations Globales de l'Etat, ainsi qu'à la réduction en volume des reversements d'Intercommunalités. "

Alors là, on ne sait plus à qui se fier !!!!!! Midi-Libre, aujourd'hui, vendredi 18 novembre, dans ses colonnes, sous le titre " Grand Béziers, dans son 1er cahier à la page 9, rubrique SERIGNAN, nous pouvons y lire, parlant des finances selon Mme Hélène JULIEN trésorière principale de la Trésorerie de Sérignan, que : je cite " nous constatons une augmentation des recettes grâce aux " DOTATIONS de L'ETAT " .

A ce sujet, je ne vous cache pas que j'aurai tendance à croire Mme la Trésorière Principale plutôt que cette majorité municipale de Villeneuve et son maire qui se contredisent constamment, surtout quand cela les arrangent évidemment !

Quand aux volumes de reversement qui se réduisent de la part de la CABM, cela est dû à l'amélioration du service de l'enlèvement et du traitement des ordures ménagères et autres, imposé par les contraintes du Grenelle II de l'Environnement qui sera mis en place en 2012 ( pour ne rien cacher aux contribuables Villeneuvois à qui l'on ne dit pas tout et n'ayant droit qu'à un seul son de cloche ! ). Les villeneuvois verront débarquer à leur porte des conteneurs pour le verre, les emballages et les déchets ménagers, concernant le tri sélectif jusqu'ici délaissé, dès janvier 2013. Le maire nous confiait hier soir que cela coûterait 4, 6 Millions d'euros à l'Agglo, sans préciser volontairement qu'elle recevrait 1, 6 Million d'euros de l'Etat et cela dès sa mise en place.


V. U. Michel G A R C I A