Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 septembre 2010

Réforme Territoriale - Elections locales

élections des PRESIDENTS , vice-PRESIDENTS et CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES
_________________________________________________________


Dés mars 2014 année du renouvellement des Conseils Municipaux et Conseil Communautaires , les Délégués Communautaires seront élus au suffrage universel à 2 tours en même temps que le Conseil Municipal et non plus choisis comme auparavant. Ils seront désignés sur les listes électorales par " fléchage ", c'est à dire par positionnement : 1er , 2iè , 3iè , ainsi de suite , le nombre de Délégués sera certainement augmenté pour chaque Commune.
Pour l'élection des vice-Présidents des E.P.C.I ( Etablissements Publics de Coopération Intercommunales ) à fiscalité propre ( Communautés de Communes , d'Agglomérations et Urbaines ) les candidats seront élus au scrutin de liste à un tour , sans adjonction ni suppression de noms et sans modification de l'ordre de présentation , ce qui change considérablement par rapport à 2008 où les Maires se proclamaient vice-Présidents , puisqu'ils étaient élus l'un après l'autre par le Conseil Communautaire consentant. La répartition des sièges entre les listes est opérée selon les règles de la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne.
Quand à l'élection du Président de l' E.P.C.I , un scrutin à 3 tours reste la règle pour celle-ci : les 2 premiers tours à la majorité absolue et le 3iè à la majorité relative ; en cas d'égalité absolue entre deux candidats , le doyen d'age est élu dans ce cas.
Cette réforme nécessaire apportera plus de démocratie au sein des Conseils Communautaires où trop souvent les vice-Présidents imposaient leur votes aux Conseillers qui craignaient pour leurs délégations , celles-ci leur étant retirées en cas de différent sur des questions essentielles.
Les Sénateurs qui sont comme chacun sait des " Sages " ont tenu à réformer les modes d'élections des Collectivités Territoriales pour que règne la démocratie dans les E.P.C.I .Je pense que cette réforme du Sénat est une excellente et nécessaire réforme qui vient un peu trop tard sachant que les Communautés de Communes , d'Agglomérations et Urbaines ont été crées pour la plus part en 1999 après un vote à l'unanimité à l'Assemblée Nationale sur une proposition du Ministre de l'Intérieur d'alors : Jean-Pierre CHEVENEMENT sous le gouvernement JOSPIN.

VU/MG

17:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 juillet 2010

Ordures ménagères

Depuis la création de la CABME il y a un peu plus de huit ans ,l'Agglo a mis en place de nombreuses réalisations en matière d'habitat ,d'eau et d'assainissement ,de transport ,de développement économique ,de tourisme ,d'équipements communautaires ( médiathèque ,piscines ) . Doit-on aujourd'hui s'arrêter en si bon chemin alors que la réforme des collectivités territoriales impose une intégration plus grande des communes au sein de l'entité Agglo ? Peut-on accepter qu'un projet de territoire soit ralenti par des positions dont la frilosité développée à l'ombre de quelques clochers bloque toute tentative de construction ?
Il ne faudrait pas que nôtre projet d'agglomération ne devienne une auberge espagnole où chacun ne veut trouver que ce qui l'intéresse en fonction de ses goûts ou de ses convictions. La solidarité deviendrait alors une illusion et l'intérêt général une addition d'intérêts particuliers.
Le dossier " Ordures ménagères " est un acte politique fort pour une collectivité ,en retarder le choix nous fragilise au regard des obligations qui sont déjà les nôtres en matière de développement durable. Hélas la compétence des ordures ménagères sera prise au 1er janvier 2012 ,puisque cela semble trop précipité pour quelques communes de l'Agglo. Le scénario qui pouvait être retenu ,parmi les six présentés ,avait l'avantage d'être le plus attractif aux situations particulières des communes et permettait une intégration en douceur en fonction des spécificités de chacune.
Je rappelle que les 1,9M€ de recettes supplémentaires tomberaient dans l'escarcelle de l'Agglo si le choix de transfert de compétence déchets était fait ce mois-ci. Le 1er janvier 2012 ,bénéficieront-nous de la même dotation ? Des débats nous attendent des désaccords aussi. Il faudra veiller à ce qu'intérêt communal et intérêt communautaire se fondent dans le seul intérêt qui vaille la peine :celui de nôtre territoire ,un territoire où les décisions dépendent des élus qui en ont la charge ,un territoire où la solidarité ne peut être sans cesse tirée vers le bas.

00:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 juillet 2010

Retrait de délégations à Thau Méditerranée

Coup de tonnerre sur le bassin de Thau , Pierre BOULDOIRE Président P.S de la Communauté d'Agglomération du bassin , a décidé avant-hier de retirer les délégations à deux Vice-Présidents : François COMMEINHES Maire de Sète et Yves MICHEL Maire de Marseillan , tous deux proches de l'UMP. Cette décision sanctionne la position des deux villes lors de l'adoption du projet d'Agglo , la semaine dernière : Marseillan s'était abstenu et Sète n'avait pas participé au vote.
"Comment je pourrais faire confiance à des Gens qui ne sont pas favorables au projet , et qui donc , auraient beaucoup de mal à le mettre en oeuvre ? ", a argumenté Pierre BOULDOIRE. Contactés François COMMEINHES et Yves MICHEL s'exprimeront à froid dans les jours qui viennent. Cela me rappelle un vote où Galonnier , Lacas et Combes s'étaient opposé avec quelques Conseillers communautaires à l'augmentation du budget de l'Agglo le 24 octobre 2008. Raymond COUDERC Président de l'Agglo n'avait pas pour autant retiré les délégations de ces vice-Présidents réfractaires sur un sujet capital. Faut-il croire que le fait d'etre de gauche et Président de Thau Méditerranée donne des droits que n'applique pas le Président de la CABM ?
Etant d'accord sur ce vote en question à l'Agglo en tant que Conseiller communautaire de la CABEM totalisant 35 pour et 14 contre , Galonnier votant contre , celui-ci me retira toutes mes délégations , Municipale et Communautaires , contrairement aux communes de Bassan et Lignan-sur-Orb confrontées au même cas ( les Maires votant pour et leur conseiller contre ).
Si le Président Raymond COUDERC avait appliqué la même sanction que BOULDOIRE Président de Thau Méditerranée a ses opposants , Galonnier , Lacas et Combes ne seraient plus vice-Présidents et ne percevraient plus leurs indemnités ( 2 400 € ). Les sanctions sont plus promptes quand on est de gauche semble-t-il , c'est même une évidence et une réalité vu les faits.
Je souhaiterais qu'à l'avenir à l'Agglo lors de prochains votes essentiels le Président sactionne les opposants les privant ainsi de leurs délégations comme ailleurs dans d'autres " EPCI " ( Etablissement Public de Coopération Intercommunale ). Mais connaissant Raymond COUDERC , je peux dire que jamais il ne sanctionnera un opposant quel qu'il soit , étant trop respectueux de la Démocratie qu'il défend férocement. Oui car Raymond COUDERC est un Monsieur politiquement et humainement parlant ! On ne peut pas en dire autant des élus d'opposition nationale , il n'y a qu'à suivre les déclarations basées sur des rumeurs nauséabondes. On devrait chacun balayer devant sa porte ( affaire URBA , délits d'initiés de Patrice PELAT ami de MITTERAND , prêt à taux zéro à ce pauvre BERREGUEVOY , suicide de De GROSSOUVRE dans un bureau de l'Elysée , etc...). Auraient-ils tout oublié ?, les Français ont vraiment la mémoire courte , tout du moins certains !

15:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 mai 2010

La politique de l'autruche

Après avoir ouvert les frontières pendant 20 ans, distribué les visas à tour de bras, bradé la nationalité française, toléré les clandestins, les sans-papiers, les polygames, subventionné largement les associations pro-immigrés et distribué sans contrôle des largesses sociales, la République semble découvrir le fardeau de l'immigration : il n'y a ni logement ni travail pour ces millions de déshérités sans qualification, transformés de ce fait en assistés.
Le désastre était largement prévisible, mais à droite comme à gauche, c'est la politique de l'autruche qui a prévalu. Il est un peu tard pour dire que la France n'a plus les moyens de faire face et il ne faut pas s'étonner que la pauvreté ait augmenté en vingt ans de 30% chez nous quand elle a diminué d'autant chez nos voisins. Les gouvernements successifs ont tant donné et continuent encore connaissant pourtant le montant de la dette nationale qui s'élève à 1800 Md € environ. Pouvons-nous rembourser cette dette ? Non, disent les économistes car les intérêts sont si élevés qu'ils nous coûtent plus de 40% du budget national annuel. A ce rythme là nous aurons tôt fait de rejoindre le " PIGS " (Portugal, Irlande, Grèce, Spain) qui sont en faillite totale, la Grèce vivant largement au dessus de ses moyens, notamment au sujet des retraites perçues dès 57 ans.
Ne laissons pas nos enfants régler plus tard la note que nous aurons alourdie année après année en poursuivant malgré tout cette politique dite de l'autruche. La crise qui frappe la planète entière devrait calmer les ardeurs de ces syndicats revendicatifs à l'extrême qui n'ont rien à faire d'autre que de menacer le gouvernement qui pourtant fait tout ce qu'il est possible pour en sortir. Paralyser le pays avec ces grèves à répétition ne fera qu'aggraver la situation financière, cela ne me parait pas très solidaire vis à vis des autres travailleurs. L'épisode du volcan islandais n'a fait que compliquer et alourdir la note, 200 M€ de perte en plus des 180 M€ de la SNCF ne sont pas bienvenus, c'est le moins que l'on puisse dire.

00:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

08 avril 2010

Impots en augmentation à SERIGNAN

On lit dans la presse locale telle commune a voté une augmentation de X% de leur taux d' imposition, une autre de tant, ect... Alors qu'ils avaient juré oh! grand dieu qu'ils n'y toucheraient pas. A SERIGNAN le Maire grand opposant à la mise en place de la taxe additionnelle de l'Agglo pour ne pas pénaliser les ménages, viens d'augmenter de 3,5% les taux d'imposition à la stupéfaction générale. Les taux de l' Agglo sont de 1,86% pour la TH, 2,58% pour la TFB et de O% pour la TFNB. Le montant des ressources est affecté à l' investissement car la Région ne coopère pas assez , et ce dans tous les domaines avec la CABM.

L'explication du Maire de SERIGNAN est simpliste: c'est la faute à l'Etat qui ne nous aide pas suffisament dit-il à qui veut bien l'entendre, une façon de se décharger, on n'avait jamais entendu cela jusqu'à ce jour. Depuis leur élection 10% d'augmentation en 2008, 3,5% en2009 et 3,5% en 2010, ce qui fait au total 17,5% mais qui se traduisent par une augmentation réelle de 24,5%, c'est beaucoup, pour une équipe qui chassa GELIS pour mauvaise gestion disaient-ils. Les Conseillers n'ont toujours pas connaissance des comptes administratifs par manque de personnel comptable. Ce n' est pas en offrant 6ha de terrains à la Région ( prévus pour la construction de villas et résidences ) pour l' implantation du futur lycée qu' ils pourront s' en sortir . En effet ce n'est pas en se privant de ressources liées aux taxes ( TH, TFB et TFNB ) que l'on peut redresser les comptes d' une commune. L' équipe GELIS l'avait prévu, ils n'en ont pas voulu; un lycée ne renflouera pas la commune au contraire ! Il n'est pas " imposable ".

La municipalité compte mettre à contribution l'Agglo pour le financement des infrastructures ( sportives , voirie , adduction d'eau et réseaux, transport ,ect...). Bien qu'imprévu (lycée) lors de l'adoption de la taxe additionnelle celle-ci vous conviendra j' en suis sûr, n'est-ce pas M. LACAS ? Vous voulez aussi la piscine du Sud ? ben voyons, tant qu'on y est ! Mais cela ne marche pas comme çà, se serait trop facile ! Une Communauté d' Agglomération c'est avant tout et surtout un groupement de communes solidaires qui veulent évoluer au même rythme ayant comme fer de lance la ville centre qui est 20 fois plus grande que VILLENEUVE et 13 fois plus que SERIGNAN.
La Région dans sa grande mansuétude a inclus dans les frais de fonctionnement, ce qui est dans ses compétences: le Musé et la Cigalière, un autre cadeau de FRECHE pour soulager les charges de la commune. Cette économie servira dit le Maire à embaucher 3 employés supplémentaires, ils sont vraiment incorrigibles !...Economie , connaissent-ils le sens ? Eh bien non, ils n'ont rien compris où ils prennent les contribuables pour des vaches à lait .

VU/MG

16:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |