Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 avril 2013

PETIT CONTE DE L'ECRIVAIN Olivier CLERC.

001.jpg



LA GRENOUILLE QUI NE SAVAIT PAS QU'ELLE ETAIT CUITE

Il s'agit du principe de la grenouille chauffée

- Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.
- Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement.
- Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.
- La température continue à grimper.
- L'eau est maintenant chaude, c'est un plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.
-L'eau est maintenant vraiment chaude, la grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie alors elle supporte et ne fait rien.
-La température continue de grimper jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.
- Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle aurait tout simplement et immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Au nom du progrès et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.
Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUES.
Le GAVAGE PERMANENT d'informations " politiquement correct "de la part des médias sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses.
Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà cuite, donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard.
C'est ce que dénonçait déjà St Augustin ( Algérie: 430 après Jésus Christ ):
" A force de tout tolérer, on finit par tout accepter...
A force de tout accepter, on finit par tout approuver..."

Sommes-nous déjà à moitié " cuits "???



09 février 2013

RD612 bis : ROCADE DE BEZIERS CLASSEE VOIE A GRANDE CIRCULATION

002.jpg


Face à la grogne de riverains, le Département entendait faire bonne figure et a lancé une enquête publique autour de son projet de mise en 2x2 voies sur la RD612 bis.
Ce n'est certes pas encore le mot d'ordre de lancer les travaux de doublement de la RD612 bis, au lieu dit " La Montagnette ", qui a été voté par les élus, mais une procédure administrative. Sauf que c'est la dernière, avant le lancement des travaux et des premiers coups de pioche.

Retour en arrière. Les riverains estiment qu'aller faire demi-tour un kilomètre plus loin sera préjudiciable pour leurs activités. C'est une route que l'Etat a classé à " grande circulation ", a rappelé Jean Michel Du Plaa. Il dit, je cite : " Le Préfet ayant ratifié notre projet, nous n'avions pas besoin de passer par une enquête publique ". " Nous préférons prendre tous les avis, y compris ceux des Biterrois qui considèrent que le trafic est trop dense en été et doivent emprunter des chemins détournés ".

" Nous verrons quelles seront les conclusions rendues par le commissaire enquêteur désigné par le Président du Tribunal Administratif de Montpellier ", répond le le conseiller général qui considère qu'il n'est en rien contraignant et qu'il est possible de passer outre! Il tente de se montrer magnanime dans cette affaire et se dit prêt, le temps de l'enquête publique à étudier toute proposition venant de la commune de Villeneuve ou de l'Agglo pour un ouvrage de franchissement aérien! Mais la commune nous promet un projet depuis deux ans et on ne voit rien venir. Il est évident que la maîtrise de l'ouvrage reviendrait à la commune!

Un sondage effectué donne les résultats suivants :
- Favorables : 69,2 %
- Contre : 24,1 %
- Indifférents : 6,7 %

A l'époque de la création des zones d'activité de " la Montagnette " et de " la Claudery ", l'aménageur avait prévu la réalisation d'un échangeur dénivelé sur la RD612 bis visant à desservir les commerces. Celui-ci n'a finalement pas été réalisé. La mairie a décidé dans les années 2000, de mettre en place des feux tricolores, sans l'accord de l'Etat. Depuis, tous les feux ont été supprimés sur l'ensemble de la RD612 bis tenant lieu de rocade de la ville de Béziers. Malgré un jugement de la Cour d'Appel de Marseille, demandant à la mairie de Villeneuve de retirer ces feux tricolores, rie n'a été engagé jusqu'à maintenant.

Le Conseil Général qui a récupéré la gestion de la RD612 bis en 2006 a projeté la sécurisation, de ce dernier carrefour posant problème sur cette voie. Il a présenté aux services de l'Etat un projet de suppression des feux et la mise à 2x2 voies de cette section de RD612 bis. Un avis favorable a été émis par le Préfet de l'Hérault et des services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, Service Education et Sécurité Routière en date du 19 octobre 2011.

Le Président du Département trouve très opportun de réaliser la mise à 2x2 voies de la RD612 bis et la suppression des feux tricolores en préalable à la construction de l'ouvrage de franchissement de la RD612 bis. Ces travaux permettront en effet une réalisation du dénivelé dans les meilleures conditions de sécurité et de fluidité du trafic.


Michel G A R C I A

20 décembre 2012

DELIT DE FUITE... - ET COUP DE PIED AU CUL !

" DELIT " DE FUITE ...


Que sait-il passé pour qu'on en arrive là?

Depuis l'élection de Galonnier en mars 2008, pas moins de cinq policiers municipaux ont demandé leur mutation dans une autre commune.
Le premier est parti à Sérignan
Le second à Béziers
Le troisième dans la région Parisienne
Le quatrième à Cannes
Le cinquième viens de partir à son tour le mois dernier sur la cote d'azur.
Auraient-ils choisi de quitter Villeneuve parce qu'ils avaient besoin d'un bol d'air pur? C'est une possibilité qui n'est pas à exclure quand on sait comment certains agents sont traités dans la mairie. Pas moins de trois chefs de la police municipale se sont succédés depuis l'arrivée au pouvoir de Galonnier. Le premier a compris dès les premiers jours que son avenir était ailleurs, le second a jeté l'éponge après avoir été désapprouvé par le maire, la troisième tient encore le coup mais pour combien de temps?


...ET COUP DE PIED AU CUL!


La situation n'est pas limitée à la police municipale.
Le maire a profité d'un soucis de santé de la directrice de la maison de retraite qui est employée a la mairie depuis près de quarante ans, pour la remplacer par un home en contrat à durée déterminée, la mettant à son retour derrière un comptoir, à recevoir les clients.
Le maire, après avoir tout fait pour convaincre la Directrice Générale des Services de quitter son emploi à la mairie de Fitou pour venir à villeneuve, l'a tout bonnement remplacé par un collaborateur de cabinet qui prétend sans jamais en apporter la preuve malgré ma remarque, qu'il est diplômé de Science-Pô. Depuis l'arrivée de ce personnage, Galonnier n'écoute plus la voix de la sagesse, mais celle du collaborateur de cabinet et d'autres qui restent dans l'ombre. C'est en ce sens que je parle toujours du tandem " Barsalougalonnien " et non pas et jamais du tandem " Galobarsalien ". Le rôle d'un collaborateur de cabinet n'est pas de gérer les services municipaux, encore moins de se prendre pour le maire, mais de conseiller le maire dans sa politique communale dans le but de le faire réélire aux prochaines élections.
Galonnier aurait-il peur des " hauts " fonctionnaires de la commune? Craindrait-il leur compétence? Il devrait plutôt se garder des cireurs de chaussures qui lui feraient passer la brosse à reluire, lui qui a une si grande estime de sa personne...
En tous cas qu'il soit marionnette ou marionnettiste, Galonnier devra rendre des comptes sur sa gestion désastreuse du personnel!
Les employés de mairie ont très bien compris que le maire les prenaient tous pour des " jambons "!



Michel G A R C I A

13 décembre 2012

ILS SONT DESEQUILIBRES!

Nous allons revoter le 16 décembre 2012 pour le deuxième tour de cette élection législative partielle. Une réflexion me viens à l'idée concernant les trois bureaux qui ne sont pas équivalant puisque l'un d'entre eux est bien fournis et les autres beaucoup moins!

- Le bureau de vote n° 1 ( mairie ) ne compte même pas 700 inscrits, environ 670 pour être plus précis selon les radiations et autres décès!

- Le n° 2 ( école primaire ) compte 851 inscrits,

- Le bureau n° 3 ( club house ) dépasse les 1 300 inscrits, ce qui fait grosso-modo quelques 600 électeurs de plus que le n° 1 et entre 400 et 500 de plus en ce qui concerne le n° 2.

Je connais plusieurs personnes qui résident à quelques mètres du bureau n° 1 ( mairie ) qui passent devant celle-ci pour aller voter à l'école primaire ( bureau n° 2 ) et d'autres qui habitent au " Chemin du Pont Neuf "ou du " Bourdigou " qui votent aussi au n° 2 ( école ) complètement à l'opposé de leur lieu de résidence!

Il va falloir refaire les contours et délimiter les zones qui seront inclues dans les trois bureaux afin de les équilibrer à nouveau. Le bureau n° 1 était considéré par rapport à l'ancienne mairie, rue la Fontaine, qui était au centre-ville, celle-ci ayant été déplacée sur la place Michel Solans on aurait dû déplacer ses contours. Ce bureau est délimité par les boulevards de ceinture. En rajoutant les résidences situées au delà du canal et de la partie droite de l'avenue de la Gare jusqu'à l'avenue Béréguevoy au bureau 2 et en conservant celles sur la partie gauche au bureau n°3 nous devrions nous rapprocher d'une quasi-équivalence du nombre des inscrits! La partie à gauche du boulevard pasteur et les extérieurs du boulevard Frédéric Mistral se rajoutant au bureau de vote n° 1 ( mairie )

Une étude préalable permettrait de mieux considérer les nouvelles limites de ces trois bureaux complètement déséquilibrés! La municipalité a encore 15 mois pour mettre au point ces changements qui seraient effectifs pour les élections municipales de 2014!

04 novembre 2012

INFORMATION

Depuis peu, des pseudos fantaisistes viennent polluer ce blog par des commentaires ne rentrant pas dans le cadre des textes diffusés par mes soins. L'un d'entre eux notamment, dont je soupçonne l'identité réelle, vient, par des propos interrogatifs me faire passer pour ce que je ne suis pas et ça je ne le permet pas. Ses commentaires, je les ai écarté et son adresse IP a été bannie.

Dorénavant, et ce pour des raisons de période pré-électorale, les commentaires postés sur ce site seront analysés, ils seront soit mis en ligne, soit écartés ou mis en attente selon la teneur de leurs propos. Les auteurs de ces commentaires orientés peuvent s'exprimer directement sur le site de la majorité municipale ou peuvent très bien poster sur le blog " Villeneuve Union " ouvert depuis quelque temps aux commentaires.

Etant le gérant du blog " Villeneuve environnement, Michel GARCIA "je me réserve le droit de faire paraître les textes personnels et les commentaires qui viennent alimenter le débat. Mes opposants pourront toujours s'exprimer ailleurs ou créer eux même leur propre site et laisser les commentaires ouverts contrairement au blog de la majorité fermés depuis sa création.


Michel G A R C I A