Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 janvier 2011

La Sécurité à Villeneuve

La Municipalité semble miser pour satisfaire les administrés, sur la Sécurité à outrance car comment ne pas s'en rendre compte : augmentation considérable des effectifs de la Police Municipale et ASVP ( contractuels ). Oui, en effet rendez-vous compte à travers ces chiffres : 12 agents, alors qu'en début de mandat et jusque il y a peu ils n'étaient que quatre.

Depuis, nous voyons faire planton plusieurs policiers et ce pour les rendre visibles durant la journée, alors que les fauteurs de troubles attendent souvent l'obscurité pour nuire impunément. En fait il y en a de trop le jour et pas assez la nuit ! La Police Municipale à Béziers compte 45 agents ( policiers et contractuels confondus ), si j'applique la même proportion qu'à Villeneuve il y en aurait 20 fois plus, soit 240 agents qui toutes charges confondues reviennent à 30 000 € /l'an chacun ( 7.2 M€ ), ce serait insupportable financièrement pour une ville de 75 000h. A cela s'ajoute les tenues, les véhicules, les moyens de communication et équipements.

A Villeneuve les caméras de vidéo-surveillance au nombre de onze, sont installées en plusieurs endroits inintéressants car peu attrayants pour d'éventuels casseurs ou voleurs. La vidéo-protection reliée à un centre de gestion des images en direct 24h sur 24, comporte moins de 50 caméras à Béziers pour l'instant. Si, comme pour le nombre d'agents de la police municipale, on applique à Béziers la même proportion il y en aurait 220, cela me semble vraiment excessif, pas vous ? Inversement, si l'on applique la proportion Béziers-Villeneuve nous en aurions 3 . Nous tombons dans l'excès et l'exagération car au classement national nous détiendrons la première place des villes les plus fliquées de France, mais pas la mieux protégée. Non, je ne pense pas que le nombre soit plus important qu'une bonne organisation et la mise en oeuvre d'une vraie politique sécuritaire bien au point.

Comme je disais récemment sur ce blog, il faudra bien qu'un jour nous arrivions à créer une Police Intercommunale ( Cers, Villeneuve, Portiragnes et Sérignan, trois agents par commune ) qui serait mobilisée la nuit à trois équipes, les autres agents travaillant le jour dans leur commune réciproque et puisque moins sollicités leur nombre serait réduit à quatre. Sept agents bien aguerris rempliraient leurs missions quotidiennes pour une meilleure gestion de la Sécurité dans notre commune.

VU / M.G

04 janvier 2011

L'insécurité perdure à Villeneuve

J'ai appris avec stupeur le cambriolage la semaine dernière de la villa du Maire en plein jour, aux alentours de 16h, chemin St Michel à Villeneuve. En leur absence les malfaiteurs se seraient introduits et auraient fait main basse sur divers objets de valeur, dégradant volontairement les appartements m'a-t-on dit. Celui-ci a fait preuve de diplomatie, répondant à un villeneuvois qui le questionnait à ce sujet qu'il préférait subir ce genre de désagrément plutôt qu'être malade ( ????? )
Espérons que grâce à la récente installation de la vidéo surveillance avec ses 11 caméras et à l'augmentation conséquente des effectifs de la police municipale, ces voleurs indélicats soient confondus rapidement et traduits devant la justice. C'est à désespérer, malgré ces mesures sécuritaires mises en place pour la sécurisation des biens et des personnes, on constate qu'il est bien difficile de tout contrôler et de prévenir ces actes délictueux.

26 décembre 2010

Sécurité et libertés individuelles

Suite aux évènements de Grenoble qui ont fait l'actualité, le Président et son gouvernement souhaitent qu'au delà des divergences, nous nous rassemblions. La vidéo-surveillance, la vidéo-protection, on en a besoin. Il n'y a pas les caméras de gauche et les caméras de droite. Il y a le fait que les délinquants petits ou grands craignent par dessus tout d'être pris dans les images parce que se sont des preuves judiciaires. Et par ailleurs, c'est la meilleure façon de protéger la police et la gendarmerie de toute polémique.
Le Président souhaite d'ailleurs qu'on tente une expérience en dotant un certain nombre de véhicules de police et de gendarmerie, de nuit, de caméras embarquées. Il faudra, si possible être plus efficaces, 60 000 caméras seront installées d'ici 2012. Il laissera ceux qui le veulent crier à l'atteinte aux libertés individuelles. Il pense que la liberté individuelle est gravement atteinte lorsque les voyous font régner la terreur devant des immeubles d'habitation.
La loi anti-bandes adoptée par le Parlement en mars dernier prévoit une peine d'un an de prison pour qui appartient à une bande violente. Le Président veut aussi développer les " polices d'Agglomérations ". C'est le cas depuis l'an dernier en région parisienne. Depuis 2002 le gouvernement est en première ligne dans la lutte contre l'insécurité. Le nombre de crime et délits a diminué de 17,54%. Parallèlement, le " taux d'élucidation ", qui reflète l'efficacité des forces de l'ordre, a augmenté d'un tiers. En 2001, on trouvait 25% des coupables, en 2010 ils trouvent 38% des coupables. Le ministère de l'intérieur s'est fixé un objectif de 40%. Depuis le 7 septembre dernier, les peines plancher qui fonctionnent bien seront désormais étendues à toutes les formes de violences aggravées, c'est à dire aux violences sur toutes personnes dépositaires d'une autorité publique. Chacun des parlementaires sera mis face à ses responsabilités, le gouvernement débattra sur une peine incompressible de trente ans. Ils devront tous, faire abstraction de leurs appartenances partisanes pour voter ces textes, non pas en fonction du ministre qui les présente mais de l'utilité de ce texte.
Les policiers sont attentifs, les gendarmes espèrent et la population aspire à juste raison à plus de sécurité pour leurs biens et leur personne.
Je voudrais rappeler que notre Député Elie ABOUD a subventionné à hauteur de 48 000€ l'installation des 11 caméras de surveillance situées en différents lieux de la commune de Villeneuve-lès-Béziers. En effet après avoir organisé une réunion concernant la montée des infractions de toute sorte et des incivilités, en présence du sous-Préfet, du Maire , d'Adjoints et la chef de la police municipale, celui-ci confirma sa volonté d'aider financièrement notre commune pour une installation conséquente de caméras de surveillance


VU/M.G/ M.I.L

25 novembre 2010

Incivilités - Rappel à l'ordre

Les maires peuvent signer une convention leur donnant le pouvoir de rappeler à l'ordre celles et ceux qui se rendraient coupables d'incivilités qui ne relèvent pas de la justice pénale, mais qui vous " pourrissent la vie ". Une loi existant depuis 2007, le leur permet, seul Jean-Marc PUJOL maire de Perpignan et le procureur de cette ville l'ont appliqué.
L'individu qui a la boisson un peu trop bruyante ou un comportement agressif, s'exposerait désormais à un bon savon de la part non du procureur, mais du maire, en vertu de ce nouveau pouvoir transféré. A mi-chemin entre la prévention et la répression, le maire ou son représentant pourra convoquer l'auteur d'une incivilité ( avec ou sans ses parents selon qu'il est mineur ou pas ) " pour procéder à une admonestation qui fera l'objet d'un compte rendu transmis au parquet ".
Cette mesure visera le tapage, les attitudes agressives, le défaut de casque sur le scooter, les dégradations dans le bus, " tout ce qui rend la vie difficile sur le secteur public, sans appeler de réponse pénale ". Le procureur serait avisé si un fauteur de troubles ne se présentait pas à une convocation de la mairie ou s'il récidive après un rappel à l'ordre.
Il faudrait je pense, signer ce type de convention dans nôtre commune pour tenter d'apporter un peu de calme et plus de sérénité, nous en avons grand besoin, l'effectif de la police municipale ayant considérablement augmenté depuis quelque temps nous le permettrait. A chaque incivilité ou tout autre acte répréhensible, un procès verbal serait établi par les agents de police municipale après contrôle d'identité et une convocation en mairie serait signifiée aux auteurs de troubles quels qu'ils soient.
Le premier magistrat ou son adjoint à la sécurité, le cas échéant, se chargeraient du rappel à l'ordre à ceux qui se rendraient coupables d'incivilités qui ne relèvent pas de la justice pénale. Cette expérience que je trouve intéressante serait à tenter dans nôtre commune pour une durée d'un an, après un bilan comptable, si elle s'avérait positive nous la poursuivrions bien évidemment. Qui ne tente rien n'a rien ! Alors pourquoi n'essayerions-nous pas ? Avec l'installation d'une vidéo-surveillance comportant 11 caméras disposées, après consultation des administrés pour être en conformité, dans des secteurs déterminés selon leur position et les désordres constatés depuis longtemps, nous pourrions diminuer les nuisances habituelles non réprimandées qui finissent par créer un climat d'insécurité.

V.U/M.G

08 août 2010

Fête locale

Cette année encore le Comité des fêtes ( la municipalité ) a organisé lors de la fête locale sur le plan d'eau du canal du midi le " Capelet " qui n'a jamais été un grand évènement a Villeneuve , enfin , je n'en ai pas le souvenir.
Les eaux de baignade sont de plus en plus d'année en année sous haute surveillance au niveau de l'hygiène et de la salubrité. Début juin une analyse des eaux est diligentée pour en apprécier la qualité et les risques éventuels liés à la baignade. Certaines zones sont alors autorisées ou interdites à la baignade : cours d'eaux , fleuves et lacs , et sont signalés et communiqués dans les organes de presse et médias.
Le canal du midi est déconseillé à la baignade dans sa totalité pour des raisons évidentes , la portion nous concernant , notamment de l'écluse au point info-tourisme , lieu où s'est déroulé " le Capelet " encore plus . Des adolescents plongeant dans une eau immonde , où l'on a quelques instants avant , pu apprécier la pollution , une charogne en décomposition avancée et divers détritus flottants dans cette zone me laisse stoïque et pantois. Comment un maire étant dans le milieu médical , peut-il accepter une telle manifestation sachant les risques pris par ces adolescents inconscients dont les parents ne mesurent pas la dangerosité de celle-ci.
Dans ces eaux où de nombreux bateaux ( prés d'une centaine en cette période ) entre Villeneuve et le pont de Cers déversent leurs toilettes et eaux usées , le typhus , le tétanos , la poliomyélite et autres risques d'infections multiples sont à redouter. Il y a de cela une quarantaine d'années , un jeune villeneuvois avait contracté le typhus en se baignant dans le canal alors que ses eaux étaient bien plus claires et bien moins polluées.
Tolérer une telle manifestation ouverte aux adolescents plus réceptifs aux maladies infectieuses et connaissant les risques courus est irresponsable de la part d'organisateurs , qui je pense ne s'y risqueraient pas ou déconseilleraient vivement leurs enfants d'y participer. Dans les eaux du canal j'empecherais même mon chien de s'y baigner , un ami sapeur pompier professionnel de Béziers ayant secouru une personne tombée dans le canal a reçu dans l'heure un traitement médical de circonstance , c'est recomandé lui a-t-on dit. Il s'agit là de prévention , il doit bien y avoir une raison n'est-ce pas ? Un peu de bon sens et de raison sont nécessaires avant d'envisager cette manifestation , la ville de Marseillan perpétue cette tradition depuis bien longtemps , je connais son port , on peut s'y baigner en toute sérénité. Ce n'est pas le cas à Villeneuve malheureusement que voulez-vous ? C'est comme ça !

VU/MG