Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 décembre 2017

REPONSE DU CHEF DE CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE - LETTRE AU PERE NOËL

004.jpg


003.jpg

002.jpg

09 décembre 2017

RECOURS CONTRE L'INSTALLATION DE L'ANTENNE-RELAIS ORANGE ( Suite )

004.jpgUn recours a été déposé ce jeudi 07 / 12 / 2017 au Greffe du Tribunal Administratif de Montpellier.

75 requérants espèrent que le bail signé par la commune de Villeneuve-lès-Béziers et la Société ORANGE soit invalidé.

Leur préoccupation majeure étant la santé des enfants qui seraient exposés continuellement aux ondes électromagnétiques émises depuis cette antenne.

L'éloignement de l'antenne étant le seul but de leur contestation compréhensible et justifiée par leur craintes de parents vis-à-vis de leurs enfants ainsi que celle des riverains exposés quotidiennement aux risques encourus.


Michel G A R C I A - B E R A I L

03 décembre 2017

RECOURS CONTRE L'ANTENNE-RELAIS ORANGE PRES DES ECOLES

VENEZ SIGNER LE RECOURS CONTRE L’ANTENNE-RELAIS A PROXIMITE DE NOS ENFANTS.

Riverains, Parents, Enseignants, Joueurs de foot, Joueurs de rugby, Dirigeants de club, vous qui consacrez une bonne partie de votre vie, de votre énergie pour le bien-être des enfants, souhaitez-vous vraiment laisser faire?
Le rapport bioinitiative, rapport validé par l’E.E.A, Agence Européenne de l’Environnement et validé par le Parlement Européen par un vote du 04/09/2008,
passe en revue plus de 1500 travaux publiés.
Il prouve les effets néfastes d’une antenne-relais :
- EFFETS SUR LA FONCTION IMMUNITAIRE 
- EFFETS SUR LA NEUROLOGIE ET LE COMPORTEMENT
- A L’ORIGINE DE TUMEURS DU CERVEAU ET DE NEURINOMES ACOUSTIQUES
- A L’ORIGINE DE CANCERS ENFANTINS – LEUCEMIE 
- EFFETS SUR LA PRODUCTION DE MELATONINE, SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER
- A L’ORIGINE DES CANCERS DU SEIN
Nous ne sommes pas contre le progrès ou contre l’antenne Orange, nous sommes CONTRE le fait qu'elle soit implantée en face d'une école élémentaire, d'une école maternelle, d'une crèche, d'un centre de loisirs, sur un stade, dans un quartier résidentiel.
Rejoignez nous, ne tardez pas le temps manque.
Venez signer le recours au cabinet d’avocat, 23 bd de la République, en face l’aire de jeux.
Les horaires :
LUNDI 4 DECEMBRE de 9h à 17h
MARDI 5 DECEMBRE de 9h à 17h
MERCREDI 6 DECEMBRE de 14h à 16h.

Agissez pour la santé de nos, de vos enfants.

Vendredi 1er décembre 2017 dans la salle de l'Hôtel Consulaire une réunion publique y était organisée afin d'alerter les parents d'élèves et riverains quand à la dangerosité de cette implantation sur le stade municipal au plus près des écoles et de la crèche!

Monsieur Bruno Goupille, Président de la Coordination des Collectifs et Comités Bitérrois Robin des Toits Languedoc Roussillon informe sur l'aspect technique.
En projetant les cartes des différentes couvertures de téléphonie mobile sur Villeneuve les Béziers, il relève des discordances dans les discours d'Orange.
En effet à leurs clients, il affirme que la couverture est parfaite sur toute la commune. Aux élus de Villeneuve les Béziers il leur indique qu'une partie de la commune (le centre exactement) n'est pas entièrement couverte. C'est contradictoire.
Il est par ailleurs étonnant de constater, par comparaison, que SFR a une couverture totale et parfaite.
Il suffirait donc qu'Orange partage les antennes relais de SFR et autres opérateurs pour obtenir une couverture totale et parfaite.
Il faut souligner que des immeubles du centre en béton armé agissent comme des cages de FARADAY et empêchent à certains endroits le passage des ondes électromagnétiques des antennes relais.
Aussi, l'antenne relais Orange implantée sur le stade Fernand Gleizes à moins de 100 m de la crèche, de la maternelle, de l'école primaire et des riverains ne changera rien au problème.
Il constate aussi une contradiction entre les propos de Monsieur Jean Paul Galonnier, Maire de Villeneuve les Béziers qui dit dans son interview au Midi Libre du 21 novembre 2017 page 3, je cite : "Non, aucune école n'est à moins de 100 m" avec Orange.
En effet, Orange a été tenu de faire des déclarations de sites sensibles (crèche, maternelle, école primaire) puisque ceux-ci se trouvent à moins de 100 m. Si ces sites sensibles auraient été à 101 m Orange n'aurait eu aucune déclaration à faire.
Une distance de 73.70 m a été mesurée (valeur indicative) entre l'emplacement de l'antenne relais Orange et la cours de récréation.
A moins de 100 m, l'intensité des ondes électromagnétiques calculée et de 3 volts par mètre.
Pour qu'il n'y ait aucun impact sur la santé et le bien être le maximum toléré est de 0,60 volt par mètre. Nous en sommes loin car c'est cinq fois plus. Il faut être à 700 m environ pour être à 0.60 volt par mètre
En Autriche, le seuil de 0.60 volt par mètre est strictement respecté. Pourquoi pas en France ?
Même les plantes souffrent de la proximité d'une antenne relais. En effet, des pieds de tomates plantés non loin d'une antenne relais se sont nécrosés et n'ont pas pu se développer. Même l'eau ayant stagné dans une cruche à proximité d'une antenne relais devient électro-hypersensible.
Selon la projection effectuée sur le tableau, l'on constate que si lorsque l'on est plus ou moins proche de l'antenne il existe différents niveaux d'exposition aux ondes électromagnétiques de l'antenne relais. L'antenne relais émet des ondes horizontalement en forme de lobe et verticalement.
Une autre projection permet une comparaison des différents appareils émettant des ondes électromagnétiques. L'antenne relais, mais aussi le wifi, le téléphone DECT, le portable sont classés "cancérigène possible" tout comme le glyphosate (roudunp) qui l'a été pendant 15 ans, avant d'être classé "cancérigène probable". Quinze ans est donc la durée d'étude pour que les différents appareils émettant des ondes électromagnétiques soient classé "cancérigène probable". Il a fallu un siècle pour que l'amiante soit interdite.
Seulement si chacun d'entre nous peut prendre des précautions d'emploi concernant le wifi (branchement filaire) le portable et le téléphone DECT que l'on peut mettre en haut parleur, l'antenne relais nous est imposée et nous subissons ses ondes électromagnétiques tant au point de vue de notre santé, de notre bien être, c'est pourquoi nous demandons son éloignement.
Enfin selon les lois et textes en vigueur, Orange a obligation d'informer les élus sur les dangers sanitaires encourus.
Or sur le bail d'Orange, ces mentions sont manquantes. Le bail que Monsieur le Maire de Villeneuve les Béziers a signé est tronqué, pour cette raison le Maire peut et doit dénoncer le dit bail, sinon il est doublement responsable sur 30 ans puisqu'il est le signataire et le bénéficiaire de cette installation puisqu'il percevrait 4 500€ par an !
A Sérignan ainsi qu'à Béziers ces antennes sont installées sur des toits d'immeubles privés, les syndics perçoivent un loyer de 10 000€, les communes ne sont pas responsables devant la loi.

Madame la Docteresse Marie Paul Cabrol prend la parole.
Elle explique les effets sanitaires liés à l'exposition de l'antenne relais.
Les enfants vont passer de nombreuses heures et jours soumis aux ondes électromagnétiques de l'antenne relais, soit en salle de classe, soit en cours de récréation, soit en faisant du sport sur le terrain Fernand Gleizes.
Or dans sa déclaration n° 208 du 31 mai 2011, l'OMS classifie les champs électromagnétiques des ondes radioélectriques comme possible cancérigènes pour les êtres humains (groupe 2B).
Le rapport BIOINITIATIVE de 610 pages, publié le 31 août 2007, augmenté en décembre 2012, validé par l'Agence Européenne de l'Environnement et par le Parlement Européen a été établi sur plus de 1800 études par des sommités dont on ne peut contester leurs travaux.
L'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a rendu un rapport en juin 2016 qui précise que les ondes électromagnétiques ont un impact négatif sur les jeunes enfants :
- elles ont un impact sur les fonctions cognitives et sur le bien être des enfants.
Les troubles selon les individus, selon leur exposition ne vont pas forcément apparaître de suite, mais au bout de plusieurs années et même voire dix à quinze ans.
Les ondes électromagnétiques sont susceptibles d'engendrer nombre de maux :
- elles affaiblissent la mélatonine, ainsi que l'immunité, ce qui va provoquer des insomnies, de la fatigue, des troubles de mémoire, de l'attention et de la concentration, troubles du comportement, des vertiges,de la dyslexie, des migraines, des acouphènes, des nausées, des palpitations, de l'eczéma, etc.
- elles déclenchent ou aggravent l'électrosensibilité,
- et plusieurs années après elles déclenchent des maladies graves (cancers, leucémies, gliomes, etc)
Fin des exposés et informations.
Des questions sont posées tant l'action auprès du Tribunal Administratif de Montpellier, que des actions à mener, que des questions techniques ou sanitaires auxquelles nous nous sommes efforcés de répondre au mieux.
Un pot amical clôturait la réunion d'information.


PAREV - M Derruette - Michel G A R C I A - B E R A I L



.


02 décembre 2017

LES MUNICIPALES RESTENT PROGRAMMEES POUR 2020, LES DECALER CREERAIT LE MÊME PROBLEME EN 2027



Alors qu’une éventuelle modification du calendrier électoral a été évoqué dans la presse, l’exécutif compte le laisser tel quel !

L’exécutif ne compte pas modifier le calendrier électoral pour regrouper les élections municipales, prévues en 2020, avec les départementales et les régionales de 2021, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale, contrairement à un scénario évoqué ces dernières semaines dans la presse.
"Ce sujet n’a jamais été évoqué, ni par Matignon, ni par l’Intérieur, ni par personne chargé de ce sujet au gouvernement", a assuré cette source haut placée.

La proximité de la présidentielle:

"Cela voudrait dire que toutes les élections intermédiaires se font un an avant la présidentielle".
Ce scénario, qui permettrait à l’exécutif d’avoir en 2020 une année électorale blanche en repoussant à 2021 les municipales, est jugé trop risqué d’un point de vue constitutionnel.
"Il faut qu’il y ait un intérêt général pour décaler d’un an (…) Si vous faites le regroupement en 2021, quel va être l’intérêt général? Peut-être de regrouper, ça pourrait, mais il faudrait quand même l’expliquer", a souligné cette source gouvernementale.
Dominique Bussereau : "Nous attendons des réponses" de l’Etat.
Et si les municipales étaient reportées en 2021 -ce qui allongerait le mandat des maires actuels de six à sept ans-, les élections suivantes pour désigner les maires auraient lieu… en 2027, année présidentielle.
Comme en 1995 et 2007, il faudrait alors les décaler là aussi pour ne pas créer de téléscopage entre les municipales et la présidentielle de 2027, a observé ce connaisseur du dossier.

Il faudrait donc obtenir le feu vert du Conseil constitutionnel pour deux reports, une possibilité jugée "pas impossible" au sein du gouvernement mais avec un risque élevé de censure des Sages. Le gouvernement n’y est pas favorable non plus car "cela voudrait dire que toutes les élections intermédiaires se font un an avant la présidentielle", a par ailleurs jugé cette source.

Les européennes:

En revanche, l’exécutif envisage de "corriger" les frontières actuelles des grandes circonscriptions (Nord-Ouest, Ouest, Est, Sud-Ouest, Sud-Est, Massif central-Centre, Île-de-France, Outre-Mer) en place depuis 2003 pour les élections européennes.
Ces circonscriptions ne correspondent pas exactement à l’actuel découpage des 13 régions métropolitaines "et le consensus, c’est qu’il faut faire un nettoyage", selon la même source.
Surnommé "France Telecom" du fait de sa similarité avec la carte des indicatifs téléphoniques (01, 02, 03 etc.), le mode de scrutin à la proportionnelle régionale est jugé "un peu incohérent".
Le scénario d’un retour au scrutin à échelle nationale, qui a aussi été évoqué dans la presse, n’est lui pas privilégié. "Même la correction la plus importante ne sera pas considérable", selon le connaisseur du dossier.

01 décembre 2017

DEUX COMPTEURS LINKY EXPLOSENT ET PRENNENT FEU DANS UN RESIDENCE A TOULOUSE !!!

QUAND PRENDRONS-NOUS ENFIN CONSCIENCE DE LA DANGEROSITE DE CES COMPTEURS MOUCHARDS INSTALLES DE FORCE PAR ENEDIS ALORS QUE LES COMPTEURS EDF DONNENT ENTIERE SATISFACTION, DU MOINS AUX CONSOMATEURS LAMBDAS ?
L es boîtiers ont explosé pour une raison indéterminée. Une Toulousaine a raconté sa mésaventure à nos confrères de La Dépêche.
Les habitants de cette résidence du quartier de la Cépière à Toulouse n'en reviennent toujours pas. Ce sont leurs voisins qui ont sonné l'alerte, vendredi dernier, en voyant de la fumée s'échapper de l'habitation, relatent nos confrères de La Dépêche du Midi.
Une fois sur place, les pompiers ont rapidement localisé l'origine du feu : deux compteurs situés dans les locaux professionnels du bâtiment. Les boîtiers avaient fondu, explosé. Seules de grandes traces noires subsistaient sur les murs.
Une des habitantes, Christelle, ne comprend pas. Elle s'est confiée à nos confrères de La Dépêche : "Ils sont tout neufs, ils n'auraient pas dû prendre feu, ils ont été installés en décembre 2016. Ces compteurs Linky nous ont été imposés. On n'en voulait pas car on n'avait pas de problèmes avec nos anciens compteurs. On a dépensé de l'argent pour cela et aujourd'hui ces nouveaux compteurs nous mettent en danger à cause d'installations défectueuses". Les habitants réclament la mise en place d'une alarme incendie.


La Dépêche du Midi


LIRE AUSSI - Compteur Linky : une Biterroise se dit victime de harcèlement de la part d'Enedis
Pour sa part, Enedis assure que ce type d'incident est rare. "Nous installons en moyenne 200 compteurs Linky par jour en ce moment sur Toulouse, précise Gaétan Gueguen, directeur territorial d'Enedis. Il est possible que sur le lot, il y ait deux ou trois compteurs qui ne soient pas assez serrés, ce qui peut entraîner des problèmes d'échauffement. Mais ce n'est pas quelque chose qu'on rencontre souvent."
Plus de 300 000 compteurs doivent être installés d'ici 2020. Ces compteurs de quatrième génération, connectés, permettent de payer l'énergie réellement consommée. Un compteur intelligent qui ne manque pas de détracteurs. En cause : les ondes émises et le stockage de données personnelles.

En savoir plus sur http://www.midilibre.fr/2017/11/27/deux-compteurs-linky-prennent-feu-dans-une-residence-a-toulouse,1594310.php#Hif580UEqBBa32Xi.99