Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 octobre 2017

PRECISION CONCERNANT LA TEOM

18870081_966540680152314_418336496_o.jpg



LA COMPETENCE "COLLECTE ET TRAITEMEN DES ORDURES MENAGERES ET ASSIMILES" CONFIEE A LA CABM DEPUIS FIN 2011





Pour répondre à mes détracteurs concernant le transfert de la compétence " Collecte et Traitement des Ordures Ménagères et assimilés " à la CABM alors que celle-ci a été votée et adoptée début février 2011, J-P Galonnier nous expliqua lors du conseil municipal qui suivi qu'il avait voté " contre " alors que les contraintes imposées par le Grenelle de l'Environnement seraient difficilement atteignables début 2012 sans en donner la compétence à l'Agglo qui percevrait de l'Etat 1,6M€ .

Je rappelle que cette compétence avait été adoptée par 41 voix pour, 6 voix contre, dont celle de J-P Galonnier, A Marty, de ma remplaçante A Descal et 3 abstentions lors du conseil communautaire début 2011. Je n'était plus conseiller communautaire depuis novembre 2008, mes six délégations et une suppléance m'ayant été retirées.

Après adoption par le conseil communautaire et en conseil municipal qui s'en suivi du 21 avril 2011 j'avais voté pour puisque les jeux étaient fait et que nous ne pouvions rien changer. Il ne servait plus à rien de s'y opposer, J-P Galonnier et sa majorité jouèrent le rôle de résistants inutilement pour plaire à la galerie!

Je tiens aussi à préciser que je paie la TEOM au même titre que tous les citoyens résidant dans la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée contrairement à ce que certains voudraient véhiculer dans la commune ! Les mauvaises langues, marrons à force de lécher le luc, en seront pour leur frais et finiront par payer un jour leur mauvaise foi !


Michel G A R C I A - B E R A I L

10 octobre 2017

COMPTEURS LINKY - HARCELEMENT D'EDF !

001.jpg

LE CONSEIL MUNICIPAL AVAIT BIEN VOTE CONTRE L'INSTALLATION DU LINKY SUR NOTRE COMMUNE MAIS A FAIT MARCHE ARRIERE DEPUIS LES MENACES D'AMENDES DERISOIRES DE LA PART D'ENEDIS. CHANTAGE EHONTE QUI N'IMPRESSIONNE PAS LE MAIRE DE CAZOULS-LES-BEZIERS, VICE-PRESIDENT DU DEPARTEMENT DE L'HERAULT. CE CHANGEMENT DE COMPTEUR N'A POUR FINALITE QUE DE SUPPRIMER DES EMPLOIS DE RELEVAGE DE COMPTEURS CHEZ LES PARTICULIERS, FAISANT FI DES DANGERS OCCASIONNES AUX CONSOMMATEURS !


Michel G A R C I A - B E R A I L

06 octobre 2017

COMPTEUR LINKY, CA BOUGE DE PLUS EN PLUS, NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE !

Malgré un arrêté municipal interdisant l’installation de ces nouveaux compteurs, Enedis a lancé leur déploiement. Le député Nicolas Dupont-Aignan organise la riposte.

La colère gronde dans la rue Voltaire à Yerres. Ce lundi après-midi, une dizaine de riverains entourent Nicolas Dupont-Aignan, le député (DLF) et conseiller municipal pour montrer leur opposition aux compteurs Linky, ce nouvel équipement installé par Enedis (ex-ErDF) et qui calcule en temps réel la consommation d’un logement pour la transmettre par CPL (courant porteur en ligne).

Patricia, l’une des habitantes de la rue tempête : « Quand j’ai reçu, samedi, le courrier d’Enedis m’annonçant que le compteur Linky allait être bientôt installé, j’étais furax. Mon compteur a dix ans et il fonctionne très bien. Je n’ai reçu aucune modification contractuelle. » Ce voisin de Patricia insiste : « Si un poseur vient chez moi, il va être obligé de pénétrer par effraction… »


Nicolas Dupont-Aignan sonne la charge dans sa commune contre ce nouvel outil. Dans les jours qui viennent, les habitants recevront dans leurs boîtes à lettres un courrier de la mairie rappelant que le conseil municipal du 11 avril 2016 a pris une délibération interdisant l’installation de Linky. « La délibération prévaut et les techniciens envoyés n’ont actuellement pas le droit, dès lors que vous refusez, d’intervenir sur vos compteurs », écrivent le député et Olivier Clodong, son successeur (SE) à la tête de la mairie.

Les deux édiles expliquent qu’ils appliquent « le principe de précaution ». La ville s’appuyant sur plusieurs études concernant les ondes de radiofréquences émises par le CPL, dont celle du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui les a classées dans la catégorie « cancérogène possible ».

Yerres, ce lundi. Patricia, habitante de la rue Voltaire, se dit « très contente de son compteur. Il a 10 ans et fonctionne très bien. J’étais furax quand j’ai reçu le courrier d’Enedis. » LP/N.G.

« Des méthodes de voyous »

« L’arrêté que nous avons pris n’a pas été attaqué (NDLR : il n’a pas non plus été invalidé par la préfecture), pointe le député. Il faut rappeler que la ville est propriétaire de ses compteurs. Enedis utilise des méthodes de voyous. S’il y a des poseurs insistant, la police municipale interviendra pour aider les habitants. » Pour l’heure, 45 compteurs Linky ont déjà été installés, sans heurts, sur le territoire de Yerres.

A Brunoy, le rythme est plus élevé. Plus de 700 ont été mis en service depuis le début du mois de septembre. Pourtant, ici aussi, le conseil municipal avait pris une délibération le 26 juin 2016 pour interdire le déploiement de cette technologie. « Nous avons eu des contacts avec Enedis en juin. On nous disait que les installations se feraient plus tard dans l’année, raconte-t-on au cabinet de Bruno Gallier, le maire (LR) de Brunoy. Mais le déploiement a commencé plus tôt et un peu à marche forcée. Chaque jour, nous avons des dizaines d’appels en mairie pour nous avertir des installations. »

Bruno Gallier a écrit la semaine dernière à Josiane Chevalier, la préfète de l’Essonne, « pour lui demander d’intervenir auprès de l’opérateur de transport d’énergie face aux méthodes employées (opération non annoncée, non-respect du calendrier, non prise en compte du refus des habitants, intrusion sur des propriétés privées…) »

Dans l’Essonne, d’ici à 2021, 105 000 compteurs Linky doivent être installés.

Les conseils d’Enedis en cas de riverains récalcitrants

Enedis donne des conseils aux poseurs pour réussir à installer les compteurs Linky. DR
C’est un document d’Enedis destiné aux poseurs de compteurs qui est arrivé entre les mains de riverains de la rue Voltaire, à Yerres. Il donne la marche à suivre en cas de « refus sur le terrain ». Exemple de situation : « Cadenas sur le compteur ou le coffret. » Marche à suivre : « Casser le cadenas. » Autre cas : « Une porte non fermée à clé » justifie l’accès à une propriété privée.

04 octobre 2017

LA LIGNE NOUVELLE MONTPELLIER-PERPIGNAN RELANCEE ( LGV )

18838374_966539320152450_1387544188_o.jpg
AU MOMENT DE VOTER UN EMPRUNT POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX ATELIERS MUNICIPAUX SUR LE TERRAIN DE L'ANCIEN INTERSPORT AU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 OCTOBRE 2017, LA LGV EST REMISE SUR LES RAILS. IL FAUDRAIT GARER CE PROJET AU REBUT DES MAUVAIS CHOIX DE J-P GALONNIER !

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

CETTE LIGNE NOUVELLE MONTPELLIER-PERPIGNAN PASSERA SUR LE TERRAIN DONT LE MAIRE A FAIT L'ACQUISITION SANS AUCUNE DELIBERATION PREALABRE, SACHANT PERTINEMMENT QU'IL SERAIT IMPACTE PAR RESEAU FERRE DE FRANCE.
C'EST POUR LE MOINS, FAIRE UN MAUVAIS CHOIX !


Michel G A R C I A - B E R A I L

02 octobre 2017

ANTENNE RELAIS DE TELEPHONIE MOBILE ORANGE : CA CRAINT !

18870081_966540680152314_418336496_o.jpg


LES LEUCEMIES PEDIATRIQUES N'ONT PAS L'AIR D'EMOUVOIR LES POIDS LOURDS DE LA TELEPHONIE, J-P GALONNIER ET SA MAJORITE NON PLUS !

002.jpg

004.jpg

CETTE INSTALLATION CONCERNE MAJORITAIREMENT L'AMELIORATION DES COMMUNICATIONS DURANT LA PERIODE ESTIVALE. LA COUVERTURE DE LA COMMUNE N'EST PAS DEFAILLANTE CONTRAIREMENT AUX DECLARATIONS DE l'OPERATEUR ORANGE.
AUCUN PROCES VERBAL DU CONSTAT SUR LA NECESSITE D'AMELIORER LE RESEAU N'A ETE RENDU PUBLIC !


Michel G A R C I A - B E R A I L