Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 mars 2017

Jean-Paul GALONNIER PATHETIQUE PANTOMIME!

vieilles.jpg




Michel G A R C I A - B E R A I L

13 mars 2017

CONSEIL MUNICIPAL DU 13 MARS 2017

001.jpg

SEANCE CHARGEE EN PERSPECTIVE !

Cette séance, à n'en pas douter, risque de se terminer assez tard dans la soirée vu l'importance des questions à l'ordre du jour. Notamment pour ce qui concerne l'adoption du compte de gestion, Compte, Compte Administratif, du budget communal 2017 et autres questions qui appelleront une multitude de questions et explications.
Concernant la demande de protection fonctionnelle du maire il serait opportun qu'il nous lise intégralement sa lettre adressée à Christine Louriac, la plaignante!
En fait le but recherché par J Paul Galonnier est que le public ne soit pas au rendez-vous puisque la séance est actée pour 19 h 30. Il évite ainsi une présence massive de villeneuvois venant à cette occasion pour s'informer des affaires du village! Les séances ailleurs sont programmées principalement à 18 h pour beaucoup de communes.

J'espère, malgré cet inconvénient, qu'un nombre assez important de contribuables viendra assister à cette séance où, entre autre, J Paul Galonnier annoncera une baisse d'un point de la taxe d'habitation, passant de 12, 56% à 11, 56%.
Cette " baisse d'impôt " permettra aux plus modestes ainsi qu'au maire l'achat d'un paquet de cigarillos pour les hommes et un bâton de rouge à lèvre pour les dames tout au plus! Pour les familles plus aisées une baisse conséquente sera appréciée à hauteur de 20€ à peine pour l'année 2017, sans compter l'augmentation automatique annuelle !

2016-09-13 10.55.15.jpg





Michel G A R C I A - B E R A I L

07 mars 2017

LE RAZ LE BOL DES RIVERAINS DU BOULEVARD FREDERIC MISTRAL, OU LE DESESPOIR RÊGNE DEPUIS 2013!




carrefour du boulevard F Mistral et la place du château 3.jpg

Boulevard F Mistral- carrefour avec la place du château.jpg



EN 2013 UNE REUNION D'INFORMATION EST ORGANISEE DANS LA SALLE DE L'HÔTEL CONSULAIRE RUE DE LA FONTAINE. DEPUIS LORS PLUS RIEN, SILENCE RADIO! OU SONT PASSEES LES BELLES PROMESSES GALONNIESQUES!

Chaque année lors des voeux à la population ainsi que lors du vote du budget annuel nous avons droit à la même rengaine!

Voici la phrase choc, je cite, " Cette année les travaux de réfection du boulevard Frédéric Mistral devraient démarrer dès que nous recevrons les subventions de nos partenaires territoriaux, entendez l'Agglo, le Département, la Région et Hérault Energie.

Je rappelle que les travaux d'Assainissement et de réfection des canalisations et la suppression des tuyaux en plomb furent financés par l'Agglo en 2015.
Lors du conseil municipal de novembre 2016 j'ai demandé si les travaux de réfection du boulevard allaient enfin commencer, la réponse du maire fut catégorique, je cite, " oui très bientôt les travaux seront effectués mais nous attendons les subventions de l'Agglo pour démarrer!!!
De qui se moque-t-il? Nous prendrait-il pour des demeurés? Les riverains accusent le coup mais supportent de moins en moins cette " Arlésienne Galonnienne "!!!
Je passe plusieurs fois par jour sur cet axe important de la commune et je constate que l'état de la chaussée est ou ne sera dans peu de temps plus carrossable! Une étape du Paris-Dakar pourrait y être organisée tellement creux et bosses se succèdent sur toute sa longueur ( six cent mètres ).
Durant le mandat d'Anne-Marie RANC, les boulevards Gambetta et Pasteur furent réaménagés dans la foulée. Depuis avril 2008, seul le boulevard de la République a été rénové ( trois cent mètres environ ) en 2009 - 2010 durant le 1er mandat du rescapé J P GALONNIER!
Quand assisterons-nous enfin à l'inauguration du périphérique Frédéric Mistral? Avant la fin de son deuxième mandat, peufff, lamentable et désespérant à la fin!!!

2015-02-04 12.17.15.jpg

1423048727857.jpg

2015-02-04 12.18.41.jpg


L'argent du contribuable ne suffirait donc pas à financer par nous même des travaux de cette ampleur, nous, commune dite riche par notre maire qui le chantait sur tous les toits tout en pavanant lors des conseils communautaires?
Une mauvaise gestion en serait-elle la cause? Comment ne pas l'imaginer sérieusement?


Michel G A R C I A - B E R A I L

05 mars 2017

ENQUÊTE PUBLIQUE - suite

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Une enquête publique d'une grande importance pour l'air que nous respirons, pour l'eau que nous buvons, pour les végétaux que nous mangeons est capitale dans la lutte contre le projet de l'entreprise Mécanic Sud Industrie se déroule actuellement et jusqu'au 08 mars inclus à la mairie de Villeneuve et à Béziers caserne Saint-Jacques service environnement.

Allez écrire vos propres observations, ne serait-ce que quelques lignes sur le registre mis à disposition à la mairie de Villeneuve car nous sommes concernés au plus haut point par ce problème de santé publique!

Passé ce délai, rien ne pourra infléchir les décisions qui seront retenues pour le futur, pour notre santé et celle de nos enfants!

26 février 2017

MECANIC SUD INDUSTRIE, ENTREPRISE POLLUANTE ( suite )

Aux élus du Biterrois
Béziers le 26/02/17

Objet : URGENT :enquête publique Mecanic Sud Industrie


Mesdames Messieurs

Si l’agglo Béziers Méditerranée veut brûler les boues issues du traitement des eaux d’égout alors que naguère ces boues (très riches en matière organique et assimilables à du fumier) étaient utilisées comme fertilisant agricole, c’est officiellement parce que lesdites boues contiennent des métaux lourds.

D’où viennent ces polluants ? Principalement des entreprises de surfaçage métallique. Leur métier consiste à recouvrir les pièces métalliques qu’elles fabriquent ou qu’on leur confie d’une couche d’autres métaux, notamment d’une fine couche de chrome ou de nickel (2 métaux lourds). Ce surfaçage s’opère dans des cuves au moyen de bains électrolytiques. Après quoi ces entreprises sont tentées de se débarrasser des liquides pollués contenus dans les cuves en les jetant à l’égout au lieu, comme l’exige la loi, de les dépolluer et de récupérer les résidus de métaux lourds.

Outre les bains de surfaçage, Mecanic Sud Industrie utilise divers autres bains pour « ressuer », « nitrurer », neutraliser, « phosphater », refroidir, laver, etc les pièces métalliques. Dans ses divers ateliers MSI utilise au total une cinquantaine de produits chimiques que l’entreprise qualifie elle-même de corrosifs, ou dangereux pour l’environnement, ou toxiques, ou cancérogènes ou reprotoxiques (c-à-d toxiques pour les organes génitaux). Voir listes de ces produits dans l’étude d’impact et l’étude de danger.

L’entreprise Mecanic Sud Industrie soumet actuellement à enquête publique ( jusqu’au 08 mars inclus) un projet d’extension de son activité et de modification de ses méthodes de travail.

Le dossier d’enquête publique contient de surprenantes révélations:

1- Naguère toutes les eaux industrielles de M.S.I. étaient récupérées, conditionnées dans des fûts et confiées à des entreprises spécialisées (SRA SAVAC, SAFETY KLEEN, etc) pour valorisation ou élimination dans des établissements agréés. MSI ne déversait donc à l’égout aucun effluent industriel pollué.

2- Un récent arrêté du président de l’agglo autorise MSI à se débarrasser de ses eaux industrielles polluées en les déversant à l’égout (Oui vous avez bien lu) et à cet effet une convention de déversement d’eaux industrielles à l’égout a été signée par MSI, l’agglo et la Lyonnaise des eaux. On trouvera le texte intégral de la convention à l’annexe 11 du dossier d’enquête publique.

3- Ainsi non seulement l’agglo, chargée de la police des égouts, n’oblige pas MSI à respecter ses obligations légales mais elle l’incite à les violer en déversant à l’égout des eaux industrielles polluées, notamment par des métaux lourds. Et l’agglo a signé avec de nombreux industriels des conventions du même type.

On comprend pourquoi les boues de la station d’épuration des eaux d’égout biterroises contiennent des polluants métalliques, ce qui rend problématique l’utilisation des boues comme fertilisant agricole et pourquoi après avoir pollué le réseau d’égout l’agglo veut maintenant polluer l’air que respirent les Biterrois en brûlant les boues.
Nous dénonçons vigoureusement les choix irresponsables de l’agglo et nous invitons les élus municipaux à faire de même.


Robert CLAVIJO tél 04 67 76 28 56

président du comité biterrois du MNLE président de l’ABCPSE
SFR© 2017 SFR - www.sfr.frInformations légalesPlan